Lettres du président aux étudiant·e·s - Université Bordeaux Montaigne

Vie institutionnelle

9 juin 2021 : lettre du président aux étudiant·e·s

Lionel Larré, Président de l'Université Bordeaux Montaigne

Rentrée 2021

Chères étudiantes, chers étudiants,

Nous savons que vous commencez à préparer votre rentrée de septembre 2021, que certaines et certains d’entre vous doivent chercher des logements, et que vous vous posez des questions sur les modalités d’enseignement et de travail qui sont prévues.

Pour l’heure, même s’il faut être prudent, nous sommes encouragés à être optimistes et à envisager un retour normal ou quasi normal de toutes et tous sur les campus de l’Université Bordeaux Montaigne.

Ainsi, si les conditions sanitaires restent favorables, les enseignements se feront à 100% en présentiel.

C’est la solution que nous souhaitons privilégier, tant nous pensons qu’il est grand temps que les activités reprennent dans l’interaction qui fait l’intérêt de vos études universitaires.

Dans le détail, il pourra y avoir quelques aménagements spécifiques pour certains cours en amphis, car l’utilisation de ce type de locaux requiert des systèmes de ventilation dont nous ne savons pas encore s’ils seront homologués dans les conditions sanitaires de la rentrée. Mais la très grande majorité des enseignements sera assurée dans les locaux de l’université.

Ce retour en très grand nombre sur les campus ne peut être viable que si les étudiantes et étudiants, tout comme les personnels bien sûr, sont massivement vaccinés d’ici la rentrée. Ainsi, je vous incite fortement à vous faire vacciner en utilisant les plateformes de rendez-vous à la disposition du public (https://vitemadose.covidtracker.fr/ ou doctolib.fr). Plus le taux de vaccination sera élevé dans notre établissement, plus nous aurons de chance de tourner la page de la crise que nous traversons depuis le printemps 2020.

Nous devons cependant rester conscients du risque d’une propagation accrue du virus et de ses variants après l’été. Ainsi, le scénario 100% que nous privilégions ne peut nous empêcher d’envisager un plan B si nous étions obligés de réduire la jauge d’accueil dans tous nos locaux. Ce plan prévoit que les enseignants restent présents sur le site et accueillent les étudiantes et étudiants dans des salles en respectant les contraintes de jauges. Il repose sur une hybridation des enseignements, c’est-à-dire l’intégration de séquences à distance. Cela pourra se faire par exemple grâce au comodal (enseignement dispensé dans le même temps en ligne et en présence) lorsque celui-ci est possible.

Vos enseignantes et vos enseignants vous expliqueront au début du semestre les modalités d’hybridation et de comodalité choisies.

Pour l’heure, restons optimistes, et surtout prudents cet été. Que vous soyez déjà étudiante ou étudiant à l’Université Bordeaux Montaigne, ou que vous vous apprêtiez à nous rejoindre, je sais combien vos deux dernières années à l’université ou au lycée ont été difficiles. Je sais donc que vous comprenez l’impérieuse nécessité à réunir toutes les conditions pour tenter le retour à la normale que nous souhaitons toutes et tous. Ainsi, je me permets d’insister une nouvelle fois sur l’importance de vous faire vacciner, tant pour vous protéger que protéger les autres.

En attendant de vous retrouver en chair et en os en septembre prochain, je souhaite bonne chance et bon courage à celles et ceux d’entre vous qui ont encore quelques examens à passer, et je souhaite surtout à toutes et à tous un excellent été.

Bien cordialement,

Lionel LARRÉ
Président de l'Université Bordeaux Montaigne

Lettres précédentes

  1. Le fonctionnement de l'université à partir de la semaine prochaine

    Chères étudiantes, chers étudiants,

    Suite aux annonces gouvernementales de nouvelles mesures de sécurité sanitaire, les universités restent ouvertes afin de permettre l’accueil des étudiantes et des étudiants à hauteur de 20% des capacités globales d’accueil.

    Si vous hésitez aujourd’hui, avant que les nouvelles mesures ne soient appliquées, entre rester près du campus ou rentrer dans vos familles qui sont peut-être éloignées, il est important de prendre en compte l’information suivante : la session d’examens du second semestre va être organisée, comme pour le premier semestre, à distance. Elle va démarrer avant la fin de cette nouvelle période de restrictions de mouvements. Cette information doit pouvoir vous aider à décider de l’endroit qui vous convient le mieux pour passer vos examens en ligne.

    Je vous rappelle que votre retour sur le campus n’est pas une obligation.

    Par ailleurs, si vous êtes en fin de cycle et sans poursuite d’études (licence professionnelle ou master 2), sachez que la fin de l’année universitaire a été repoussée au 31 décembre 2021, ce qui vous laisse davantage de temps, avec l’accord de votre référent, pour réaliser votre stage obligatoire ou soutenir un mémoire.

    Nous sommes heureux de pouvoir continuer à vous accueillir sur le campus dans la mesure du possible. Mais il est important de bien prendre en compte le fait que de nombreuses personnes, dans les bureaux ou parmi vos enseignantes et enseignants, seront dans l’obligation de se mettre en télétravail car leurs enfants ne pourront pas se rendre à l’école.

    L'autorisation dont bénéficient les universités est en effet exceptionnelle. Les autres établissement scolaires sont fermés, ainsi qu’un très grand nombre de commerces, car l’épidémie se propage toujours plus, y compris dans notre région, pourtant longtemps préservée.

    Il est donc encore plus nécessaire qu’auparavant de démontrer que notre université n’est pas un lieu de contamination particulièrement plus dangereux qu’un autre lieu.

    Je vous remercie de continuer à bien respecter les gestes barrières et le port du masque sur tout le campus. Je vous encourage fortement à faire un test de dépistage dès que vous avez des symptômes. Il est possible de faire le test sur le campus, sur le lieu organisé par l’Espace Santé Étudiant.

    La veille est constante sur les taux de contamination dans les universités, et il est primordial que chacun démontre, par ce dépistage, qu’il ou elle n’est pas contaminée.

    L’épreuve que nous traversons n’est donc pas totalement terminée. Je vous souhaite bon courage pour cette fin de semestre, et je souhaite vous assurer que les universités demandent avec insistance au gouvernement de réunir toutes les conditions pour une sortie de crise au plus vite, notamment en donnant une priorité à la vaccination aux étudiantes et étudiants, ainsi qu’aux personnels des établissements. Cette priorité n’est pas encore à l’ordre du jour, mais nous continuerons à la demander.

    Enfin, je voudrais vous redire que le courage dont vous faites preuve dans la poursuite de vos études dans les conditions actuelles force l’admiration.
    C’est aussi un message que nous faisons passer.

    Bien cordialement,

    Lionel LARRÉ
    Président de l'Université Bordeaux Montaigne

  2. Signalements Covid-19

    Chères étudiantes, chers étudiants,

    Malgré les difficultés qui continuent d’être les vôtres, j’espère que vous allez bien et que vous ne vous découragez pas trop.

    Ce message a pour objectif principal de vous informer sur la mise en ligne d’un protocole à suivre scrupuleusement si vous vous trouvez être cas positif à la Covid-19, ou cas contact d’une personne positive.

    Vous trouverez ce protocole aux questions 1 et 2 de la foire aux questions (FAQ).

    Par ailleurs, je vous rappelle que vous devez maintenant vous signaler en deux fois :

    Enfin, alors que l’épidémie ne faiblit pas et que la campagne de vaccination a du mal à accélérer, je me permets de vous rappeler qu’il est primordial que les gestes barrières soient bien respectés sur le campus. Il en va du maintien de l’ouverture de l’université. Si le nombre de cas augmentait parmi nous, on nous obligerait à de nouveau nous confiner.

    Je vous remercie pour votre compréhension, ainsi que pour tous les efforts consentis.
    Et je vous souhaite bon courage pour la suite du semestre.

    Bien cordialement,

    Lionel LARRÉ
    Président de l'Université Bordeaux Montaigne

  3. Nouvelles modalités de retour sur site

    Chères étudiantes, chers étudiants,

    Vous entendez dans les médias des annonces relatives au retour des étudiantes et des étudiants dans les universités.

    Les conditions de votre retour sur le campus sont en réalité d’une grande complexité de mise en œuvre, tant les consignes contradictoires se succèdent.

    Ce message a pour objectif de vous rappeler, le plus clairement possible, les conditions dans lesquelles, à l’heure actuelle et sous réserve de nouvelles mesures, il vous est possible de revenir sur le campus :

    • les salles informatiques sont toujours à votre disposition, sur rendez-vous ;
    • les bibliothèques sont également à votre disposition, sur rendez-vous ;
    • les cours magistraux restent à distance ;
    • pour tous les niveaux, les TDs peuvent être organisés à demi-jauge (50% de la capacité d’accueil des salles), dans la mesure du possible pour les équipes pédagogiques, compte tenu des contraintes administratives et bâtimentaires. Par ailleurs, le retour sur site n’est pas une obligation pour les étudiantes et étudiants (qui sont éloigné·e·s par exemple), mais une opportunité ;
    • des petits groupes de soutien pédagogique ou de socialisation seront animés par des tuteurs étudiants (sur site et/ou à distance). Ce tutorat se met progressivement en place.

    Bon courage et, je l’espère, à très bientôt.

    Bien cordialement,

    Lionel LARRÉ
    Président de l'Université Bordeaux Montaigne

  4. Chères étudiantes, chers étudiants,

    Après la conférence de presse du gouvernement d’hier, jeudi 14 janvier, et la rencontre du Premier Ministre avec les organisations rassemblant les chefs d’établissement et certaines organisations syndicales étudiantes ce matin, vendredi 15 janvier, nous n’avons toujours pas de visibilité au-delà de 15 jours sur ce qu’il nous est autorisé de faire dans les universités.

    Depuis le mois de novembre, les TDs à caractère pratique sont autorisés par le rectorat.
    Depuis le 4 janvier, nous pouvons accueillir les étudiant·e·s dit·e·s « fragiles » par groupes de dix pour mieux les accompagner.

    À partir du 25 janvier, nous pourrons accueillir les étudiant·e·s de première année à 50% de la jauge des salles de TDs.

    Ces préconisations ne vont pas sans poser quelques difficultés. Tout d’abord, elles requièrent une organisation qui sera peut-être rebattue dans 15 jours. Ensuite, la juxtaposition de cours en présence pour les L1 et à distance pour les autres va créer des difficultés logistiques et d’organisation pour les enseignant·e·s. Enfin, il n’est pas envisageable d’obliger les étudiant·e·s éloigné·e·s à revenir sur le campus sans savoir s’ils et elles reviennent pour deux semaines ou pour le reste du semestre.

    Pour autant, certaines formations vont pouvoir organiser ce retour partiel, et vous en serez informé·e·s par vos enseignant·e·s.

    Par ailleurs, il nous a été annoncé que nous aurons des moyens pour recruter des tuteurs étudiants. Il peut s’agir de tuteurs pédagogiques ou de socialisation, qui devraient nous permettre de vous aider à traverser cette épreuve. Certain·e·s d’entre vous seront peut-être intéressé·e·s par ces emplois étudiants. L’appel à candidature n’est pas encore lancé, mais je vous encourage à surveiller le site de l’université.

    Je sais combien la situation est difficile pour bon nombre d’entre vous. Je vous rappelle donc que vous pouvez toujours trouver de l’aide sur le site de l’université, dans l’espace étudiant.

    Par ailleurs, je puis vous assurer que nous pesons de toutes nos forces, avec d’autres universités, sur le gouvernement pour nous permettre de vous accueillir en plus grand nombre dès que possible, toujours dans le respect des mesures de sécurité sanitaire bien entendu.

    Je vous souhaite de nouveau bon courage, et vous assure des efforts déployés par vos enseignant·e·s et l’ensemble du personnel de l’université pour limiter le plus possible l’impact de cette crise sur vous.

    Lionel LARRÉ
    Président de l'Université Bordeaux Montaigne

  5. Vœux et éventuel retour sur le campus

    Chères étudiantes, chers étudiants,

    Je vous écris en ce premier jour de reprise pour vous souhaiter une excellente année 2021. Evidemment, je vous souhaite qu’elle soit moins éprouvante que 2020, pour vous et vos proches. Je souhaite qu’elle soit davantage source de satisfactions personnelles, de bonheur, pour chacune et chacun d’entre vous. Je vous souhaite également, bien sûr, de rester en bonne santé. J’espère enfin de tout coeur que 2021 sera l’année d’un retour à une vie en présence les uns des autres, masqué·e·s ou non.
    Dans l’immédiat, je vous souhaite surtout du courage pour vos examens, que vous êtes nombreuses et nombreux à passer ces deux prochaines semaines.

    Vous avez peut-être entendu ou lu dans les médias qu’un retour des étudiantes et des étudiants sur les campus se préparait dès le mois de janvier.
    Je suis au regret de vous dire que les choses ne sont mahleureusement pas si simples.
    Il nous a été demandé d’organiser le retour par petits groupes de 10 des étudiant·e·s les plus fragiles, avant un retour éventuel des étudiant·e·s de première année de licences à 50% à partir du 20 janvier, et un retour des autres à partir de début février.
    Cependant, ces différents retours sont quoi qu’il en soit conditionnés à une évolution positive de l’épidémie, évolution positive pour le moment très incertaine.

    Pour le moment, l’incertitude reste grande, et je sais à quel point elle peut être source d’inconfort, voire d’angoisse pour vous. J’en suis sincèrement et profondément navré, mais je ne voudrais pas que vous nourrissiez, à la lecture de la presse, des espoirs qui pourraient ensuite être déçus.

    Quoi qu’il en soit, nous allons continuer à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour vous accompagner au mieux dans cette épreuve difficile qui continue.

    En attendant, je vous souhaite de nouveau bon courage pour vos examens, et renouvelle mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

    Bien cordialement,

    Lionel LARRÉ
    Président de l'Université Bordeaux Montaigne

    Lire également :
    Décembre 2020 : message du président à la communauté

    18 décembre 2020, Lionel Larré président, s’adresse à la communauté de l’Université Bordeaux Montaigne.

    en savoir plus +

  6. Aides dans le cadre de la poursuite du confinement

    Chères étudiantes, chers étudiants,

    Suite à l’allocution du président de la république mardi 24 novembre, notre confinement se trouve donc prolongé, au moins jusqu’au début du mois de février.
    J’en suis profondément navré. Et je regrette profondément que l’université ne soit pas mieux considérée.

    Je sais que cette période est extrêmement difficile pour vous toutes et tous, qu’il est compliqué de suivre tout son enseignement en ligne, que beaucoup se découragent.

    J’aimerais vous encourager à redoubler d’efforts, à ne pas baisser les bras.

    Pour vous accompagner et vous aider, il existe un certain nombre de dispositifs que je souhaite vous rappeler ici :

    Si vous rencontrez des problèmes financiers ou des problèmes numériques, vous pouvez faire une demande en cliquant ici.

    Si vous ressentez le besoin de parler, d’échanger sur les difficultés que vous rencontrez en confinement, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

    • pour des échanges plus informels sur vos conditions d'études, nous mettrons en place la semaine prochaine une ligne qui vous permettra d’être appelé·e·s par d’autres étudiant·e·s ou des personnels de l’université.

    Par ailleurs, tous les jeudis après-midi, nous organisons un marché gratuit et solidaire à la maison des étudiants. Pour en bénéficier, vous pouvez vous inscrire ici.

    N’oubliez pas enfin que si vous rencontrez des problèmes numériques, vous avez accès aux salles informatiques de l’université, sur rendez-vous. Les informations sont ici.

    D’autres informations sont toujours en ligne sur le site de l’université.

    Soyez assuré·e·s que nous comprenons les difficultés que vous rencontrez, et nous mettons tout en oeuvre pour limiter le plus possible l’impact négatif de confinement sur vous.

    A très bientôt, j’espère. D’ici là, accrochez-vous !

    Bien cordialement,

    Lionel LARRÉ
    Président de l'Université Bordeaux Montaigne

  7. Session d'examens de janvier à distance

    Chères étudiantes, chers étudiants,

    En anticipation d’un confinement qui se prolongera peut-être, la direction de l’établissement, en accord avec les directions de vos UFR, a décidé que la session d’examens de janvier se déroulerait à distance.

    Nous avons fait ce choix pour éviter à celles et ceux d’entre vous qui êtes éloigné·e·s du campus d’avoir à y revenir après plusieurs semaines d’enseignements à distance. Surtout, nous avons estimé trop risqué d’organiser une session en présence sans avoir les forces nécessaires pour organiser une session de secours à distance de qualité. Une session d’examens exige un travail très lourd et très long. Nous pensons préférable d’organiser une session d’examens à distance qui se passe dans de bonnes conditions en commençant le travail dès aujourd’hui et en y consacrant toutes les forces disponibles.

    En attendant ce rendez-vous important pour vous, je vous souhaite de nouveau bon courage. J’espère que vous gardez le moral, et que vous parvenez à travailler convenablement dans l’adversité.

    Bien cordialement,

    Lionel LARRÉ
    Président de l'Université Bordeaux Montaigne

  8. Précisions sur l'entrée en confinement à l'Université Bordeaux Montaigne

    Chères étudiantes, chers étudiants,

    En cette première semaine de confinement, les choses se mettent doucement en place, y compris au niveau du Ministère et du Rectorat, et nous sommes maintenant en mesure de vous apporter quelques précisions sur les aménagements que nous pouvons mettre en place pour limiter l’impact que pourrait avoir sur vous ce nouveau confinement.

    Les bibliothèques : compte tenu des contraintes liées au confinement, une liste de bibliothèques pourront de nouveau accueillir des usagers d'ici à la mi novembre. Une actualité sera diffusée depuis l'espace étudiant et le site institutionnel. Il sera nécessaire de vous pré-inscrire en ligne, un lien vous sera fourni dès que les réservations de créneaux seront possibles. Les réservations de documents en ligne depuis le catalogue Babord+ seront de nouveau opérationnelles demain et le guichet de retrait poursuit son accueil sur de nouveaux horaires de 13h à 17h toute la semaine.
    Pour suivre toute l'actualité sur le fonctionnement des services documentaires durant ce confinement, suivez le lien https://www.u-bordeaux-montaigne.fr/fr/actualites/bibliotheques/covid-19-fermeture-des-bibliotheques-et-continuite-des-services.html

    Salles informatiques : il vous sera possible d’accéder à certaines salles informatiques sur rendez-vous (bâtiment K), et dans le respect des mesures sanitaires (jauge réduite, distanciation physique, etc.). Ces salles sont en priorité destinées aux étudiant·e·s ne disposant pas de l’équipement indispensable, de certains logiciels (comme la suite Adobe), ou d'une connexion nécessaire au suivi des enseignements à distance. Pour cela aussi, une actualité sera faite dans l’espace étudiant, avec un lien d’inscription, d’ici mercredi ou jeudi de cette semaine.

    Les contrôles continus : ils peuvent être organisés en présentiel, avec les mêmes mesures sanitaires que nous connaissons bien maintenant. Nous laissons le soin aux enseignant·e·s de décider s’ils ou elles souhaitent organiser leurs contrôles continus en présentiel ou à distance. Chaque enseignant.e communiquera avec ses étudiant·e·s à ce sujet. Cependant, conscients que certain·e·s d’entre vous sont sûrement rentré·e·s dans leurs familles pour vivre un confinement moins pénible, chaque contrôle continu organisé en présentiel devra également être disponible à distance.

    Celles et ceux d’entre vous qui peuvent venir sur le campus doivent impérativement se munir de leur attestation de déplacement après avoir coché la première case (« Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou un établissement d’enseignement ou de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, déplacements pour un concours ou un examen »).

    En cette période, il est encore plus important que d’habitude que vous restiez connecté·e·s aux différents canaux d’information de votre université. Tout est expliqué dans cette actualité de votre site web étudiant.

    Dans ce nouveau confinement, il est important de ne pas se laisser décourager. Je vous encourage à travailler régulièrement entre les séances de cours, à vous entraider.
    Par ailleurs, je vous rappelle que les demandes d’aides sont toujours accessibles sur le site web étudiant.

    Bien cordialement,

    Lionel LARRÉ
    Président de l'Université Bordeaux Montaigne

  9. Chères étudiantes, chers étudiants,

    Comme vous le savez, nous entrons de nouveau dans une période de confinement, pendant au moins un mois.

    Nous sommes encore dans l’attente de précisions de la part du ministère.
    Pour l’heure, voici les informations dont nous disposons, et que nous tenions à vous communiquer avant le week-end. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé·e·s au fur et à mesure de l’évolution de la situation.

    À partir du lundi 2 novembre, tous les enseignements, CM et TD, passent à distance. Une communication spécifique sera faite aux enseignants pour leur demander de communiquer avec vous de manière directe. Il faudra cependant faire preuve d’un peu de patience, car une telle adaptation pourra prendre quelques jours. Ainsi, si certains cours seront peut-être déjà en ligne lundi prochain, tous vos cours ne seront peut-être pas disponibles avant le 9 novembre.

    La façon dont s’organisera la session d’examens du mois de janvier prochain est une question prioritaire qui sera tranchée au cours de la semaine prochaine.

    Par ailleurs, nous sommes en discusion avec le ministère et le rectorat car nous souhaitons mettre à dispostion de celles et ceux d’entre vous qui seraient mal équipé·e·s (ordinateur, réseau…) des espaces de travail dans les salles informatiques. Nous vous tiendrons informé·e·s dès que l’organisation de ce dispositif sera effective.

    Les doctorants auront accès à leur salle dans la Maison de la Recherche. Une communication sera faite sur ce point précis pour indiquer les modalités de l’utilisation de cette salle.

    Il est également prévu que le service de prêt des bibliothèques continue de fonctionner. Sur ce sujet aussi, nous vous apporterons des précisions ultérieurement. Mais je vous encourage à suivre le compte Twitter de @BUBMontaigne pour suivre l’évolution de l’activité des bibliothèques.

    Enfin, je vous rappelle qu’en cas de difficulté sociale ou d’accès au numérique, l’université a mis en place des aides. Pour y accéder, vous pouvez remplir le formulaire en cliquant sur ce lien : https://etu.u-bordeaux-montaigne.fr/fr/news/vie-pratique/rupture-numerique-aide-financiere-logement-masques-ou-formuler-votre-demande-d-aide.html

    Merci de votre compréhension et de votre patience. Je tiens à vous assurer que toute la communauté Bordeaux Montaigne est mobilisée pour faire en sorte que ces prochaines semaines ne vous pénalisent pas pour la poursuite de vos études.

    Je vous souhaite bien du courage dans cette nouvelle épreuve.
    Prenez soin de vous et de vos proches.

    Lionel LARRÉ
    Président de l'Université Bordeaux Montaigne

footer-script