Mobilité internationale de crédits (MIC) - Université Bordeaux Montaigne

Mobilité internationale de crédits
Dans le cadre du programme Erasmus +

Drapeaux européens

A partir de 2021, le programme Erasmus + entre dans sa nouvelle programmation. De nouvelles mises à jour seront bientôt disponibles sur cette page.

Présentation de l'action

Le projet de Mobilité Internationale de Crédits (MIC) permet des mobilités entre des pays du Programme Erasmus + et des pays partenaires.

L’objectif de ce projet est de favoriser la mobilité entrante et sortante, de soutenir l’internationalisation d’établissements d’enseignement supérieur. Le projet MIC vise aussi à mettre en avant la richesse et l’attractivité de l’Enseignement supérieur européen, tout en promouvant la coopération avec les pays partenaires en lien avec la politique extérieure de l'Europe.

L’action KA 107 doit mener à la réalisation d'un projet de coopération et de mobilité cohérent avec la stratégie internationale des établissements partenaires.

Type de mobilités

Trois types de mobilités sont possibles :

  • Mobilité étudiante (études et stage): les étudiants ayant validé au moins deux années d’études supérieures peuvent partir en mobilité à destination ou en provenance des pays partenaires pour des périodes 3 à 12 mois. Grâce au programme, ils bénéficieront d'une bourse mensuelle et d'une participation à leurs frais de voyage.
  • Mobilité enseignante : les enseignants peuvent se rendre dans une université partenaire pour y effectuer des missions d’enseignements pour des durées de 5 jours à 2 mois (hors jours de voyage). Les enseignants participants seront tenus de dispenser 8 heures de cours minimum. Grâce au programme, ils bénéficieront d'une participation à leurs frais de séjour et leurs frais de voyage.
  • Mobilité de formation : le personnel administratif ou enseignant peut effectuer une période de stage ou d’observation pour des périodes de 5 jours à 2 mois (hors jours de voyage) dans un établissement partenaire. Les activités éligibles peuvent être des cours structurés ou bien des formations linguistiques ciblées (hors conférences). Grâce au programme, ils bénéficieront d'une participation à leurs frais de séjour et leurs frais de voyage.

Bordeaux Montaigne versera aux personnes sélectionnées une enveloppe financière comprenant des frais de voyage et des frais de séjour. 

Les frais de voyage sont calculés en fonction de la distance kilométrique entre le lieu de résidence administrative et le lieu de destination. Le "montant" couvre la contribution pour un voyage aller-retour.

 Distances parcourues

 Montant

 Entre 100 et 499 km

  180,00 € / participant

 Entre 500 et 1 999 km 

  275,00 € / participant

 Entre 2 000 et 2 999 km 

  360,00 € / participant

 Entre 3 000 et 3 999 km 

  530,00 € / participant

 Entre 4 000 et 7 999 km 

  820,00 € / participant

 8 000 km ou plus

  1 500,00 € /participant

Calculateur de distance: https://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/resources/distance-calculator_en 

 

Les frais de séjour sont calculés en fonction du type de mobilité et de la durée du séjour.

 

 Type de mobilité 

Vers les pays partenaires du programme  

Vers la France – Université Bordeaux Montaigne

 

 

Mobilité d’études et stage
(de 5 à 8 mois)

 

Frais de séjour : 700 €/mois
Frais de voyage : en fonction du calculateur kilométrique

 

 

Frais de séjour : 850 €/mois
Frais de voyage : en fonction du calculateur kilométrique

 

Mobilités d’enseignement

(8 heures/semaine)

 

Frais de séjour : 180 €/jour (*)
Frais de voyage : en fonction du calculateur kilométrique

 

Frais de séjour : 160 €/jour (*)
Frais de voyage : en fonction du calculateur kilométrique

 

 

 

Mobilités de formation (5 jours) 

 

Frais de séjour : 180 €/jour (*)
Frais de voyage : en fonction du calculateur kilométrique

 

  

Frais de séjour: 160 €/jour (*)
Frais de voyage : en fonction du calculateur kilométrique


(*) Jusqu’au 14ème jour inclus, 70% de la somme à partir du 15ème jour et jusqu’au 60ème jour.

Comment y participer?

Enseignants et personnels administratifs
Venir à l'Université Bordeaux Montaigne

Après validation auprès de leur université d’origine, les enseignants ou personnels administratifs des universités partenaires souhaitant effectuer une mobilité dans le cadre de l’action KA 107 à l'Université Bordeaux Montaigne, doivent remplir leur candidature sur notre portail.

Partir chez un de nos partenaires MIC

Les enseignants et personnels administratifs de l'Université Bordeaux Montaigne souhaitant se rendre dans l'une des universités partenaires peuvent retrouver ici la procédure de candidature.

Témoignage :

Du 24 avril au 28 avril 2017, nous avons eu l'honneur d'accueillir M. Ledian HASA pour un séjour de mobilité de formation au sein de la Direction des Relations Internationales (DRI) de l'université, dans le cadre du projet Erasmus + mobilité internationale de crédits (MIC).
M. HASA travaille à la DRI de l'Université de Tirana (Albanie) où il est en charge de la gestion des accords internationaux, de la mobilité étudiante, administrative et enseignante.

Il nous livre ses impressions sur sa mobilité :

"Mon séjour de mobilité à l'Université Bordeaux Montaigne, au sein de la Direction des Relations Internationales (DRI), a été d'une aide précieuse. Cela va grandement m'aider dans mon travail à l'Université de Tirana. Durant mon séjour, j'ai eu l'opportunité de voir l'organisation de la DRI et la gestion des mobilités étudiantes et administratives dans le cadre du programme Eramus +. Gérer les mobilités en deux parties, l'une pour les mobilités entrantes et l'autre pour les mobilités sortantes, est une très bonne idée.  Nous essaierons de la mettre en place à l'Université de Tirana.

Il était également très plaisant de rencontrer différents collègues de l'université. Ils ont tous été charmants, chaleureux, gentils et serviables. Ils ont toujours pris le temps de répondre à mes questions.

Quant à la ville de Bordeaux, je la trouve agréable, apaisante et regorgeant de différents types d'architecture où chaque bâtiment a sa propre histoire."

Étudiants

Pour les étudiants souhaitant venir étudier à l'Université Bordeaux Montaigne, la procédure est disponible ici.

Pour les étudiants souhaitant effectuer une mobilité dans les universités partenaires à l'étranger, la procédure de candidature est disponible ici.

Témoignages :

Abdoulaye, étudiant de l’Université Privée Ahmed Baba au Mali, est venu en mobilité à l’Université Bordeaux Montaigne au cours de l’année 2020-2021, dans le cadre du projet de Mobilité Internationale de Crédit avec le Mali. En pleine crise du Covid, il a suivi l’année de Master Conception de projet numérique et multimédia (CPNM). Il nous raconte son expérience :

Aïchata, étudiante de l’Université Privée Ahmed Baba au Mali, est venue en mobilité à l’Université Bordeaux Montaigne au cours de l’année 2020-2021 dans le cadre du projet de Mobilité Internationale de Crédit avec le Mali. En pleine crise du Covid, elle a suivi l’année de Master Conception de projet numérique et multimédia (CPNM).

Elle nous livre son témoignage sur son expérience en cette année particulière :

« C’est durant mon parcours de licence que l’on m’a proposé cette mobilité Erasmus+, qui a pu se faire grâce à un partenariat entre mon université d’origine, l’Université Privée Ahmed Baba, et l’Université Bordeaux Montaigne. J’ai trouvé en cette mobilité une vraie opportunité de changer d’air et aussi une autre manière d’apprendre et de découvrir une culture hors de mon pays d’origine.

J’ai beaucoup apprécié le master que j’ai suivi (contenu enrichissant, mises en situations, force de proposition de projets). En plus de l’apprentissage pédagogique, c’était très intéressant de voir certaines réalités de la vie par soi-même. Il faut le vivre pour le savoir, c’est un enseignement, une autre vision des choses ; en un mot : le changement.

J’ai voyagé dans un contexte particulier et ce n’était pas très évident, surtout pour nous autres qui avons une culture bien différente d’ici. Je suis habituée à faire le grin, à participer à tout ce qui appelle du monde. Pour une intégration bien réussie, cela n’a pas été le meilleur moment, tant sur le plan quotidien que sur le plan scolaire.

Je dirais à tous ceux qui veulent tenter l’expérience de s’y lancer réellement. Il faut juste s’y préparer sur tous les plans : psychologiquement, physiquement  et financièrement. »

 

Dorothée POIRIER, étudiante en troisième année de doctorat en Sciences Archéologiques à l'UB Montaigne, effectue le deuxième semestre de l'année 2016-2017 à l'Université de Niš (Serbie).

Elle nous livre son témoignage sur cette expérience :

"Depuis 2012, j’effectue des voyages réguliers en Serbie, pour le bien de mes recherches, mais également pour participer à des fouilles archéologiques internationales. Ce n’est donc pas un hasard si j’ai choisi cette destination. Dès que j’en ai eu l’opportunité, j’ai décidé de proposer ma candidature pour un semestre d’étude au département d’Histoire de la Faculté de Philosophie Niš, dans le sud-est du pays. Travaillant essentiellement sur la période antique des Balkans centraux, j’ai pu découvrir l’Histoire d’une région, généralement très peu mise en avant dans notre système éducatif.

Grâce à ce programme, j’ai fait la connaissance de nombreuses personnes ainsi que de participer à des évènements universitaires et culturels. Dès mon arrivée, j’ai rencontré des jeunes étudiantes françaises et nous avons été invitées par la directrice de l’Institut Français de Niš, Marion Viau, devenue une véritable amie aujourd’hui.

J’ai eu également l’opportunité de rencontrer, au cours du mois de la francophonie, Madame l’Ambassadeur de France et Monsieur le Consul honoraire. Lors d’une intervention au bureau de l’Union Européenne, j’ai pu évoquer le programme Erasmus et la collaboration scientifique franco-serbe. La Serbie est un pays aux multiples facettes, riche de sa culture et de ses gens. Bien qu’il ne soit pas sous les cocotiers, je conseille cette destination inédite. Ce semestre est et restera une magnifique expérience dans mon cursus !"

footer-script