ACCES - Accompagner vers l’enseignement supérieur - Université Bordeaux Montaigne

ACCES - Accompagner vers l’enseignement supérieur

ACCES - ACCompagner vers l’Enseignement Supérieur

ACCES est un projet partenarial entre les universités de Bordeaux, Bordeaux Montaigne, de Pau et des Pays de l’Adour, la région académique Nouvelle-Aquitaine et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nouvelle-Aquitaine. Il a pour objectif de susciter et soutenir l’ambition des lycéen·nes géographiquement éloigné·es des sites de l’enseignement supérieur et/ou peu accompagné·es à poursuivre des études supérieures.

De l’expérimentation à l’essaimage

Le projet ACCES consiste à développer une série d’actions avec et au plus près des lycéens issus de 46 lycées éloignés.

Fondées sur une logique d’expérimentation, les actions sont pensées avec les professionnel·les du secondaire, du supérieur, les familles et s’appuie fortement sur la recherche dans le domaine. Ces actions auront pour vocation d’être progressivement ouvertes à des publics élargis et d’être conçues et documentées, notamment grâce à une démarche de recherches-actions, de sorte que leur réplication sur d’autres territoires puisse être envisagée.

À l’aide de dispositifs aussi bien physiques que numériques, le projet ACCES vise à :
  • Renforcer les passerelles entre les mondes de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur et en développer de nouvelles pour faciliter les choix d’orientation et la transition ;
  • Aider les lycéens et leurs familles à appréhender le continuum entre formations, compétences et métiers.
Pour atteindre ces objectifs, il s’appuie sur :
  • Des ateliers participatifs et/ou créatifs ;
  • Des outils et plateformes informatiques ;
  • La mise à disposition de ressources d’accompagnement des lycéens et professionnels de l’éducation-orientation ;
  • Des évènements et manifestations favorisant l’orientation et l’intégration des lycéens.

Les actions pilotées par l’Université Bordeaux Montaigne

  1. Cette action vise à aborder l’orientation sous le prisme du genre.
    Son objectif est de fournir aux acteur·rices du monde éducatif, de l’enseignement et de la recherche impliqué·es sur ces problématiques, un kit cohérent de ressources pédagogiques et d’outils de sensibilisation. Cette action s’articule par ailleurs avec le volet recherche du projet ACCES en sociologie du genre.

    Pour en savoir +

  2. Co-portée par l'Université Bordeaux Montaigne et l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, l'action "Mon Parcours en 180 secondes" a pour objectif de rendre tangible la relation formation/emploi et les déterminants des parcours. Elle repose sur des propositions de rencontres-évènements et de ressources vidéo permettant l'identification à des témoignages incarnés et contextualisés.

    Le premier volet de cette action consiste en la réalisation et la mise à disposition de capsules vidéo de témoignages de parcours dans l'enseignement supérieur d'ancien·nes élèves issu·es des lycées partenaires ACCES.

    A ce jour, il existe :

  3. Cette action a pour objectif de proposer un modèle innovant de théâtre forum pour aborder autrement les questions de l’orientation et de la construction des parcours. Sur un premier volet, il s’agit d’expérimenter des formats de création théâtrale en lien avec les parcours de formations et le monde professionnel. Plusieurs expérimentations seront menées afin de mobiliser l’ensemble des acteurs de la communauté éducative (élèves, familles, équipes du secondaire). 

    Sur cette action, un partenariat spécifique avec les lycées François Mauriac et Tregey est en cours depuis 2021.

Zoom sur quelques actions déployées par les partenaires

Rapprocher par l’usage des robots de télé-présence

Pilotée par l'Université de Pau et des Pays de l’Adour, cette action vise à renforcer l’accompagnement à l’orientation des lycéen·nes les plus éloigné·es des sites de formation post-bac. Pour cela, ils et elles sont invité·es à utiliser des robots de télé-présence pour s'immerger sur les campus universitaires, dans les salles de TD et de cours. L'utilisation de ces robots permet aux lycéen·es d'observer mais également d’interagir, de se déplacer et d’échanger avec les étudiant·es et enseignant·es.

Pour en savoir +

Création d'un jeu sérieux

Pilotée par l'université de Bordeaux, cette action vise à accompagner les lycéen·nes dans la découverte du monde professionnel par la pratique d’un jeu sérieux. Son objectif ? Déclencher l’exploration de pistes de projet professionnel et de poursuite d’études dans l’enseignement supérieur par la pratique d’un jeu ludique en présentiel. Les premières mises en test réelles du jeu sont en cours.

Pour en savoir +

Mobilisation coordonnée des entreprises

Portée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nouvelle-Aquitaine, cette action consiste à proposer des interventions dans les lycées, des témoignages de professionnel·les, des stages ou encore des visites d’entreprises. En 2020 et 2021, 9 interventions ont eu lieu auprès de 431 lycéens de Dordogne et des Pyrénées-Atlantiques.

Soutien et portage du projet

Lauréat du troisième programme d’investissements d’avenir (PIA3), le projet ACCES est financé pour une durée de 10 ans, par le SGPI et opéré par la Banque des Territoires dans le cadre du PIA 3 – Territoires d’Innovation Pédagogique, sous l’égide de France 2030. La région Nouvelle-Aquitaine et l’Idex Université de Bordeaux contribuent à son financement.

Il est porté par les équipes de services spécialisés dans l’orientation et l’accompagnement :
• La MAOIP pour l’université de Bordeaux ;
• Le SCUIO-IP pour l’Université de Pau et des Pays de l’Adour ;
• La DOSIP pour l’Université Bordeaux Montaigne ;
• Le Service régional académique à l’information, à l’orientation et à la lutte contre le décrochage scolaire (SRAIOLDS) pour la région académique Nouvelle-Aquitaine.

« Le projet ACCES représente une opportunité de travailler en collaboration et en cohérence avec de multiples acteurs (rectorat, universités, CCI) sur le territoire de notre académie pour avoir un réel impact sur la qualité de l'orientation des jeunes post-bac en les rendant acteurs conscients des enjeux de leurs choix. Il vise aussi à améliorer l'offre de service d'accompagnement à l'orientation des lycéens et travailler leur compréhension du continuum formation - compétences - métiers. »

Étienne Damome, vice-président délégué à l’orientation, à l’insertion professionnelle et à la communication externe
Pascal Hauquin, directeur DOSIP (direction Orientation Stage et Insertion Professionnelle)

footer-script