Plan de relance de l'apprentissage - Université Bordeaux Montaigne

Formation - Inscriptions

Plan de relance de l'apprentissage

Les visages de l'apprentissage de l'Université Bordeaux Montaigne

Un plan de relance massif en faveur de l'apprentissage a été annoncé le 4 juin 2020 par le gouvernement, confirmé par le Président de la république lors de son allocution du 14 juillet 2020. Les mesures seront détaillées par des textes à paraître.

Devenir apprenti c'est choisir une voie d'excellence vers l'insertion professionnelle

Le plan de relance de l'apprentissage post crise du COVID-19 peut vous aider dans la concrétisation de vos projets professionnels jusqu'au niveau Master

  • si vous êtes étudiant de l'Université Bordeaux Montaigne inscrit dans une formation à finalité professionnelle de niveau maximum "MASTER" qui accueille déjà ou non des apprentis.
  • si vous êtes une entreprise du secteur privé et que vous hésitez pour recruter un apprenti.
L'aide à l'embauche d'un apprenti va être fortement augmentée du 1er juillet au 28 février 2021

Objectif : ne pas laisser les jeunes sur le bord du chemin.

"Les entreprises du secteur privé qui recruteront un apprenti du 1er juillet au 28 février 2021 bénéficieront d'une aide élargie à l'embauche de 5 000 euros pour les mineurs et de 8 000 euros pour les majeurs (de 18 à 30 ans)", a annoncé la ministre du Travail, Muriel Pénicaud (avant remaniement ministériel), le 4 juin. Alors que cette aide était jusqu'à présent réservée aux entreprises de moins de 250 salariés du secteur privé et pour des diplômes au niveau inférieur ou égal au bac, le dispositif est élargi cette année, dans le cadre du plan de relance, jusqu'au niveau Master (lire dossier de presse plan jeune du 23 juillet 2020) 

Toutes les entreprises du secteur privé peuvent en bénéficier. Aucune condition n'est pour les PME de moins de 250 salariés. Les autres entreprises, de taille supérieure doivent, elles, atteindre leur obligation légale (5% d'alternants dans leurs effectifs en 2021), sous peine sinon de devoir rembourser les sommes perçues.

Le recrutement d'un stagiaire pour 22 jours travaillés / mois coûte 600,60 €; avec l'aide de 8 000 € le coût mensuel d'un apprenti sera inférieur à 300 €
(source simulateur de calcul de rémunération et d'aides aux employeurs du portail de l'alternance https://www.alternance.emploi.gouv.fr)

Allongement du délai accordé au futur apprenti pour trouver une entreprise

Le jeune disposera de six mois pour signer un contrat contre trois auparavant. Cet allongement exceptionnel avait déjà été mis en place depuis le début de la crise du covid-19, il est maintenu. "C'était une demande forte des partenaires sociaux", a insisté la ministre. Concrètement, un jeune pourra rester en CFA (centre de formation des apprentis) sans contrat jusqu'au 28 février 2021. L'établissement sera financé pour cette période-là (dès l'entrée du jeune).

Pour favoriser la formation à distance et la continuité pédagogique, il sera possible de financer l’achat d’ordinateurs portables dans le cadre de l’aide au premier équipement.

Contact pour plus d'informations
Pascal Godineau, directeur adjoint du CFA Bordeaux Montaigne - pascal.godineau @ u-bordeaux-montaigne.fr

 

Lire aussi

Apprentissage aux multiples visages

Photo de Vincent Chevais

Expo sur les apprentis de l'Université Bordeaux Montaigne

Après avoir été inaugurée en mars à l'université et à l'IUT, l'exposition "l'apprentissage aux multiples visages" voyage à L'hôtel de Région à Bordeaux, mais aussi à Poitiers et Limoges. Jusqu'au 29 juin, apprentis, tuteurs pédagogiques et maîtres d’apprentissage s’affichent et confrontent leurs expériences.

en savoir plus +

footer-script