Démarches à effectuer avant votre arrivée - Université Bordeaux Montaigne

Démarches avant votre arrivée

Contact entre le chercheur et le laboratoire ou centre de recherche

  • Au moins six mois à l'avance, vous entrez en contact avec le laboratoire ou le centre de recherche qui vous intéresse et déterminez qui sera votre interlocuteur lors de la mise en place du projet.
  • Le contenu du travail pendant la période de recherche et l'intégration au sein de l'équipe scientifique sont négociés entre vous et l'équipe du laboratoire.

Comment candidater ?

  • Contactez notre service d'accueil : staff-mobility @ u-bordeaux-montaigne.fr
  • Vous devez créer un compte sur notre portail des mobilités entrantes , compléter un formulaire de candidature en ligne et télécharger les documents indiqués.
  • Une fois le formulaire complété, nous vous transmettrons une lettre d'invitation signée par la direction du laboratoire d’accueil.
  • Si vous avez besoin d'une convention d'accueil, nous compléterons le document et le ferons signer par le Président. Il vous sera ensuite envoyé par courrier postal. Ce document sera à transmettre au consulat ou à l’ambassade de France de votre pays de résidence. Si vous êtes déjà en France, la demande doit être adressée à la Préfecture de votre lieu de résidence.

L'obtention du visa

Si vous êtes ressortissant de l’EEE ou citoyen suissevous n’avez pas besoin de visa pour séjourner et travailler en France. Une pièce d’identité en cours de validité est suffisante.

Si vous êtes originaire d’un pays non exempté vous devez faire une demande de visa auprès du consulat de France de votre lieu de résidence habituel pour pouvoir entrer légalement sur le territoire français.

Le type de visa sollicité dépend de la durée et du motif de votre séjour :

  • Visa court séjour : pour un séjour inférieur à 3 mois.
  • Visa long séjour : pour un séjour supérieur à 3 mois, avec la possibilité d’obtenir la mention « Passeport talent- chercheur ». Pour les séjours inférieurs à 1 an, votre visa vaudra titre de séjour (VLS-TS), à valider en ligne dans les 3 mois suivants votre arrivée. Pour un séjour supérieur à 1 an, vous obtenez dans un premier temps le visa valable pendant 3 mois. Dans les deux mois qui suivent votre arrivée en France, vous devez demander en préfecture votre carte de séjour pluriannuelle mention "passeport talent-chercheur".
  • Visa "visiteur »  : pour les chercheurs et doctorants en France effectuant un séjour scientifique, sans être inscrit dans un établissement français et sans contrat de travail en France.

La demande de visa peut donc concerner le scientifique, mais également son conjoint et ses enfants s’ils l’accompagnent en France.

Cette démarche doit s’effectuer au moins 2 mois avant le départ pour la France auprès d’un consulat français dans votre pays de résidence. L’ambassade ou le consulat français pourra vous renseigner sur la procédure à suivre pour obtenir votre visa.

Lorsque vous obtiendrez votre rendez-vous à l’ambassade ou au consulat français, les documents suivants vous seront généralement demandés (en fonction de votre pays de résidence) :

  • Un passeport en cours de validité (moins de 10 ans) présentant une durée de validité supérieure d'au moins trois mois à la date d'expiration du visa sollicité
  • Une photo d’identité récente
  • Une convention d’accueil si vous demandez un visa Passeport Talent-Chercheur
  • Les justificatifs (originaux + copies) correspondant à votre situation et au motif de votre voyage

Attention : tous les documents doivent être traduits en anglais ou en français auprès d’un traducteur agréé.

Pour trouver l’information correspondant à votre situation, vous pouvez consulter le site officiel France-Visas .

La Convention d'Accueil Scientifique 

Ce document permet aux ressortissants étrangers, hors Union Européenne, Espace Économique Européen ou Confédération suisse, de bénéficier de la procédure dédiée aux chercheurs pour mener des activités de recherche et ou délivrer un enseignement de niveau universitaire dans un établissement agréé par le Ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation.

Qui est concerné par la Convention d'Accueil ?

Les personnes appartenant aux catégories suivantes peuvent effectuer une demande de Convention d'Accueil avant leur arrivée en France :

  • Un chercheur ou un enseignant chercheur salarié en France ou dans son établissement d'origine
  • Un doctorant salarié en France 
  • Un ATER, un ingénieur de recherche ou d’étude (activités de recherche uniquement)
  • Un post doctorant salarié

Ne sont en aucun cas concernés par cette convention : un doctorant ou un chercheur ou un enseignant chercheur non-salarié, un étudiant en master, un recrutement BIATSS, un citoyen de l’Union européenne (français compris).

Conséquences sur l’admission au séjour des chercheurs

La convention d’accueil permet au chercheur/à la chercheuse d’obtenir :

  • Un visa mention Passeport Talent Chercheur auprès du consulat de France de son pays habituel de résidence, si le chercheur n’est pas encore en France (ou un visa mention Scientifique-chercheur pour les ressortissants algériens).
  • Une carte de séjour Passeport Talent Chercheur ou un Certificat de Résidence pour Algériens mention Scientifique chercheur auprès de la Préfecture de son lieu de domicile, à son arrivée en France lorsque son visa le prévoit, ou lors d’une demande de renouvellement ou de changement de statut s’il/si elle est déjà en France.
  • Une rémunération pour ses activités de recherche et/ou d’enseignement en France.
  • Un visa et/ou titre de séjour pour le conjoint et les enfants mineurs accompagnants.

Pour pouvoir demander une convention d’accueil, vous devrez impérativement fournir les documents suivants :

  • Une attestation d’assurance pour la couverture santé, la responsabilité civile et les accidents du travail, pour toute la durée du séjour
  • Un justificatif de financement (salaire)
  • Le dernier diplôme obtenu (minimum Master) traduit en anglais ou en français

Trouver un logement 

En fonction de la durée de votre séjour, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Réserver un appart’hôtel peut être intéressant si vous effectuez un court séjour. Vous pouvez trouver la liste des appart’hôtels à Bordeaux sur le site de booking.
  • Trouver un logement en location : sur des sites comme Le Bon Coin. Les particuliers ou les agences immobilières déposent des offres de logement en location ou à l’achat. Attention cependant aux fausses annonces, il est conseillé de n’effectuer aucun versement avant d’avoir visité le logement et signé le contrat de bail.
  • Studapart : L’université dispose d’un partenariat avec Studapart. La location via la plateforme est ouverte à tous (étudiants, chercheurs, personnels…). Des particuliers ou des professionnels déposent les annonces en ligne. Vous devez créer un compte et déposer vos justificatifs en ligne soit avec votre adresse mail de l’université soit avec votre mail personnel et en entrant le code HOUSINGMONTAIGNE.
  • La Maison Internationale : pour les Professeurs des Universités et grandes écoles, les Maîtres de conférence, les chercheurs étrangers en stage post-doctoral, français et étrangers, pour des séjours de 1 nuit à 1 an. Pour plus de renseignements, consulter le site du Crous 

Vous pouvez également consulter le guide Logement  du réseau Euraxess, qui regroupe les bonnes pratiques et des informations à savoir concernant la recherche de logement.

Assurances 

  • La couverture santé:

Pour les ressortissants de l’Union Européenne, la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) est à demander auprès de votre caisse d’assurance maladie d’affiliation.

Si vous résidez hors UE et que vous n’avez pas de contrat de travail français, vous devez souscrire à une assurance santé privée dans votre pays d’origine ou auprès d’une compagnie française. En raison de l’épidémie de Covid-19, pensez à prendre une assurance qui couvre les frais médicaux liés au coronavirus, le rapatriement, les vols annulés etc.

Certaines compagnies proposent des offres spécialement dédiées aux chercheurs internationaux comme  AXA   ou ACS AMI

Si vous bénéficiez d’un contrat de travail français, vous serez couvert dès votre premier jour de travail par la sécurité sociale (par la CPAM de Paris pour les titulaires d’un Passeport Talent chercheur Salarié).

Certains pays ont également des conventions de Sécurité sociale avec la France, consultez la liste ici.

  • L’assurance responsabilité civile: pour couvrir les dommages causés à autrui. Vous pouvez en contracter une auprès d’une assurance privée (elle est également souvent comprise dans les assurances voyages et les assurances multirisque habitation mais avec des garanties limitées).
  • La couverture pour les accidents du travail: si vous êtes salarié en France vous bénéficiez automatiquement de la couverture pour les accidents du travail. Si vous n’êtes pas salarié, vous avez la possibilité de faire une demande d’adhésion volontaire à l’assurance Accident du Travail/ Maladie Professionnelle (AT/MP) à la CPAM de votre lieu de résidence une fois que vous serez en France. Cependant, pour demander une convention d’accueil scientifique, la couverture accidents du travail est nécessaire (dans ce cas, vous pouvez souscrire à une assurance privée).
  • L'assurance habitation : si vous louez un logement, l’assurance habitation est obligatoire pour couvrir les dommages causés aux tiers et au bien pendant la durée de votre location. Vous pouvez souscrire à une assurance en ligne ou auprès d’une compagnie d’assurance.

footer-script