Stratégie et axes prioritaires - Université Bordeaux Montaigne

 

La stratégie internationale de l’Université Bordeaux Montaigne est centrée sur la consolidation de partenariats institutionnels privilégiés et durables à travers le monde.

Elle se traduit par le renforcement de la mobilité des enseignants et le développement d’une offre de formation plurilingue ; l'encouragement de la mobilité des personnels administratifs dans une optique d'internationalisation des différents services qui composent l’institution, l'accroissement de la mobilité internationale des étudiants, pour leur permettre non seulement d'étoffer leurs compétences transversales, académiques, linguistiques et interculturelles mais aussi pour leur garantir un meilleur accès au marché de l’emploi en France et à l’étranger.

L’Université Bordeaux Montaigne entend participer à la construction de l’espace européen et global de l’enseignement supérieur et de la recherche en articulant sa politique internationale autour d'axes prioritaires : 

 

LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES INDIVIDUS

 

Chaque fois plus d’étudiants partent en mobilité d'études à l’étranger durant leur parcours universitaire, que ce soit en Europe ou dans le reste du monde, et se confrontent ainsi à de nouvelles méthodes d’enseignement, améliorent leur profil international, se dotent de compétences linguistiques supplémentaires et développent des capacités d’adaptation dans un environnement interculturel.

La mobilité étudiante peut s’effectuer à partir de la deuxième année de Licence, en Master et en Doctorat. Il est à noter cependant qu’un étudiant n'est autorisé à partir en mobilité qu'une seule fois par cycle.

La mobilité internationale concerne également les personnels de l'établissement :

 

L'INGÉNIERIE DE PROJETS INTERNATIONAUX DE FORMATION

 

Il existe 9 doubles diplômes actifs, selon la répartition disciplinaire suivante :

 

Et 2 licences délocalisées :

 

LA FRANCOPHONIE

 

Lors de la 17ème assemblée générale de l’Agence Universitaire de la Francophonie organisée à Marrakech en mai 2017, Hélène Velasco-Graciet a été élue membre du Conseil d'administration. Dans le cadre de ce nouveau mandat de 4 ans, la présidente de l'Université Bordeaux Montaigne entend œuvrer en faveur d'un Nouvel Espace Universitaire Francophone :

"La francophonie est porteuse de valeurs auxquelles notre communauté est profondément attachée, [...] elle rime aujourd’hui avec plurilinguisme et diversité culturelle et dessine un espace où peuvent s’inventer de nouvelles méthodes de travail et d’échange des hommes et des femmes, des savoirs et des marchandises. Encourager et soutenir l’enseignement du français à l’international, c’est favoriser la mobilité des étudiants, ceux de l’aire francophone que nous accueillons et ceux qui quittent Bordeaux Montaigne pour découvrir le vaste monde. C’est œuvrer à la fabrication d’un monde où la différence est une richesse."

Pour en savoir + :

 

LA COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE

 

Du fait de sa proximité géographique avec le Pays-Basque, l’Université Bordeaux Montaigne fait partie du réseau universitaire transfrontalier en matière de l’enseignement et de la recherche Aquitaine-Euskadi-Navarre (AEN).

Aquitaine-Euskadi-Navarre réunit des établissements d’enseignement supérieur de part et d’autre des Pyrénées :

  • Région Nouvelle-Aquitaine
  • Communauté autonome Basque
  • Communauté autonome de Navarre

Pour en savoir + :

footer-script