Sommes-nous citoyens du monde ? - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Conférence

Sommes-nous citoyens d'un même monde ?

Cycle de 6 conférences du 12 février au 9 avril 2019, au musée d'Aquitaine. Prochaine rencontre le 5 mars 2019 à 18h avec Bertrand Badie, spécialiste des relations internationales, professeur à Sciences-Po paris et enseignant-chercheur associé au CERI.

L'époque contemporaine nous renvoie l'image d'un monde en transformation. Les outils de communication que nous utilisons accélèrent le partage des informations et donnent une dimension mondiale à des événements locaux.

Cycle de conférences proposé par Tristan Coignard (tristan.coignard @ u-bordeaux-montaigne.fr) (équipe de recherche CLARE), spécialiste d'histoire des idées, professeur en études germaniques et membre de l'Institut Universitaire de France. Un partenariat avec l'Université Bordeaux Montaigne, l'Institut Universitaire de France et la librairie Mollat.

Mardi 12 février 2019 à 18h

Que signifie être "citoyen du monde" au XXIe siècle ? par Tristan Coignard
Alors que les évolutions politiques récentes semblent annoncer un retour en force des frontières, du repli sur soi et du protectionnisme, Tristan Coignard va s’interroger sur la possibilité de penser et d’agir en citoyen du monde au début du XXIe siècle. Son intervention sert d’introduction au cycle de conférences et aborde des thématiques qui seront approfondies par les conférences ultérieures.
L’idée de citoyenneté du monde correspond au sentiment de vivre dans un monde commun, où une grande partie de l’humanité se retrouve dans des attentes et des préoccupations similaires. Elle a aussi un sens politique qui est mis en valeur de nos jours pour repenser le rôle des citoyens dans des sociétés marquées par la mondialisation. Tristan Coignard souhaite montrer dans quelle mesure les problématiques liées à la citoyenneté du monde permettent d'éclairer des questions d’actualité et de nourrir des débats futurs (démocratisation de l'Europe, vivre-ensemble dans des sociétés multiculturelles, solidarité internationale, question des migrants...).

Mardi 5 mars 2019 à 18h

Quand le Sud réinvente le monde. La puissance de la faiblesse par Bertrand Badie, spécialiste des relations internationales, professeur à Sciences-Po paris et enseignant-chercheur associé au CERI

Né d’une décolonisation ratée, longtemps exclu du système international, le Sud pèse un poids considérable en majorité absolue à l’ONU. Ses États sont pourtant très peu associés à la réalité de la gouvernance mondiale (G7, G20), tout en regroupant cependant plus des trois quarts de la population mondiale. Face à une puissance qui ne gagne plus, leur faiblesse devient un nouvel acteur de l'Histoire et pèse de plus en plus sur l'agenda international et sur le fonctionnement du jeu international.

Ces États faillis s’enlisent dans des conflits d’un type nouveau qui aboutissent à des  « sociétés guerrières », où les jeunes n’ont d’autre avenir que de migrer ou de devenir « enfant-soldat ». Ce manque de lien social, de sociétés civiles fortes et de développement met à l’ordre du jour des enjeux sociaux majeurs, qui débouchent sur des formes nouvelles de conflictualité, d'interdépendance et de spatialisation.

Mercredi 13 mars 2019 à 18h

La possibilité d’être un citoyen du monde par Louis Lourme, docteur en philosophie et directeur de Saint-Joseph de Tivoli

Mardi 26 mars 2019 à 18h

L’hospitalité, une mobilisation locale, une politique globale par Michel Agier, anthropologue, directeur d'études à l'EHESS et chercheur à l'IRD

Mardi 2 avril 2019 à 18h

Identités transculturelles dans la pensée postcoloniale par Pascale Rabault-Feuerhahn, chercheur au CNRS et spécialiste d'histoire des sciences humaines en Allemagne au XIXe siècle

Mardi 9 avril 2019 à 18h

De la mise en scène de l’altérité au partage de la parole par Benoît de l'Estoile, directeur de recherche au CNRS, professeur d'anthropologie à l'Ecole normale supérieure, centre Maurice Halbwachs

footer-script