Master Communication publique et politique - Université Bordeaux Montaigne

Master Communication publique et politique

Master Communication publique et politique

Présentation

Description

Depuis 2005, le master mention Communication publique et politique (CPP) comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et professionnels. Adossé à l’activité de recherche du laboratoire MICA (Médiation, Information, Communication, Arts) de l’Université Bordeaux Montaigne, il s’appuie sur des expériences concrètes en milieu professionnel et dispose d’un important réseau de partenaires scientifiques et professionnels au niveau local, national et international.

Le master conjugue des compétences théoriques et professionnelles pour répondre à une demande de plus en plus forte des organisations publiques et politiques confrontées à des problématiques et des mutations de plus en plus complexes (reconfigurations territoriales, transformation des fonctions publiques, mise en débat de l’espace public, digitalisation des services aux usagers, etc).

Pour préparer les étudiants à répondre à ces problématiques, le master articule systématiquement les apports les plus récents de la recherche aux questionnements professionnels, de manière à former de futurs acteurs de la CPP aptes à travailler dans un contexte national ou international et à exercer leur esprit critique.

L’excellent taux d’insertion des étudiants et le flux croissant des candidatures pour cette filière a conduit à la transformer en une mention Communication publique et politique accréditée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Ce master vise une insertion professionnelle immédiate ou une poursuite d’études en thèse en fonction du projet de l’étudiant.

Objectifs

Le master Communication publique et politique (CPP) a pour finalité de former des professionnels capables de s’adapter aux réalités des différents secteurs (secteur public aux multiples débouchés, secteur privé dont les activités s’inscrivent en lien avec des activités du secteur public). Il accorde une place centrale aux enseignements fondamentaux et développe des apports méthodologiques et professionnels spécifiques.

Du point de vue théorique, le master articule essentiellement les apports des sciences de l’information et de la communication (communication publique et politique ; communication de crise ; éthique de la communication), de la science politique (abordée du point de vue de la politique de communication européenne institutionnelle et décentralisée), des sciences du langage (analyse du discours politique, institutionnel, économique, associatif, médiatique), de la sémiotique (langage des signes politiques, sémiotique de territoires émergents et complexes, sémiotique des médias numériques) et de la sociologie des organisations. Une attention particulière est portée à l’écosystème numérique de la CPP à partir de l’analyse de dispositifs et d’usages. Des problématiques spécifiques en fonction de l’actualité sont en outre abordées chaque année (par exemple : « la violence en politique », « les élections américaines », « Europe et pandémie », « la saturation territoriale », etc).

Du point de vue pratique, des compétences méthodologiques et professionnelles spécifiques sont enseignées en raison de leur mobilisation fréquente dans les métiers de la CPP : la compréhension des statistiques, l’ingénierie de corpus indispensable à l’analyse du discours, la gestion de projet, les techniques du journalisme institutionnel.

En alliant les enseignements académiques des enseignants-chercheurs à une formation pratique dispensée par des professionnels, le parcours prépare ses étudiants à être des acteurs cultivés de la communication publique et politique, attentifs à l’éthique, capables d’analyser et d’anticiper les grands bouleversements à l’œuvre.  

Ce master est adossé à l’axe COS (« Communication, Organisation, Société ») du du laboratoire MICA et impliqué dans des travaux avec d’autres axes (notamment les axes « Études digitales » et « Médias »). Les étudiants sont amenés à mobiliser les travaux des chercheurs ou à y contribuer (notamment en effectuant des études sur le terrain) pour participer à l’avancée des dernières recherches dans le domaine de la communication publique et politique. Enfin, les étudiants sortant du master peuvent s’engager dans une thèse, notamment dans le cadre de conventions industrielles de formation par la recherche.

Le master CPP est animé par une équipe pédagogique composée d’enseignants-chercheurs, de professionnels associés et d’intervenants scientifiques et professionnels. Il cultive des échanges avec ses anciens étudiants et entretient de nombreux liens locaux (avec le Département de la Gironde, le Conseil régional d’Aquitaine, la Mairie de Bordeaux, Bordeaux Métropole), nationaux (dans les collectivités territoriales, les ministères ou au sein d’agences spécialisées) et internationaux (notamment dans les Ambassades). Ces liens se traduisent essentiellement par des opportunités de stages pour les étudiants mais aussi par des projets commandités ou la participation de professionnels aux évènements du master. Des interventions spécialisées (par exemple sur le lobbying), notamment en anglais, sont en outre organisées grâce à la participation d’enseignants d’universités étrangères.

La vie du master est ponctuée par la réalisation des deux projets professionnels collectifs : le projet de M1 porte sur une réalisation éditoriale, le projet de M2 porte sur une réalisation événementielle. Ces deux événements ont pour but de confronter les étudiants à la réalisation de livrables de communication publique et politique. Ils contribuent également au rayonnement de la formation. À titre d’exemple, l’événement 2020 mené par les étudiants de M2 était consacré aux élections américaines et a été réalisé dans le format long d’une émission d’analyse politique diffusée sur YouTube. Cette émission a permis des échanges de haut niveau avec des spécialistes de la question (universitaires et chercheurs du CNRS, communicants américains) et a recueilli d’excellentes critiques des participants et auditeurs.

Le master recrute volontiers chaque année des étudiants étrangers, après validation de leur dossier administratif par la Direction de la Scolarité (Bureau des Masters) et de leur dossier de candidature par le jury pédagogique de recrutement du master. Les étudiants ont également la possibilité d’effectuer leur stage à l’international (pays anglo-saxons, anglophones (Canada-Québec), Europe, Asie, Afrique etc). Des échanges d’enseignants ou d’étudiants sont aussi réalisables dans le cadre des programmes Erasmus +.

Organisation de la formation

Admission / Recrutement

Insertion professionnelle

Poursuite d'études

Master 1 Communication publique et politique

Master 2 Communication publique et politique

Comment s'inscrire ?

footer-script