Vie universitaire - Santé - Université Bordeaux Montaigne

Vie universitaire - Santé

  1. L'équipe de l'ESE met en place toutes les mesures sanitaires pour assurer votre accueil en toute sécurité.

  2. L’accueil physique est suspendu sur les permanences de Bordeaux et Blanquefort, mais des PERMANENCES D'ACCUEIL VIRTUELLES via ZOOM ont été mise en place, toujours sans rendez-vous, anonymes et gratuites, aux créneaux habituels :

    📞 Maintenance d’une permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 17h au 05 56 44 00 04.

    💻 L'Espace Santé Etudiant est également joignable :

  3. Oui. Les professionnels de santé de l'ESE sont vos interlocuteurs de première ligne pour toutes questions sur le virus.

    Si vous avez les symptômes d'une infection par le CORONAVIRUS, veuillez CONTACTER une infirmière au 05 33 51 42 00
    Pour tous nous protéger, merci de NE PAS prendre rendez-vous par vous-même.

  4. Si vous ressentez le besoin de parler, d’échanger sur les difficultés que vous rencontrez en confinement, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

    •  pour des échanges avec des professionnels de santé :

    - l’infirmière Anne Strazielle peut être contactée : anne.strazielle @ u-bordeaux-montaigne.fr

    - l’Espace Santé Etudiant peut être joint au 05 33 51 42 00 ou sur la plateforme doctolib 

    - le CROUS, si vous vivez en résidence : https://www.crous-bordeaux.fr/logements/vie-residence-crous/apsytude/

    - l’Hôpital : la plateforme d'écoute "CovidPsy33" est joignable gratuitement au 0 800 71 08 90 du lundi au vendredi de 10h à 17h.

    •  pour des échanges plus informels sur vos conditions d'études, l'université mettra en place la semaine prochaine (du 30 novembre) une ligne qui vous permettra d’être appelé.e.s par d’autres étudiant.e.s ou des personnels de l’université.
  5. Les Crous Restos' du campus sont fermés au public car la restauration assise n'y est plus autorisée. Cependant, le Crous vous propose de la vente à emporter du lundi au vendredi entre 11h30 et 14h00.

    Des points de vente à emporter, proches des résidences et lieux d'études proposeront une offre complète de repas.

    Menu complet : plat + 2 items pour 3,30€  (1.00€ pour les étudiants boursiers).

    En savoir plus : https://etu.u-bordeaux-montaigne.fr/fr/news/vie-pratique/des-repas-a-emporter-dans-les-crous-restos.html

  6. Oui. Les services de santé universitaire, les services sociaux et les activités d’accompagnement associatives organisées sur les campus (épiceries solidaires, etc.) sont accessibles aux étudiants. Les services administratifs sont accessibles sur rendez-vous ou convocation, lorsqu’il n’est pas possible d’effectuer les démarches à distance.

    Les équipements sportifs et salles de sports ne sont accessibles qu’aux activités physiques et sportives participant à la formation universitaire.

  7. Oui, seules les activités d’accompagnement social des associations étudiantes peuvent se poursuivre sur site durant le confinement. En cette période de confinement, cela résulte du double impératif de soutenir les étudiants les plus fragiles (économiquement, etc.) et de l’application de la règle d’un fonctionnement au maximum à distance. Exemples d’activités autorisés : accompagnement dans les demandes d’aides sociales, épicerie solidaire… Les associations étudiantes peuvent également participer au repérage du mal être psychologique des étudiants, en lien avec les professionnels de santé de l’établissement.

  8. Chaque étudiant en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur doit obligatoirement obtenir, préalablement à son inscription, son attestation d’acquittement de la Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC), par paiement ou exonération. Le confinement n’ouvre pas droit à un remboursement de la CVEC, d’autant plus que les formations se poursuivent depuis la rentrée selon des modalités adaptées en fonction de la situation sanitaire, y compris durant le confinement.

    Plusieurs mesures prises depuis la rentrée continueront en faveur des étudiants :

    • La restauration universitaire pourra se poursuivre sous la forme de vente à emporter et les étudiants boursiers pourront donc profiter du repas à 1 euro.
    • Chaque étudiant boursier recevra début décembre avec son versement habituel de bourses, une aide exceptionnelle de 150 euros (étudiants MESR / culture / agriculture).
    • Les aides ponctuelles d’urgence attribuées par les CROUS, dont peuvent bénéficier tous les étudiants boursiers ou non vont être particulièrement mobilisées, avec une simplification de la procédure.
    • Les droits à bourse pourront, si l’étudiant en fait la demande, être revus et recalculés sur la base des revenus 2020 et non plus ceux de 2018 initialement retenus.
    • Les augmentations de loyers en cité universitaire ont été gelés jusqu’au 1er janvier 2021. Ce gel est prolongé jusqu’au 1er septembre 2021.
    • Le numéro d’appel mis en place par le MESRI et le CNOUS pour les étudiants connaissant des difficultés financières reste actif (0 806 000 278)
    • Le produit de la CVEC pourra à nouveau être mobilisé par les établissements, afin de renforcer l’accompagnement social des étudiants et notamment d’aider les plus en difficulté à accéder aux actions de vie étudiante (fourniture d’ordinateurs portables, de clefs 4G ou prise en charge de forfait téléphonique).
  9. Oui, bien sûr. Le décret 2020-273 du 18 mars 2020 qui précise les missions des Services de santé universitaires (SSU) dans le cadre de la lutte contre le virus covid-19 le précise spécifiquement. En collaboration avec les CROUS, les établissements d'enseignement supérieur, les ARS et les centres de santé de proximité, les SSU identifient les étudiants isolés, les étudiants occupants des résidences étudiantes et des internats ainsi que les personnels de ces résidences affectés par la covid-19. Ils assurent leur suivi médical et mettent en œuvre les modalités d'accompagnement s'agissant des actes de la vie quotidienne. Ils veillent aussi à informer spécifiquement les étudiants isolés dont la situation de santé pourrait les rendre plus vulnérables à l'infection, notamment certains étudiants en situation de handicap. Un accompagnement psychologique des étudiants, repérés en difficulté ou en ayant fait la demande, est proposé par les services concernés.

  10. Non, car la mesure concernant les repas disponibles uniquement en vente à emporter prévue par le décret 2020 1310 du 29 octobre 2020 vise à réduire les situations avec risques de contamination que constituent la prise de repas en commun.

  11. Oui. Les résidences des CROUS accueillent les étudiants dans le respect du règlement intérieur, incluant celui des mesures barrière telle l’impossibilité pour les étudiants de se réunir pour partager des moments de convivialité à l’intérieur ou l’extérieur des locaux. Afin de mieux accompagner les résidents, les services d’accueil comme de gestion des résidences demeurent ouverts.

footer-script