Master Etudes culturelles : langues, lettres, arts - Université Bordeaux Montaigne

Master Etudes culturelles : langues, lettres, arts

Master Etudes culturelles : langues, lettres, arts

Présentation

Description

La culture : une construction de l’esprit, un système
Les Cultural Studies (CS), postulant que la Culture ne se réduit pas aux œuvres classiques, sont nées du refus des hiérarchies culturelles académiques et du refus d’une hiérarchisation entre la « bonne » et la  « mauvaise » culture.
S’intéressant à la culture du quotidien, elles étudient les objets culturels les plus variés: littérature, publicités, séries télévisées, bandes dessinées, films, œuvres d’art, manières de parler et d’agir, sports, sociabilités, etc.
La culture analysée à l’aune des rapports de Pouvoir
Le choix de ces sujets implique d’adopter une méthodologie spécifique centrée sur un travail de terrain : histoire orale, entretiens sociologiques, analyse d’écrits de l’intime ou analyse d’archives donnant à voir l’histoire de minorités ou de classes dominées pour montrer les interactions idéologiques et culturelles entre les élites et les classes populaires dans leurs «résistances» . L’objet culturel est ainsi pensé sous l’angle des rapports au pouvoir : comment les cultures minoritaires résistent-elles ou s’adaptent-elles face à la domination?
Il s’agit d’étudier les médias, les consommations culturelles, les pratiques identitaires dans une époque où prévaut la globalisation qui rend de plus en plus difficile l’étude d’une culture « nationale », car la perception des États nations a changé, notamment sous l’influence des migrations, de la mobilité et de la transnationalité.
Les CS offrent ainsi une vision décentrée du monde, en s’intéressant à ce rapport de domination qui existe entre les cultures, donnant une place privilégiée au point de vue populaire, minoritaire, contestataire : les marges, les sous-cultures, les contre-cultures, les cultures de résistance à la culture hégémonique.
Comment pratique-t-on les CS ?
Les CS sont un champ de recherches visant l’étude de la culture sous une forme non-académique, non traditionnelle où viennent se croiser des approches multiples et s’agréger des disciplines diverses : Anthropologie, Sociologie, Histoire des idées et des représentations, Histoire de l’art, Littérature, Cinéma, Gender studies, Food studies, Études Postcoloniales...
Venez explorer le phénomène de mondialisation et comprendre différemment le monde globalisé dans lequel nous vivons :
Études postcoloniales : En quoi consiste la pensée postcoloniale ? Quelles traces du colonialisme survivent encore dans nos sociétés aujourd’hui ?
Quelle place est accordée à la voix des colonisés, des subalternes, des oubliés de l’Histoire ? Que signifie la créolisation ?
Gender studies : comment notre société évolue-telle au gré des perceptions genrées ? Quels sont les enjeux de l’écriture inclusive ? Le tatouage est-il un langage corporel ?
Art et Hypercontemporain : comment le discours postcolonial a eu un impact dans le domaine de l’Art ? Quelle portée politique accorder au muralisme ? Quelle forme revêt l’imaginaire de la fin de monde dans la littérature ?
L’Histoire vue par les marges, les vaincus, le quotidien. Comment les théories de la micro-histoire de Carlo Ginzburg ont-elles conduit à une autre façon de regarder le monde ?
Nouveaux médias : Étude des stars et des genres dans le cinéma, en quoi consiste le nouveau cinéma hollywoodien ? Quelle est la philosophie des jeux vidéo ? la Bande dessinée peut-elle être un instrument de contestation sociale ?
Food Studies : Qu’est-ce que l’évolution de notre façon de nous alimenter révèle de nos sociétés ? De la fascination pour les chefs cuisiniers hyper médiatiques aux études sur l’évolution du goût, les Food Studies puisent aux sources de l’histoire, de l’économie, de l’anthropologie et de la sociologie.

Télécharger le fichier «Master Etudes Culturelles- livret de l'étudiant -2018-2019.pdf» (1.1 MB)

Modalités de contrôle des connaissances 2018-2019 : téléchargement

Objectifs

Le master Études culturelles : Langues, lettres, arts est composé d’un socle théorique de connaissances et de séminaires de recherche d’application.

Le cours de théorie des Cultural Studies (CS) vise à retracer la généalogie de cette culture scientifique si particulière qui s’emploie à décentrer la conception humaniste de la culture au profit d’une notion de culture au sens large et anthropologique du terme. Ce cours permettra de comprendre les concepts des pères fondateurs, depuis les théories du centre de Birmingham -avec Richard Hoggart, Raymond Williams, Edward Thompson-, jusqu’aux concepts de Stuart Hall sur la réception des médias, de Paul Gilroy sur les questions de migration et d’identité culturelle, sans omettre l’apport de figures inspiratrices comme le théoricien marxiste italien Antonio Gramsci ou encore l’influence des penseurs français poststructuralistes (Derrida, Foucault, De Certeau, Lyotard, Baudrillard, Deleuze) dont la lecture contribua à la remise en cause des grands récits identitaires américains à l’aune de la déconstruction et du soupçon herméneutique à la française. Ce cours examinera au second semestre l’évolution et les tournants pris par les Cultural Studies, leur influence et leur réception dans d’autres contextes scientifiques -Etats-Unis, Amérique latine et Europe : Espagne, Portugal, Italie- ; la façon dont chaque sphère académique a décliné ses spécificités propres en les conjuguant aux théories culturelles en plein essor en cette fin du XXe.

Les séminaires d’application se déclineront au choix pour l’étudiant parmi un bouquet de cours offerts par les départements d’anglais, d’espagnol, de portugais, d’italien, de lettres et d’arts autour d’axes thématiques ciblés : études postcoloniales, art et mémoire, l’hyper-contemporain, l’œuvre et ses publics. Les cours sont en français, à l’exception des séminaires offerts par le département d’anglais.

Équipes de recherche associées : CLARE, TELEM, MICA, AMERIBER, GIRLUFI, CLIMAS, GERCI
Axes de recherche concernés : séminaire Sirenh (Séminaire interdisciplinaires Narration et Histoire) - EA 3656 AMERIBER
Séminaire Intermédialités sur L'Hypercontemporain - EA 3656 AMERIBER
Axe 2 de l’équipe GIRLUFI (« Construction discursive du réel »).

Adossement au monde professionnel :
Partenariats : Institut Cervantès, festival d’histoire de Pessac, Cinéma Jean Eustache, Association culturelle Lettres du Monde.

Des accords Erasmus permettent une mobilité étudiante dans des universités ciblées pour leur offre de formation en Etudes culturelles.
Italien :
• Université de Palerme, pour l’école doctorale et le doctorat en Études culturelles
• Université de Naples l’Orientale, centro studi postcoloniali e di genere
• Université de Sienne, pour les séminaires en histoire coloniale
Espagnol :
• Faculté d’Humanités et de Sciences de l’éducation Université de la Plata (Argentine) – pour leur offre de formation en Études latino-américaines, Séminaire Littérature et Mémoire. Collaboration avec le master Histoire et mémoire.
• Université de Buenos Aires, pour les études sur le genre et études culturelles domaine latino-américain
Portugais :
• Pontificia Universidade Catolica do Rio Grande do Sul (Porto Alegre, Brésil) : projet de recherche commun sur l'hypercontemporain dans la littérature en langue portugaise
• Universidade Nova de Lisboa (Portugal) : projet de recherche commun sur l'hypercontemporain- pour la partie concernant l'Afrique Lusophone

Organisation de la formation

Admission / Recrutement

Poursuite d'études

Master 1 Langues, lettres, arts : Etudes culturelles

Master 2 Langues, lettres, arts : Etudes culturelles

Comment s'inscrire ?

footer-script