Philosophie générale 6 - Université Bordeaux Montaigne

Philosophie générale 6

Volume horaire CM : 24.0

Volume horaire TD : 24.0

Code ELP : LEP6Y2

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 6

Formes d'enseignement : Non accessible à distance

Mobilité d'études : Oui

Description

« L’image »

Ni chose ni concept, l’image semble vouée au règne de l’incertain. Confinée au jeu des apparences ou bien ouverte aux promesses de l’esprit, elle suscite les réactions d’amour ou de haine les plus contraires, menant au culte ou à la destruction. Aujourd’hui plus que jamais, les images – dans toute leur diversité et leur abondance – constituent l’objet et le lieu même d’intenses polémiques, nous intimant de choisir notre camp, « pour ou contre » leurs pouvoirs. Pour éclairer ces débats, un recul historique s’avère nécessaire. En effet, le regard contrasté que nous portons sur les images hérite (en Occident du moins) tout autant de la critique philosophique, en particulier celle platonicienne de l’imitation, que de la querelle byzantine des icônes.

Il est par conséquent impossible de penser l’image ou les images sans mobiliser une histoire du regard et des croyances, des pratiques et des techniques, où l’image nous façonne au gré de ses métamorphoses. Pour interroger ce que sont les images, il nous faut nous demander ce qu’elles nous font et ce qu’elles ont fait de nous. Dans cette perspective, une place doit être faite à ce moment où « l’art » s’invente, où l’image (devenue sculpture ou tableau) s’autonomise et où le plaisir pris à la contempler s’esthétise. Il s’agit in fine de pouvoir distinguer parmi ces images que nous voyons et fabriquons. À l’ère des images-simulacres que produisent les techniques numériques, y a-t-il encore place pour cette réflexivité dont l’art investit ses images ? Le « flux d’images » reproductibles ou virtuelles, qui nous « submerge » quotidiennement – selon une image d’écoulement et de naufrage elle-même devenue cliché – procède de mutations non seulement techniques, mais attentionnelles ou dispositionnelles qu’il nous faut moins louer ou déplorer, que chercher à éclaircir de manière philosophique pour y instaurer jeu et liberté.

Informations complémentaires

Le TD, dirigé par Mme Katerina Paplomata, donnera lieu à une réflexion sur l’image visuelle et artistique à travers le commentaire d’articles, principalement tirés de l’œuvre d’Ernst Gombrich (anthologie distribuée au début du semestre).

Bibliographie

Bibliographie indicative

  • Emmanuel Alloa (dir.), Penser l’image, III vol., Les Presses du réel, 2010-2017.
  • Jean Baudrillard, Simulacres et simulation, Galilée, 1985.
  • Roland Barthes, La chambre claire, Note sur la photographie, Les Cahiers du Cinéma / Gallimard, 1980.
  • Alain Besançon, L’image interdite : une histoire intellectuelle de l’iconoclasme, Gallimard, 2000.
  • Hans Belting, La vraie image : croire aux images, Gallimard, 2011.
  • Walter Benjamin, L’œuvre d’art à l’âge de sa reproductibilité technique [version de 1939], trad. Maurice de Gandillac, Gallimard, 1980.
  • Jean-Pierre Cometti, Jacques Morizot et Roger Pouivet (dir.), Esthétique contemporaine : Art, représentation et fiction, Vrin, 2005. Cf. IIe Partie : « La question de la représentation », pp. 187-316 (articles de J. Robinson, R. Wollheim, J. Hyman et D. Lopes).
  • Guy Debord, La société du spectacle [1967], Gallimard, 1996.
  • Georges Didi-Huberman, Devant l’image : questions posées aux fins de l’art, Éditions de Minuit, 1990.
  • Régis Debray, Vie et mort de l’image. Une histoire du regard en Occident, Gallimard, 1995.
  • Michael Fried, La place du spectateur, Esthétique et orignes de la peinture moderne [Absorption and Theatricality], trad. Claire Brunet, Gallimard, 1990.
  • Ernst Gombrich, L’art et l’illusion, psychologie de la représentation picturale, psychologie de la représentation picturale [1960], Phaidon, 2002 ; Méditations sur un cheval de bois et autres essais sur la théorie de l’art, Phaidon, 2003.
  • José Marie Mondzain, Image, icône, économie, les sources byzantines de l’imaginaire contemporain, Seuil, 1996 ; L’image peut-elle tuer ?, Bayard, 2015.
  • Laurent Lavaud, L’Image, GF, 1999.
  • Maurice Merleau-Ponty, « Le doute de Cézanne » dans Sens et non-sens [1948], Gallimard, 1996 ; L’œil et l’esprit [1960], Gallimard, 2006.
  • Platon, Le Sophiste, trad. Nestor L. Cordero, Flammarion, 2006.
  • Victor I. Stoichita, L’Effet Pygmalion : pour une anthropologie historique des simulacres, Droz, 2008.
  • Aby Warburg, Atlas Mnémosyne, L’écarquillé / INHA, 2012.

< Liste des matières

footer-script