Philosophie générale 1 - Université Bordeaux Montaigne

Philosophie générale 1

Cours Magistral 24h

Travaux Dirigés 24h

Code ELP : LEP1Y2

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 1

Formes d'enseignement : Non accessible à distance

Mobilité d'études : Oui

Description

Enseignant: Julien Decker

Obéir

Poser la question de l’obéissance dans un cours de philosophie générale c’est à la fois convoquer l’éthique, la politique et l’étude des sociétés humaines. Non seulement les hommes obéissent à un certain nombre de règles et de normes, mais ils réfléchissent également à ce à quoi il est bon d’obéir. Bien plus, c’est en prenant conscience des normes qui régissent les activités humaines, que l’on peut s’en déprendre et les réévaluer, peut-être pour les fonder en raison. Ainsi est-il impossible de dissocier les motifs et l’objet de l’obéissance, ses causes et sa finalité : on ne peut se demander « à quoi obéir ? » si l’on ne répond pas à « pourquoi obéir ? ». Cette vaste interrogation nous permettra de convoquer les notions de loi, de liberté, de justice, de normes sociales, de pouvoir… Nous progresserons dans la réflexion grâce aux théoriciens du contrat social et aux philosophes qui ont interrogé les fondements de la morale. Quelques figures célèbres de l’obéissance et de la désobéissance nous permettront d’illustrer le conflit des valeurs et les difficultés inhérentes à toute obéissance.

 

Bibliographie

Sophocle, Antigone

Platon, Apologie de Socrate ; Criton ; La République

Épictète, Entretiens

É. de La Boétie, Discours sur la servitude volontaire

  1. Hobbes, Le Léviathan ; Du Citoyen
  2. Locke, Traité du gouvernement civil
  3. de Montesquieu, Les Lettres persanes

J.-J. Rousseau, Du Contrat social

  1. Kant, Fondements de la métaphysique des mœurs
  2. D. Thoreau, Traité de désobéissance civile; La Vie sans principe
  3. Nietzsche, Généalogie pour une morale ; Ainsi parlait Zarathoustra
  4. Arendt, Eichmann à Jérusalem

< Liste des matières

footer-script