Narration, histoire, mémoire - Université Bordeaux Montaigne

Narration, histoire, mémoire

Crédits ECTS : 4.0

Travaux Dirigés 36h

Code ELP : LDR6M43

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 6

Formes d'enseignement : Accessible à distance

Mobilité d'études : Oui

Description

LDR6M43. Narration, histoire, mémoire (Jean-Paul Engélibert)

Ce programme est proposé en formation à distance

Antonio Lobo Antunes, Le Cul de Judas (1977), traduit du portugais par Pierre Léglise-Costa, Paris, Métailié, 1997.

Claude Simon, L’Acacia (1987), Paris, Minuit, coll. « double », 2003.

Antonio Lobo Antunes, dans Le Cul de Judas, et Claude Simon, dans L’Acacia, racontent des événements historiques majeurs au travers d’une expérience individuelle dont un narrateur se souvient. La guerre coloniale en Angola pour le premier, les deux guerres mondiales pour le second, sont ici les objets d’un savoir, mais d’un savoir bien spécifique, qui est celui du roman. On ne peut les connaître que grâce à la mémoire et dans la forme qu’elle trouve pour rendre le souvenir communicable. On étudiera un art du roman qui pose que le sens d’une histoire ne se trouve pas dans ce qui est raconté, mais « à l’extérieur, enveloppant seulement le récit qui [l’amène] au jour comme un éclat voilé fait ressortir une brume, à la semblance de l’un de ces halos vaporeux que rend parfois visibles l’illumination spectrale du clair de lune », selon la formule fameuse, qui nous servira de guide herméneutique, de Joseph Conrad (Au cœur des ténèbres, folio bilingue, p. 31-33).

< Liste des matières

footer-script