Culture littéraire / Littérature comparée 1 - Université Bordeaux Montaigne

Culture littéraire / Littérature comparée 1

Crédits ECTS : 3.0

Volume horaire CM : 4.0

Volume horaire TD : 26.0

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 1

Formes d'enseignement : Non accessible à distance

Mobilité d'études : Oui

Description

« Culture littéraire » : « Écrire les origines de l’homme », enseignante Chloé Morille

 

1 -Textes de référence (lecture obligatoire)

- TRASSARD Jean-Loup, Dormance, Paris, Gallimard, 2000.
- GOLDING William, Les Héritiers, Marie-Lise Marlière (trad.), Paris, Gallimard, 1968, coll. « Du monde entier ».

Objectifs

La question « Nature / Culture » sera ici interrogée à travers un « regard éloigné », non plus dans l’espace mais dans le temps, à l’aune d’œuvres littéraires qui abordent une période en amont même de l’écriture : la préhistoire. Le cours sera divisé en deux volets :

Premièrement, nous analyserons grâce à une anthologie de textes littéraires variés comment des poètes et essayistes (de Georges Bataille à Jorge Luis Borges, de René Char à John Berger) ont réagi au bouleversement de la connaissance induit par la découverte d’un art préhistorique. En effet, « l’homme de Lascaux », comme l’appelle Bataille, quitte aux yeux contemporains sa prétendue sauvagerie pour entrer dans le cercle de la culture humaine. Nous verrons ainsi que pour ces écrivains, naissance de l’art et naissance de l’homme ont partie liée.

Deuxièmement, nous nous demanderons au prisme de deux récits : Les Héritiers de William Golding et Dormance de Jean-Loup Trassard comment le roman est susceptible d’un questionnement anthropologique sur l’origine. L’humain est-il avant tout un être pensant ? un être sensible ? un fabriquant d’outils ou un producteur de symboles ?Avec un pied dans l’imaginaire et un pied dans la science, ces auteurs qui dialoguent également volontiers avec la philosophie se demandent ce que signifie « être humain » et trament leurs propres récits d’hominisation par la culture en scrutant aussi bien une hypothétique nature humaine que les seuils constitutifs de notre humanité toujours en devenir.

Une anthologie de textes sera distribuée en début de cours. La priorité est d’abord la fréquentation personnelle des œuvres qui doivent être lues pour la première séance.


2 - Références complémentaires conseillées

Ouvrage en langue originale

- GOLDING William, The Inheritors, Londres, Faber & Faber, 1965 [1955].

Références sur l’art préhistorique

- BATAILLEGeorges, Lascaux ou la naissance de l'art : la peinture préhistorique, Genève, Skira, coll. « Les grands siècles de la peinture », 1992 [1955].

- LEROI-GOURHAN André, Préhistoire de l’art occidental, Citadelles et Mazenod, 1995 [1965].

Contrôle des connaissances

1ère session : contrôle continu sous forme de commentaires oraux ou d’exposés ; écrit : dissertation, essai ou commentaire composé.

2e session : régime général et dispensés : écrit.

< Liste des matières

footer-script