Histoire moderne - Université Bordeaux Montaigne

Histoire moderne

Crédits ECTS : 4.0

Travaux Dirigés 22h

Cours Magistral 18h

Code ELP : LBG6Y1

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 6

Mobilité d'études : Oui

Description

Information et communication dans la France moderne, XVIe-XVIIIe siècles

Du XVIe siècle au XVIIIe siècle, le public est devenu inexorablement un interlocuteur essentiel indispensable, il fallait l’informer, le séduire, le convaincre. Les journaux, gazettes, canards et périodiques, qui voient le jour au début du XVIIe siècle, longtemps perçus selon Lucien Bély comme «de simples outils de propagande, peu fiables pour des études délicates » ont depuis la fin du XXe siècle attirés les études historiques menées notamment par Pierre Retat ou Gilles Feyel. Pourtant l’histoire de l’information ne se limite plus seulement à la presse, toutes les dimensions sont désormais analysées et mises en parallèle aussi bien les voies de production et de stockage que les formes de transmission de l’information : canards, pamphlets, voire chansons, mais aussi lettres, publiques ou privées et bien évidemment les moyens de communication avec les différents réseaux routiers, fluviaux et postaux. Le sujet est large mais il permet de mieux saisir l’évolution profonde de la France moderne avec L’invention de la vitesse bien avant le temps de l’internet et de ses moteurs de recherche.

Bibliographie

-L’information à l’époque moderne, AHMUF, Paris, 2001.

- F. Barbier, C. Bertho-Lavenir, Histoire des médias, Paris, 1996.

-H. Bots, F. Waquet, La République des Lettres, Paris, 1997.

-R. Darnton, Le diable dans un bénitier, l’art de la calomnie en France 1650-1800, Paris, 2010.

-H.J. Martin, R. Chartier (dir.), Histoire de l’édition française, Paris, 1983.

-P. Retat, Gazettes et information politique sous l’Ancien Régime, Saint-Etienne, 1999.

< Liste des matières

footer-script