Option LSH : Langue et littérature du Moyen Age - Université Bordeaux Montaigne

Option LSH : Langue et littérature du Moyen Age

Travaux Dirigés 12h

Cours Magistral 12h

Code ELP : MDR1Y31

Composante : UFR Humanités

Langue d'enseignement : Français

Période de l'année : Semestre 1

Formes d'enseignement : Non accessible à distance

Mobilité d'études : Oui

Description

Séminaire Penser la femme

Silencieuses sont ces voix de femmes au Moyen Âge… Mais jamais muettes !

Comment sonoriser, donc, ces « Voix de femmes au Moyen Âge » (D. Bohler) qui s’expriment dans un « Mâle Moyen Âge » (G. Duby) qui met à l’épreuve la méthodologie et les sources ? Si les gender studies sont un apport non négligeable pour reconsidérer cette présence féminine dans la littérature médiévale, il s’agit encore de comprendre comment, au Moyen Âge, s’élabore la représentation de la femme dans les textes, dessinant des archétypes dont la période moderne hérite. Rusée, luxurieuse et gourmande (nouvelles, fabliaux), la femme médiévale est aussi une sainte (récits mystiques) ou une fée (Mélusine et Morgane). Mais elle peut aussi être un.e auteur.e qui se dévoile (trobairitz, Marie de France) ou qui s’affirme (Christine de Pizan). Entre réalité médiévale et fiction recréatrice, la femme au Moyen Âge se construit dans un imaginaire qui fonde nos représentations littéraires modernes (Marie NDiaye, Carole Martinez, etc.).

Objectifs

L’objectif de ce séminaire est de donner accès à ces voix féminines perdues, oubliés, recomposées, médiatisées, imaginées du Moyen Âge. Il s’appuie sur des textes réunis dans le beau volume de Danielle Bohler, Voix de femmes au Moyen Âge (Paris, Robert Laffont, 2006). Il sera nourri de lectures complémentaires fournies dans le séminaire (Lais de Marie de France, textes de trobairitz, fabliaux, etc.) qui viendront compléter le corpus. Les textes seront lus dans la langue du Moyen Âge mais aussi en traduction afin que tous puissent y accéder, qu’ils connaissent l’ancien français ou pas. Ce sera l'occasion soit de découvrir, soit d'entretenir un lien avec la langue médiévale. Des prolongements seront aussi faits avec la littérature contemporaine dans un dialogue ouvert à la question du genre et à la méthodologie de recherche.

Compétences visées

Ce séminaire sur les « Voix de femmes au Moyen Âge » se veut tout à la fois une expérience de la recherche (comment rendre compte d’un corpus et d’une méthodologie sur un thème peu représenté) mais aussi une plongée dans les textes du Moyen Âge éclairant la singularité médiévale et la réception contemporaine.

Syllabus

Voix de femmes au Moyen Âge. Savoir, mystique, poésie, amour, sorcellerie (XIIe-XVe siècle), éd. Danielle Régnier-Bohler, Paris, Laffont, 2006.

Ainsi que :

  • Marie de France, Lais,
  • Evangiles des Quenouilles
  • Roman du Comte d’Anjou
  • Mélusine de Jean d’Arras
  • Le Débat sur le Roman de la Rose, éd. E. Hicks, Genève, Slatkine, 1996 ; les textes sont traduits dans Le débat sur le Roman de la Rose, trad. en français moderne par V. Greene, Paris, Champion (coll. «Traductions des Classiques du Moyen Âge » 76), 2006.
  • La fille du Comte d’Anjou
  • Christine de Pizan, La Cité des dames, éd. Th. Moreau et E. Hicks, Stock/Moyen Âge, 1986.
  • Fabliaux érotiques : Le Souhait des Vitz
  • Jehan de Saintré
  • Cent Nouvelles Nouvelles : nouvelle 26
  • Chanson de toile, chanson d’aube, trobairitz
    Alain Chartier et al., Le cycle de la Belle Dame sans mercy, éd. D. Hult et J. MacRae, Paris, Champion, 2003.
  • Chrétien de Troyes, Le Conte du graal (nombreuses éditions, par exemple GF, Lettres gothiques ou Pochothèque).
  • Guillaume de Machaut, Le Livre du Voir Dit, introduction critique et
    traduction par P. Imbs, coordination et révision: J. Cerquiglini-Toulet, Paris, Le Livre de Poche (Lettres Gothiques), 1999.
  • Lancelot, roman du XIIIe siècle (texte traduit et abrégé en 2 tomes par A. Micha), 10/18, « Bibliothèque médiévale », 1983, 1984, ou autre édition.
  • Le Roman de Renart, nombreuses éditions (par exemple, GF ou Pléiade).
    Renaud de Beaujeu, Le Bel Inconnu, éd. M. Perret, I. Weill, Paris, Champion Classiques, 2003 (texte bilingue).
  • Richard de Fournival, Le Bestiaire d’Amour et la Response du
    Bestiaire, éd. et trad. G. Bianciotto, Paris, Champion (CCMA 27), 2009.
  • Tristan et Iseut. Les poèmes français. La saga norroise, éd. D. Lacroix et Ph. Walter, Paris, Le Livre de Poche, « Lettres gothiques », 1989 ou autre édition contenant les versions de Béroul et de Thomas.

Contrôle des connaissances

L’évaluation pourra se faire sous la forme d’un exposé en classe, d’un mini-mémoire ou d’un compte rendu de lecture.

Informations complémentaires

Un volume de textes choisis sera distribué en début de cours et servira de corpus.

Bibliographie

DALARUN Jacques, Dieu changea de sexe, pour ainsi dire, Fayard, 2008.

DUBY Georges et Michelle PERROT, Histoire des femmes en Occident, Paris, Pion, 1991, t. 2.

DUBY Georges, Mâle Moyen Âge : de l’amour et autres essais, Paris, Flammarion, 1992.
Le Moyen Âge, dir. Christiane KLAPISCH-ZUBER, Paris, Perrin, coll. « Tempus », 2002.

FERRANTE Joan M., Woman as Image in Medieval Literature. From the twelfth century to Dante, New York-London, Columbia University Press, 1975.

FOEHR-JANSSENS Yasmina, La Veuve en majesté : Deuil et savoir au féminin dans la littérature médiévale, Genève, Droz, 2000.

GAUNT Simon, Gender and Genre in Medieval French Literature, Cambridge, Cambridge University Press, 1995.

HENTSCH Alice A., De la littérature didactique du Moyen Âge s’adressant spécialement aux femmes, Genève, Slatkine Reprints, 1975.

LETT Didier, Hommes et femmes au Moyen Âge, Histoire du genre, XIIe-XVe siècle, Paris, Armand Colin, 2013.

VERDON Jean, La Femme au Moyen Âge, Paris, Jean-Paul Gisserot, 1999.

WIRTH Jean, L’image du corps au Moyen Âge, Florence, Sismel, 2013.

< Liste des matières

footer-script