Professeurs invités 2018/2019 - Université Bordeaux Montaigne

Les conférences des professeurs invités

-  2018 / 2019 - 

  1. AMERIBER
    1. “Ex-centric” figures in Brazilian short stories of the 21st century (conférence en anglais)
    2. Présences napoléoniennes durant l'indépendance de l'Amérique Latine
  2. AUSONIUS
    1. Économie et religion en Cibyratide à l’époque impériale
  3. CEMMC
    1. François baron de Tott (1733-1793) et ses mémoires
  4. CLARE
    1. Magnitogorsk, ville stalinienne
    2. Devised theatre in the US and the role of the playwright(conférence en anglais)
  5. CLIMAS
    1. Making a Case: For a Materialist History of Photography(conférence en anglais)
  6. IRAMAT - CRP2A
    1. The Stelida Naxos Archaeological Project : Early Humans in the Aegean  (conférence en anglais)
  7. PASSAGES
    1. Cultural Heritage resources as drivers of planning (conférence en anglais)
  8. SPH
    1. Thérapie par la lettre : le soulagement de la douleur mentale chez trois auteurs anciens

S'inscrire aux formations

AMERIBER

mercredi 12 décembre, 10h30 - 12h30, MLR001
organisé par Ilana Heineberg

“Ex-centric” figures in Brazilian short stories of the 21st century
(conférence en anglais)


Maria Tereza Amodeo

It is known that Brazilian reality is lavish in diversity; thus, its literature, especially the contemporary one. The conference examines the literary production that deals with "ex-centric" figures of society (HUTCHEON, 1991), those historically silenced, relegated to the margins, and circulating around that “ideal type of man” (LANDOWSKI, 2002). Frequently conceived by stereotypical images (BHABHA, 2005), such figures live in an "ontological exile" (OUELLET, 2013), having their existence and space of belonging reduced. Examining the contemporary short stories by women, peripheral writers, indigenous people, blacks, LGBTs, etc., constitutes an exercise of otherness that can contribute to the definition of a theoretical approach in tune with the emergencies of contemporaneity.

Maria Tereza Amodeo holds a doctorate in Letters from the Pontifícia Universidade Católica do Rio Grande do Sul, Brasil (PUCRS), with a post-doctorate from the University of Ottawa, in Canada (uOttowa), with another post-doctorate in the Advanced Program of Contemporary Culture from the Federal University of Rio de Janeiro (UFRJ). She is a full professor at the School of Letters at PUCRS and is a permanent professor in the Graduate Program, carrying out research in the area of contemporary Brazilian literature and Canadian literature, with a focus on topics such as identity, alterity, multiculturalism and transculturality.

jeudi 24 janvier, 10h00 - 12h00, MLR001
organisé par Isabelle Tauzin

Présences napoléoniennes durant l'indépendance de l'Amérique Latine


Patrick Puigmal, Universidad de los Lagos

Entre 1810 et 1835, près de 2000 militaires et agents napoléoniens participèrent aux luttes indépendantistes du sous-continent d'Amérique Latine. Ce thème, peu connu en Amérique comme en Europe, est le reflet d'une recherche de près de 20 ans, qui a conduit l'auteur dans la plupart des centres d'archives du continent mais aussi de France et de Grande-Bretagne. Au travail bibliographique et documentaire classique, s'est ajoutée la composante de la prosopographie qui, à partir de la découverte grâce aux contacts établis avec de nombreuses familles de descendants de multiples documents personnels, a permis de caractériser ces personnages.
C'est ainsi que quatre espaces d'interventions de ces hommes ont pu être définis: militaire, politique, social et culturel.
Un des axes principaux de la conférence sera directement lié à cette découverte et, en conséquence, au rôle important qu'ils ont joué dans la formation des nouvelles sociétés.
Mettre en question la naissance de l'Etat-Nation au moment de l'indépendance et révéler sa construction historiographique mise en place par les historiens du XIXº siècle sera aussi un des thèmes que cette recherche nous permettra d'aborder.

AUSONIUS

mardi 23 octobre, 10h30 - 12h30, MLR001
organisé par Pierre Fröhlich

Économie et religion en Cibyratide à l’époque impériale


Thomas Corsten, University of Vienna
Située au sud de l’Asie Mineure, la Cibyratide est une région encore peu connue. Les travaux de terrain notamment de Thomas Corsten montrent pourtant qu’elle est un observatoire privilégié des sociétés de l’Orient hellénophone sous la domination romaine.

En effet, la richesse de la documentation tant épigraphique qu’archéologique de cette région nous permet de reconstituer la vie économique et religieuse de l’époque impériale avec une précision et une clarté qui sont rarement possibles pour d’autres régions. Le territoire rural de Kibyra étant fertile, il était dominé par de grandes propriétés foncières privées, et de nombreuses inscriptions nous renseignent sur l’organisation et l’administration de ces domaines ainsi que sur la vie sociale et religieuse de ses habitants. On connaît même des centaines de noms de fermiers, et les textes épigraphiques montrent que ceux-ci étaient suffisamment aisés pour qu’ils financent des festivités villageoises et la construction de “temples”.

La conférence montrera ainsi que l’historien de l’Antiquité est aussi un homme de terrain.

CEMMC

mercredi 13 mars, 14h00 - 16h00, MLR001
organisé par Michel Figeac

François baron de Tott (1733-1793) et ses mémoires


Ferenc Toth, Centre de recherches en sciences humaines Académie hongroise des sciences
La vie du baron de Tott passe pour une histoire extrêmement passionnante de l'époque des Lumières. Fils d'un ancien combattant de la guerre d'indépendance hongroise du début du XVIIIe siècle, François baron de Tott naquit le 18 août 1733 à Chamigny. Il entra dans le régiment de hussards Berchény en tant que cornette en 1742, à l'âge de neuf ans. Il participa aux campagnes de 1743-1748 et fut blessé à la bataille de Lawfeld. Son père, André Tóth, travailla sur le territoire de l'Empire ottoman comme diplomate au service de la France. Pour remplacer son père, le gouvernement envoya François en 1755 à Constantinople pour apprendre la langue turque. Il raconta ses impressions sur la capitale turque d'une manière pittoresque et avec beaucoup d'anecdotes dans le premier livre de ses mémoires. Après les années d'études, il retourna en France (1763) où il voulait faire une carrière diplomatique. Une grande possibilité s'offrit pour lui en 1767, date à laquelle il fut envoyé en Crimée afin de faciliter un conflit militaire entre la Russie et l'Empire ottoman. Il remplit sa mission avec beaucoup de succès et fit même la campagne avec le khan des Tartares en 1768-69, dont il rendit compte dans le deuxième livre de ses mémoires. Ensuite, il se rendit à Constantinople où il se distingua dans sa fortification. Après avoir vaillamment défendu le détroit des Dardanelles contre l'offensive navale de l'amiral Orlov, Tott fut chargé d'organiser une école d'artillerie à tir rapide (diligents ou "süratchis" en turc). Il y construisit d'autre part une fonderie de canons, dont le bâtiment existe toujours à Istanbul. Cet épisode de sa vie est racontée d'une manière détaillée dans le troisième livre de ses mémoires. Finalement, sa dernière mission diplomatique eut lieu en 1776-1777 lorsqu'il fut envoyé en tant qu'inspecteur des Échelles du Levant. En outre, il avait aussi une mission secrète: examiner la possibilité d'une éventuelle expédition en Égypte dont il fut le plus ardent propagateur. Ce projet fut rejeté par le comte de Vergennes, alors ministre des affaires étrangères, et fut différé jusqu'à l'entreprise de Napoléon Bonaparte. La description de ce voyage constitue d'ailleurs le quatrième livre de ses mémoires. Le baron quitta la France sous la Révolution et émigra en Hongrie où il termina ses jours en 1793.
Les mémoires en question se composent de cinq parties: un discours  préliminaire et quatre livres. Dans le discours préliminaire l'auteur présente sa théorie sur la philosophie de l'histoire et récuse l'opinion de Montesquieu concernant l'influence du climat sur les habitants d'un pays. Dans son premier livre, consacré à Constantinople et au système politique turc, il se révèle un partisan de la théorie du despotisme oriental dont il critique sévèrement la tyrannie. Néanmoins, ses remarques apportent beaucoup d'informations sur la société contemporaine turque qu'il connaissait vraiment bien. Ses anecdotes rendent son style agréable à lire et contribuent grandement à la célébrité de cet ouvrage. Le deuxième livre est un témoignage précieux de la vie quotidienne des Tartares de Crimée avant l'occupation russe. On y voit non seulement l'histoire de son voyage en 1768-69 mais également une description géographique, de la flore et de la faune ainsi qu'une analyse sociale du pays des Tartares. Son point de vue est très proche de celui de Montesquieu dans les Lettres persanes : critique de la société française à travers le verdict des Tartares. La partie suivante est consacrée à son activité militaire à Constantinople pendant la guerre russo-turque à partir de 1769 jusqu'en 1774. Malgré ses ambitions d'augmenter l'importance de son rôle pendant cette période, cette partie est également riche en informations intéressantes et passe pour une source historique fiable. Enfin, la dernière partie de son ouvrage présente surtout la province la plus convoitée de l'Empire ottoman : l'Égypte. Hormis la description des vestiges de l'Antiquité il y préconise, entre autres, l'ouverture du canal à Suez, projet dont Napoléon Bonaparte s'inspira également.
Le livre eut un très grand succès à sa parution. La première édition date de 1784. Mais, durant les deux années suivantes, les mémoires connurent encore quatre éditions en français. Un véritable best-seller de l'époque! Les versions en langues étrangères (anglaise, allemande, danoise et néerlandaise) des mémoires remportèrent également un grand succès. La traduction anglaise des Mémoires du baron de Tott sur les Turcs et les Tartares fut un des ouvrages les plus empruntés par les membres de la New York Society Library en 1789. Parmi les lecteurs célèbres contemporains des mémoires il faut mentionner la famille royale, l'orientaliste Volney, le révolutionnaire Brissot et le jeune Napoléon Bonaparte. Voici l'opinion de l'ancien ambassadeur de France, le chevalier de Saint-Priest sur la qualité des mémoires du baron de Tott: "Ses Mémoires, dont je viens de parler, sont exacts à quelques jactances près; ils font assez bien connaître le gouvernement turc de notre temps."
En conclusion, l'œuvre du baron de Tott devint un ouvrage de référence pour les historiens, orientalistes, géographes et écrivains. Pour illustrer l'influence des mémoires sur la littérature je ne cite que l'exemple de l'écrivain allemand Burger, qui emprunta beaucoup aux mémoires du baron de Tott pour former le personnage du légendaire baron de Münchhausen. Par ailleurs, cet ouvrage ne cesse d'être une source historique utilisé, car il est abondamment cité par des historiens aussi éminents que F. Braudel, H. Laurens, R. Mantran, O. T. Murphy.

CLARE

Jeudi 6 décembre, 13h30-15h30, MSHA salle 2
organisé par Florence Corrado

Magnitogorsk, ville stalinienne


Tatiana Pashkovskaya, Université Technique d'Etat de Magnitogorsk
Cette conférence porte sur l’analyse du stalinisme dans un environnement citadin. Cette étude est envisagée dans une perspective « micro-historique ». Elle s’appuie sur l’exemple de la ville de Magnitogorsk, l’une des villes-champignons parmi les plus connues construites sous Staline dans les années 1930. Ville toute entière bâtie autour d’une usine sidérurgique phénoménale. Des milliers de soviétiques ont été forcés de participer à sa construction. Magnitogorsk devait devenir une vitrine du régime politique et du nouveau mode de vie soviétique.  Elle devait représenter un modèle de ville socialiste avec toutes les conditions nécessaires pour faciliter l’émergence et la formation de l’homme soviétique.

Qu’est-ce qu’une « ville socialiste » ? Quelles images de l’avenir motivaient les bâtisseurs ? Le projet d’une ville sans église, sans prison, sans cimetière a-t-il été mis en pratique ? Quel était le quotidien de la ville socialiste sous Staline ? Pourquoi et comment des Européens et des Américains ont-ils participé à la construction de cette ville ? Quelle a été leur contribution à l’industrialisation de l’URSS et surtout quelle a été leur expérience à Magnitogorsk ?

Enfin, quel est le prix que les habitants de Magnitogorsk ont payé pour la création de leur ville et de la gigantesque usine qui est la raison même de son existence ? Pouvons-nous dire avec le journaliste et historien américain M. Werner que « Magnitogorsk a vaincu la Ruhr » ? L’industrie aurait donc joué un rôle décisif dans la victoire des soviétiques contre les nazis.

mercredi 21 novembre, 13h30-15h30, MLR001
organisé par Pierre Katuszewski

Devised theatre in the US and the role of the playwright
(conférence en anglais)


Alex Draper
In this talk I will examine the current state of devised theatre in the United States as seen through the evolution of the work of three companies: The Rude Mechs (Austin, Texas), Elevator Repair Service (New York, New York), and The Civilians (New York, New York). I hope to examine how these companies were formed, how they developed their specific theatrical aesthetics and put them into practice, and assess what indications their work can provide as to the evolution of the role of the playwright in devised work. Works considered: The Method Gun and Fixing Timon of Athens (Rude Mechs), Gatz (Elevator Repair Service), and Pretty Filthy (The Civilians).

Le « Devised theatre » (théâtre de création collective, écritures de plateau) aux États-Unis et rôle de l’auteur.

Dans cette conférence, je dresserai un état des lieux du théâtre du « devised theatre » (théâtre de création collective, écritures de plateau) produit aux États-Unis en me centrant sur le travail de trois compagnies théâtrales américaines : The Rude Mechs (Austin, Texas), Elevator Repair Service (New York, New York) et The Civilians (New York, New York). J’examinerai la façon dont elles se sont formées, comment elles ont développé leurs esthétiques théâtrales spécifiques et comment elles les ont mise en pratique, et quelles indications leurs spectacles peuvent nous donner sur l’évolution du rôle de l’auteur dramatique dans ce type de théâtre. Travaux abordés : The Method Gun et Fixing Timon of Athens (Rude Mechs), Gatz (Elevator Repair Service), et Pretty Filthy (The Civilians).

Alex Draper is an Associate Professor of Theatre at Middlebury College where he teaches courses in performance, literature and script analysis. He is a founding member and the Associate Artistic Director of the Off-Broadway theatre company PTP/NYC, with whom he has appeared in 17 productions. At Middlebury he has directed works by Will Eno, Sarah Ruhl, Janusz Glowacki, Meg Miroshnik, and William Shakespeare. As a professional stage, film and television actor, he has appeared most recently in Howard Barker’s Plevna in New York, Luc Besson’s TV series Taken, and the feature film The Witch in the Window, which is showing at international film festivals this fall.

CLIMAS

lundi 19 novembre,16h30 - 18h30, MLR001
organisé par Mathilde Bertrand

Making a Case: For a Materialist History of Photography
(conférence en anglais)


Steve Edwards
This paper considers physical daguerreotype cases from the 1840s and 1850s alongside ideas about intellectual case studies. It argues, that daguerreotypes have to be understood as image-thing amalgams and pays particular attention to the construction and distinguishing marks on the cases and frames that enclose these images. These cases, particularly those of the patent holder Richard Beard, are situated within legal debates on property and can’t be understood without attention to social relations of capital and class. In the process, the essay interrogates thinking on case studies and some recent approaches cultural objects.

Steve Edwards is Professor of History & Theory of Photography at Birkbeck, University of London. His publications include: The Making of English Photography, Allegories (2006); Photography: A Very Short Introduction (2006); and Martha Rosler the Bowery in two inadequate descriptive systems (2012). He is a member of the editorial boards for Oxford Art Journal; Historical Materialism: Research in Critical Marxism; and the Historical Materialism book series as well as a convenor for the long-running University of London research seminar Marxism in Culture. He is currently working on a book called 'Daguerreotypes: Patents, Portraits and Persons'.

IRAMAT - CRP2A

mercredi 10 avril, 17h30-19h30, MLR001
organisé par François -Xavier Le Bourdonnec et Christelle Lahaye

The Stelida Naxos Archaeological Project :
Early Humans in the Aegean 
(conférence en anglais)

 

 Tristan Carter is an Associate Professor of Anthropology at McMaster University, Hamilton (Canada). His research has focused on Eastern Mediterranean prehistory, from early humans to state level societies, directing the Stelida Naxos Archaeological Project since 2013. He has collaborated with IRAMAT – CRP2A since 2005, initially working on Near Eastern obsidian characterisation studies, and more recently on luminescence dating projects.

 

PASSAGES

mercredi 13 février, 16h00-18h00, MLR001
organisé par Agnès Berland-Berton et Ghislaine Deymier

Cultural Heritage resources as drivers of planning 
(conférence en anglais)


Anna Maria Colavitti Professore di Tecnica e pianificazione Urbanistica, Università di Cagliari
Il Patrimonio culturale può giocare un ruolo fondamentale nel guidare le politiche di riuso e riqualificazione del territorio. Esso rappresenta una matrice comune, a livello europeo, su cui investire economicamente e scommettere per il futuro. Da tale presupposto è possibile riflettere criticamente su alcune recenti innovazioni in tema di patrimonio e paesaggio e sulle conseguenze normative, in termini territoriali. Il progetto del territorio costruisce le proprie strategie a partire dalla forte connessione di lunga durata tra conservazione del patrimonio e sviluppo di nuove connessioni.

The cultural heritage can play a fundamental role in guiding the policies for the reuse and redevelopment of the territory. In Europe, the cultural heritage informs a common platform upon which innovative economic investments and wagers for the future rest steadily. This assumption allows us to reflect critically on some recent innovations in terms of heritage and landscape and also on the regulatory legislation pertaining the territory. Moreover, the strategies for the territorial planning are based on the strong, long-term connections between the heritage preservation and the new ideas prompted by the future.

 

SPH

mercredi 6 mars, 14h00-16h00, MLR001
organisé par Valéry Laurand

Thérapie par la lettre : le soulagement de la douleur mentale chez trois auteurs anciens

Il y a une équivalence fonctionnelle entre la clinique moderne, avec son tentative d'adapter les recommandations théorisées aux besoins spécifiques de l'individu, et la technique ancienne de soulagement par lettre, dans laquelle un texte consolateur adressé à un seul lecteur s'adapte aux conditions de sa douleur privée, sans oublier la perspective du plus grand public. Dans cette conférence, j'examine des exemples de texte ancien de consolation pour établir (1) les objectifs du philosophe-thérapeute ; (2) les techniques d'individualisation développées pour utilisation dans un support écrit.

Margaret Graver, Dartmouth College

 

S'inscrire aux formations

footer-script