Histoire linguistique et culturelle des Juifs séfarades - Université Bordeaux Montaigne

Histoire linguistique et culturelle des Juifs séfarades

Intervenante : Ana Stulic
Horaires : 10h30 - 12h20     Lieu : MLR033

  • mercredi 22 janvier 2020
    Introduction à la langue et culture judéo-espagnole (histoire et noms de la langue, systèmes d’écriture, plurilinguisme)

  • mercredi 29 janvier 2020
    séance annulée !

  • mercredi 5 février 2020
    Le judéo-espagnol et la tradition biblique

  • mercredi 12 février 2020
    Modernités judéo-espagnoles (XIXe-XXe)

  • mercredi 19 février 2020
    Les Juifs séfarades en France

  • mercredi 26 février 2020
    Le judéo-espagnol contemporain

Dans cet atelier de lecture, nous nous proposons de parcourir de manière chronologique l’histoire linguistique et culturelle des Juifs séfarades, expulsés d'Espagne en 1492, en prenant comme pivot la langue judéo-espagnole. Conservée comme langue véhiculaire jusqu’à l’époque contemporaine sur le territoire de l’ancien Empire ottoman (et au-delà, en fonction des lieux de migrations plus tardifs), cette variante hispanique est désormais classée comme «sérieusement en danger», niveau 2 sur la liste rouge des langues menacées de disparition établie par l’UNESCO, ce qui signifie qu’il s’agit d’une langue «seulement parlée par les grands‐parents et les générations plus âgées », que les parents arrivent encore à comprendre, mais « ne l’emploient plus avec leurs enfants ni entre eux » (UNESCO 2003 : 9). De nombreux textes conservés en judéo-espagnol témoignent d’une riche tradition écrite qui à ce jour n’est pas suffisamment connue du public scientifique, en partie parce que l’espagnol séfarade a été écrit habituellement en caractères hébraïques, suivant la tradition initiée au Moyen Age sur le sol ibérique. Au cours du vingtième siècle, d’autres systèmes d’écritures seront adoptés en fonction des lieux et contextes politiques et culturels (différentes versions de l’alphabet latin, cyrillique).

Des notions d’espagnol sont bienvenues, mais ne sont pas indispensables. Les textes en (judéo-)espagnol étudiés seront suivis d’une traduction et d’un commentaire en français.

footer-script