Construction de comparables : notions poétiques et esthétiques d'Extrême-Orient - Université Bordeaux Montaigne

Construction de comparables : notions poétiques et esthétiques d'Extrême-Orient

Intervenantes : Céline Barral, Tan-Ying Chou
Horaires : 17h30 - 19h30      Lieu : MLR033

  • jeudi 5 mars 2020 - Attention ! reporté au 9 avril
  • jeudi 12 mars 2020
  • jeudi 19 mars 2020
  • jeudi 26 mars 2020
  • jeudi 2 avril 2020

L’atelier propose de lire des textes théoriques relevant d’un espace poétique et esthétique méconnu, l’Extrême-Orient (Chine, Japon), afin de construire des concepts mobilisables sur les œuvres ou les objets de travail des doctorants, de réfléchir à la circulation des théories et des notions, et aux bienfaits de certains déplacements critiques. Les doctorants qui ne travaillent pas sur l’Asie sont bien sûr les bienvenus pour mettre à l’épreuve et renouveler leur bagage critique.
Ainsi, comment construit-on des comparables ? Comment une notion comme le « réalisme magique » peut-elle se modifier dans l’espace de la littérature mondiale ? L’idée esthétique d’ « unique coup de pinceau », développée dans le traité sur la peinture chinoise de Shitao, peut-elle servir à analyser des œuvres littéraires d’autres espaces et temps ? Cherche-t-on l’universalisable ou ce qui résiste à la traduction et au transfert ? En quoi le contresens peut-il avoir sa « beauté » ou son usage critique ?

Les textes seront extraits des ouvrages suivants et placés sur le bureau virtuel de L’École doctorale. Chaque séance donnera lieu à une discussion sur un texte ou deux en vis-à-vis, qu’il faudra de préférence avoir lu avant :
Shitao 石涛 (1630-1707), Les Propos sur la peinture du moine Citrouille-amère, trad. et commentaire de Pierre Ryckmans, Hermann, 2000 (1966).
Yan Lianke 阎连科 (1958-), À la découverte du roman, tr. Sylvie Gentil, Philippe Picquier, 2017.
Wang Hui 汪晖 (1959-), China from Empire to Nation-State, Harvard University Press, 2014 ; China's 20th Century: Revolution, Retreat and the Road to Equality, Verso Books 2016.
Perry Anderson et Wang Chaohua, Deux Révolutions. La Chine au miroir de la Russie, tr. Cécile Arnaud, Agone, « Contre-feux », 2014.
Marcel Détienne, Comparer l’incomparable : oser expérimenter et construire, nouv. éd., Points, 2009.
—, « De l’efficacité en raison pratique. Approches comparatives », sous-titré « À propos d’un aller-retour Grèce Chine », Po&sie, 2012, p. 232-241.
Christian Doumet, Japon vu de dos, Fata Morgana, 2007.
Philippe Forest, La Beauté du contresens et autres essais sur la littérature japonaise, Cécile Defaut, 2010.
Ôé Kenzaburô, Œuvres, tr. Antonin Bechler et al., Gallimard, 2016.

L’atelier sera prolongé par un séminaire TELEM/équipe Asie où seront poursuivis les enjeux de l’atelier de lecture mais sous forme d’interventions de chercheurs extérieurs invités.
L’atelier s’adresse aux doctorants et aux masterants, ainsi qu’aux chercheurs intéressés. Il peut intéresser aussi bien des littéraires que des spécialistes d’esthétique, de cinéma, d’histoire des idées, voire de science politique.

footer-script