Quand les bancs publics «décident» la ville - Université Bordeaux Montaigne

Design et mobilier urbain
Quand les bancs publics « décident » la ville

Organisé par : Anne Beyaert-Geslin
Horaires : 10h30 - 12h30
Lieu : MLR033 / Visioconférence
Durée de la formation : 8 heures

  • mardi 23 novembre 2021 (1/4)
  • mardi 30 novembre 2021 (2/4)
  • mardi 7 décembre 2021 (3/4) - Uniquement en visioconférence
  • mardi 14 décembre 2021 (4/4) - Uniquement en visioconférence

Les espaces urbains subissent actuellement de profondes mutations qui affectent notre façon de vivre ensemble. Si les questions relatives à la mobilité sont largement discutées, la possibilité de reposer le corps reste négligée. La forme et l’implantation des sièges traduisent pourtant de nouveaux modes d’appropriation de la ville, des formes de vie urbaines reconfigurées notamment par la distanciation sociale.

L’atelier s’efforcera de situer les nouvelles formes de sièges urbains dans une généalogie, de les rapporter à des possibilités d’extension du corps, et se concentrera notamment sur un paradoxe : les sièges urbains d’aujourd’hui délaissent les formes codifiées associées à des scènes pratiques institutionnalisées (la table, le bureau, le bistrot, etc) mais tantôt au profit de bancs autorisant la plus grande extension du corps, tantôt pour contrôler précisément cette extension, favoriser la station assise et en limiter précisément le temps. Si l’alternative confirme l’importance des lieux d’implantation, des scènes pratiques qui définissent la forme des sièges (un banc pour le parc public, un autre à la gare…), elle porte l’attention sur le statut social du citadin, du persona à qui le siège est destiné.

Qui est attendu sur le banc de la gare Saint Jean ? Qui est exclus ? Quelle action est permise ? Laquelle est empêchée ? Une étude sémiotique de quelques nouveaux bancs montrera comment ils dessinent les pratiques urbaines et règlent leur temporalité, mais surtout imposent un cadre de modalités rigoureux (pouvoir/ne pas pouvoir faire et être, devoir/ne pas devoir faire et être..) qui, en même temps que les usages, légitime ou délégitime a priori certains usagers.

footer-script