Chaires UNESCO de l'université - Université Bordeaux Montaigne

Les chaires UNESCO de l'université

Lancé en 1992, le programme UNITWIN / Chaires UNESCO  promeut la coopération et la mise en réseau internationales des universités afin de renforcer les capacités des établissements grâce au partage des connaissances et aux travaux menés en collaboration. Une chaire UNESCO est un label scientifique international. Elle est créée sous la tutelle de l’université et placée sous la responsabilité du porteur du projet sur la base d’un accord signé entre l’université et l’UNESCO. Elle comprend des activités de formation, de recherche et sert de cadre pour un partage de l’information dans les domaines de compétence. Elle est le pivot de conférences de haut niveau, à travers, notamment, les professeurs invités qu’elle accueille et les colloques qu’elle organise.

2 chaires UNESCO à l’université

Chaire UNESCO de formation de professionnels du développement durable

Créée en 2001, cette chaire est un réseau de partenaires au service de la formation de professionnels du développement durable et de la solidarité internationale. Elle regroupe des universités, des ONG, des organismes de formation et des entreprises de plusieurs pays : Algérie, Belgique, Bulgarie, Espagne, France, Maroc, Palestine, Tunisie. Elle est partie prenante du réseau des Chaires UNESCO françaises « Formation et développement durable » qui met en œuvre une coopération en direction des pays du Sud dans les domaines de la formation et de la recherche selon les objectifs du millénaire définis par l’UNESCO.

Transfert de connaissances et de savoirs

Elle a pour finalité de produire de l’ingénierie pédagogique en vue de la formation de cadres intermédiaires dans le développement et la solidarité internationale. Dans cet objectif, elle cherche à capitaliser un certain nombre d’expériences pédagogiques menées dans des universités, des organismes de formation, des associations partenaires pour transférer des connaissances et des savoirs du Nord vers le Sud, mais aussi du Sud vers le Nord et du Sud vers le Sud.

Une licence professionnelle sous le label Chaire UNESCO

Elle appuie une licence professionnelle « Accompagnement et coordination de projets de solidarité internationale et de développement durable », habilitée en 2002 et créée à l’Institut d’aménagement, de tourisme et d’urbanisme de l’université Bordeaux Montaigne.

Parallèlement elle mène en collaboration avec ses partenaires, universitaires et professionnels, une recherche sur les acteurs du développement et leurs interactions. Elle a déjà organisé plusieurs colloques internationaux, mis en place des programmes de formation et publié différents ouvrages.

En savoir +
Elisabeth Hofmann (Elisabeth.Hofmann @ u-bordeaux-montaigne.fr), responsable de la chaire
Site Internet de la Chaire UNESCO

Chaire UNESCO en pratiques émergentes en technologies et communication pour le développement

Créée en 2014, cette chaire est la dernière née de l’université.  Elle fonctionne au sein du réseau Orbicom, réseau de référence pour les chaires UNESCO en communication et s'appuie sur la tradition du laboratoire MICA de l’Université Bordeaux Montaigne, reconnu pour ses travaux sur les médias en Afrique.

Les visées de la Chaire Pratiques émergentes des technologies et communication pour le développement se situent dans le cadre des objectifs du millénaire et font écho aux travaux menés lors du Sommet mondial sur la société de l’information tout en se référant à la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. L’Afrique, l’Asie, l’Amérique latine et leurs rapports avec le reste du monde sont au cœur des travaux de la Chaire.

Quatre objectifs spécifiques
  • Étudier les pratiques émergentes des TIC dans le cadre du développement.
  • Accompagner les actions de développement par le renforcement des capacités
  • Servir de laboratoire d’idées et lieu de médiation entre le monde académique, la société civile, les communautés locales et les décideurs politiques.
  • Valoriser les travaux des chercheurs du Sud par la création d’une revue scientifique. Publiée sur Revue.org, elle permettra à chacun de produire des articles dans sa langue. Des articles en français pourront ainsi côtoyer des textes en anglais, portugais ou swahili

La chaire développe des partenariats soutenus avec des universités et laboratoires de recherche, d’autres pays, principalement du Sud mais pas exclusivement, des associations et des entreprises privées. Elle entend également poursuivre sa coopération avec les Chaires de Grenoble, de Strasbourg, de Sorbonne Nouvelle, la chaire Unesco-Bell du Canada…

En savoir +
Alain Kiyindou (akiyindou @ msha.fr), responsable de la chaire
Site Internet de la Chaire UNESCO

footer-script