Analyse du discours - Université Bordeaux Montaigne

Analyse du discours

Crédits ECTS : 5

Volume horaire CM : 12

Volume horaire TD : 12

Code ELP : MNT1M11

Composante : UFR Langues et Civilisations

Période de l'année : Automne

Formes d'enseignement : Non accessible à distance

Objectifs

Les objectifs du cours sont de former l’étudiant aux méthodes d'analyse du discours en tant qu’objet structuré ou organisé selon les principes de cohésion et de cohérence. En particulier, nous aborderons les différentes approches sur l'analyse du discours et du dialogue, et la modélisation au moyen de plusieurs théories sur l’analyse des textes ou du discours. Nous nous intéresserons donc aux concepts de cohésion et de cohérence, ainsi que celle de relations de discours. Dans cette perspective, nous examinerons quelques problèmes liées à la résolution d'anaphores, les cadres du discours, ainsi que la fonction et la contribution sémantique des marqueurs ou connecteurs discursifs en contexte.

Bibliographie

BROWN, G. & YULE, G. (1983), Discourse Analysis, Cambridge University Press.
CHAROLLES, M. (1995), « Cohésion, cohérence et pertinence du discours », Travaux de
linguistique, 29(112), p. 125—151.
DUCROT, O. (1980), Les mots du discours, Editions de Minuit.
GOFFMAN, E., (1987), Façons de parler, Minuit.
GROSZ, B., & SIDNER, C. (1985), « Attention, Intentions and the Structure of Discourse »,
Computational Linguistics, 12(3), p. 175—204.
KEHLER, A., (2000), Coherence, reference, and the theory of grammar, CSLI publications.
KNOTT, A. (1996), A datadriven methodology for motivating a set of coherence relations, PhD
Thesis, Dept. of Artificial Intelligence, University of Edinburgh.
HALLYDAY, M.K.A. (1985), An Introduction to Functional Grammar, Edward Arnold.
Handbook of Discourse Analysis, London Academic Press.
HOBBS, J.R (1990), « Coherence and coreference », Cognitive Science 3, p. 67/90.
KERBRAT/ORECCHIONI, C., (2001) : Les actes de langage dans le discours, Paris, Nathan.
MAINGUENEAU, D. (1991), L’analyse du discours, Hachette.
MANN, W., & THOMPSON, S., (1988), « Rhetorical Structure Theory : A Theory of Text
Organization ». In POLANY, L (ed.), The Structure of Discourse. Norwood, NJ : Ablex.
MARCU, D. (2000), « The rhetorical parsing of unrestricted texts : A surface/based approach »,
Computational Linguistics 26(3), p. 395/448.
MOESCHLER, J. (2002), « Connecteurs, encodage conceptuel et encodage procédural »,
Cahiers de linguistique française 24, p. 265/292.
MOESCHLER, J. (2004), « Connecteurs pragmatiques, inférences directionnelles et
représentations mentales », in MOLENDIJK, A. & VET, C. (Eds.), Structuration du discours et
expression de la modalité, Rodopi, Amsterdam.
REDEDKER, G. (2000), ‘Coherence and Structure in Text and Discourse’, in W. Black & H.
Bunt (Eds.,) Abduction, Belief and Context in Dialogue. Studies in Computational Pragmatics,
Benjamins, Amsterdam.
VION, R., (1992), La communication verbale : analyse des interactions, Hachette.

< Liste des matières

footer-script