Master Soin, éthique et santé - Université Bordeaux Montaigne

Master Soin, éthique et santé

Présentation

Description

Compétences professionnelles:
Maîtrise de la méthodologie de la recherche et des outils bibliographiques.
connaissances approfondies en philosophie.
connaissances en éthique et en sciences humaines et sociales.

Compétences transversales et linguistiques:
Maîtrise de l'aptitude à construire un questionnement critique.
compétences de haut niveau en expression écrite et orale.

Compétences disciplinaires:

Objectifs

Au cours de ce master, l’étudiant doit acquérir une solide culture générale dans le domaine du soin, de l’éthique et de la santé (une bonne connaissance du monde de la santé et de ses pratiques professionnelles, une vaste culture générale dans le domaine de la médecine, de l’éthique médicale et de la bioéthique). Il doit également s’initier aux savoirs universitaires et à leurs méthodes (sens du questionnement et de la réflexion critique, bonne maîtrise de l’expression écrite et de l’argumentation, initiation au travail bibliographique). Cette double compétence a pour finalité principale de contribuer à une formation approfondie de l’étudiant à la réflexion éthique. Elle doit développer en premier lieu sa capacité à articuler avec finesse théorie et pratique, à se rendre sensible à la singularité des cas cliniques et à se confronter à la nécessité – et aux difficultés – de la réflexion interdisciplinaire et de la délibération collégiale.

Une culture académique et des savoir-faire professionnels

  • L’équipe pédagogique réunit des universitaires spécialisés en Philosophie, en Droit et en Sciences humaines et sociales (enseignants chercheurs de l’Université Bordeaux Montaigne et de l’Université de Bordeaux) et des professionnels de santé (praticiens hospitaliers, hospitalo-universitaires, chefs de service hospitalier, médecins de ville, professions paramédicales, cadres de santé).
  • Les centres de recherche des universités bordelaises – principalement : SPH (« Sciences, Philosophie et Humanités »), le Cerdare (« Centre d’étude et de recherche sur le droit administratif et la réforme de l’État ») et le Centre Émile Durkheim (« Science politique et sociologie comparative ») - irriguent en permanence le contenu des enseignements théoriques du master La relation entre théorie et pratique se fait à double sens, la confrontation avec la réalité du terrain rétroagissant sur les activités de recherche des enseignants. Le lien organique avec les centres de recherche permet au master d’organiser chaque année une ou plusieurs manifestations publiques (colloques, conférences, journées d’études)
  • Les interventions des professionnels du soin et de la santé (50 % du volume horaire global) transmettent à la fois les savoir-faire et les interrogations (déontologiques, éthiques et/ou juridiques) issues de la pratique. Elles donnent aux étudiants une bonne connaissance du monde du soin et de la santé, et une vue globale des réseaux de professionnels les plus actifs au niveau local.

Les partenaires régionaux du master : le milieu hospitalier (CHU de Bordeaux, centres hospitaliers régionaux), l’espace bioéthique aquitain, la médecine de ville, l’association MANA (médecine transculturelle) et la librairie bordelaise Mollat.

Mollat est partenaire officiel de la formation pour l’ensemble des manifestations publiques qu’elle organise en direction de la société civile (colloques, journées d’études, tables rondes).

Le master Soin, éthique et Santé bénéficie également d’une ouverture internationale. Partenaire de l’université de Laval au Québec, il accueille chaque année des étudiants étrangers.

Organisation de la formation

Admission / Recrutement

Insertion professionnelle

Poursuite d'études

Master 2 Soin, éthique et santé

Comment s'inscrire ?

footer-script