Contextes post coloniaux dans le domaine lusophone - Université Bordeaux Montaigne

Contextes post coloniaux dans le domaine lusophone

Crédits ECTS : 5

Volume horaire CM : 12

Volume horaire TD : 12

Code ELP : MJF1Y42

Composante : UFR Langues et Civilisations

Période de l'année : Semestre 1

Formes d'enseignement : Non accessible à distance

Mobilité d'études : oui

Description

Les liens entre le Portugal et ses anciennes colonies, en particulier africaines, révèlent un processus de décolonisation spécifique et tardif. Dans la littérature postcoloniale en langue portugaise, l’histoire passée et présente de pays comme l’Angola, le Mozambique ou Timor Oriental, est reconsidérée à la lumière des nouvelles configurations politiques, économiques et sociales (chez des auteurs comme Mia Couto ou Luís Cardoso). Les liens entre ces pays et l’ancien colonisateur demeurent étroits, marqués par des déplacements, des contacts culturels et des hybridations multiples (notamment chez un auteur comme José Eduardo Agualusa). Les traces du Portugal —ainsi que des cadres et modèles occidentaux en général— subsistent, les concepts de mimétisme, d’entredeux, de contamination (voir Homi Bhabha) permettant de rendre compte de ces traces persistantes. Cependant, ces littératures font également état d’un point de vue qui n’est plus exclusivement celui d’une puissance centralisatrice : ce sont désormais les zones autrefois périphériques qui jettent un regard sur le monde et sur elles-mêmes. Pour le Portugal, il s’agit d’un retour sur soi et d’une reconsidération de son rôle d’ex-puissance coloniale dans un monde où les rapports de force ont été bouleversés au cours du XXème siècle (comme dans l’oeuvre d’António Lobo Antunes ou dans le roman de Dulce Maria Cardoso, Le Retour).
En ce qui concerne le Brésil, tout d’abord, nous présenterons le débat des théoriciens brésiliens autour de la situation postcoloniale du pays, prenant en compte sa décolonisation ancienne, à l’instar des autres colonies américaines et donc bien différente de l’Afrique lusophone. La conquête, la colonisation, l’esclavage et le processus d’Indépendance ont laissé des traces profondes dans cette société inégalitaire. La littérature de et sur les Afro-descendants et les Amérindiens gagne ainsi à être analysée à partir des théories des Brésiliens comme Silviano Santiago et Zilá Bernd, mais aussi Stuart Hall, Walter Mignolo, Edward Saïd, Stuart Hall. En effet, depuis les années 1970, plusieurs écrivains essaient de donner voix à ces personnages marginaux de l’histoire coloniale brésilienne qui n’ont toujours pas pu trouver une véritable place dans la société actuelle, malgré les politiques publiques de discrimination positive mises en place à partir de 2001. À travers des récits d’auteurs comme Milton Hatoum, Bernardo Carvalho, Moacyr Scliar et Márcio Souza, entre autres, nous analyserons notamment les processus d’hybridation culturelle, mais aussi de marginalisation des Amérindiens. Par ailleurs, la situation des Afro-descendants, notamment par rapport à l’abolition tardive de l’esclavage au Brésil (1888), sera analysée à travers des récits qui abordent des questions diverses telles que les déplacements (le retour au continent africain dans le roman Maison d’eau, Antonio Olinto), les manifestations culturelles hybrides et la tentative de réécrire l’Histoire de façon « ex-centrique », pour reprendre le terme de la théoricienne canadienne Linda Hutcheon.

Bibliographie

ÁLVARES, Cláudia. “Teoria Pós-Colonial: Uma Abordagem Sintética”, in Eduardo Prado Coelho e José Bragança de Miranda (org.), Revista de Comunicação e Linguagens, n° 28. Lisboa, Relógio d’Água, p. 221-233.
ALMEIDA, Miguel Vale de. Um Mar da Cor da Terra. Raça, Cultura e Política da Identidade (2000) / An Earth-Colored Sea, Oeiras, Celta Editora, 2000.
ASHCROFT, Bill, et ali. L’Empire vous répond. Théorie et pratique des littératures postcoloniales. Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2012 (1ère éd. 1989).
BARTHE-DELOIZY, Francine & SERPA, Angelo (org.). Vu du Brésil. Revue de géographie et culture, n° 78, 2011.
BERND, Zilá. Negritude e literatura na América Latina. Porto Alegre, Mercado Aberto, 1987.
BERND, Zilá. Introdução à literatura negra. São Paulo, Brasiliense, s/d.
BERND, Zilá. Littérature et identité nationale : dispositifs d’exclusion de l’autre. Paris, L’Harmattan, 1995.
BHABHA, Homi. Les lieux de la culture. Une théorie postcoloniale. Paris, Payot, 2007 (1ère éd. 1994). / BHABHA, Homi K. O local da cultura. Trad. Myryam Ávila, Eliana Lourenço de Lima Reis e Gláucia Renate Gonçalves. Belo Horizonte, UFMG, 1998.
CANCLINI, Néstor Garcia. Culturas híbridas. Estratégias para entrar e sair da modernidade. Trad. Ana Regina Lessa e Heloísa Pezza Cintrão. São Paulo, EDUSP, 1997.

DUARTE, Eduardo de Assis. “Literatura e Afro-descendência”. In: Literatura, Política e Identidades : ensaios. Belo Horizonte, FALE/UFMG, 2005.
GODET, Rita. La poétique de l'altérité et la représentation de l'Amérindien dans la fiction des Amériques (Argentine, Brésil, Québec). Laval, Presses Universitaires de Laval, 2015.
HALL, Stuart. Da diáspora: identidades e mediações culturais. Belo Horizonte, UFMG; Brasília, Representação da UNESCO no Brasil, 2003.
HALL, Stuart. A identidade cultural na pós-modernidade. Trad. Tomaz Tadeu da Silva et Guacira Lopes Louro. Rio de Janeiro: DP&A, 2003.
HUTCHEON, Linda. A Poetics of Postmodernism: History, Theory, Fiction (1988) / HUTCHEON, Linda. Poética do pós-modernismo. História teoria ficção. Tradução Ricardo Cruz. Rio de Janeiro, Imago, 1991.
MIGNOLO, Walter. Histórias locais / Projetos globais. Colonialidade, saberes subalternos e pensamento liminar. Belo Horizonte, UFMG, 2003.
MOREIRAS, A. A exaustão da diferença: a política dos estudos culturais latino-americanos. Belo Horizonte, Ed. UFMG, 2001.
SANTIAGO, Silviano. Uma literatura dos trópicos. Rio de Janeiro, Rocco, 2000.
SANTIAGO, Silviano. As raízes e o labirinto da América Latina. Rio de Janeiro, Rocco, 2000.
SANTOS. Luzia Aparecida dos. O percurso da indianidade na Literatura Brasileira: matizes da figuração. São Paulo, Cultura Acadêmica, 2009.
SARLO, Beatriz. Tiempo presente : notas sobre el cambio de una cultura. Buenos Aires : Siglo veintiuno editores, 2010.
SARLO, Beatriz. Tiempo pasado : cultura de la memoria y giro subjetivo : una discusión. Buenos Aires : Siglo veintiuno editores, 2005.
TRINDADE, Maria Beatriz Rocha. Das Migrações às Interculturalidades. Lisboa, Afrontamento, 2014.

< Liste des matières

footer-script