Philosophie morale et politique 3 - Université Bordeaux Montaigne

Philosophie morale et politique 3

Volume horaire CM : 24

Volume horaire TD : 6

Code ELP : LEP6M31

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 6

Description

« Moralité et éthicité de Kant à Hegel » 

Ce cours se propose d’étudier la critique hégélienne de la philosophie morale de Kant. Après un rappel des concepts fondamentaux de la philosophie morale kantienne – loi morale, impératif catégorique, maxime, etc. – nous examinerons la critique de Kant développée par Hegel dans la Phénoménologie de l’esprit (la raison législatrice, la raison examinant les lois, la « belle âme »), puis dans la deuxième partie des Principes de la philosophie du droit consacrée à la « moralité ».

Nous verrons ensuite comment Hegel substitue à la conception kantienne de la moralité fondée sur la « loi morale » un concept d’éthicité basée sur les mœurs et l’historicité d’un État, et nous examinerons les avantages et les limites de cette position.

Bibliographie

1) Kant

Fondements de la métaphysique des mœurs, trad. de Victor Delbos, Paris, La livre de Poche, 1993.

Critique de la raison pratique, trad. de Jean-Pierre Fussler, GF, 2003.

2) Hegel

Hegel, Phénoménologie de l’esprit, trad. de B. Bourgeois, Vrin, 2005 (chap. V C et chap. VI C)

Hegel, Principes de la philosophie du droit, trad. de J-F. Kervégan, Paris, PUF, « Quadrige », 2003.

3) Sur Hegel :

Hegel, penseur du droit, dirigé par J.-Fr. Kervégan et G. Marmasse, Paris, Éditions du CNRS, 2004.

Honneth, Axel, Les Pathologies de la liberté, trad. de Franck Fischbach, Paris, La Découverte, 2008.

< Liste des matières

footer-script