Philosophie de la connaissance et des sciences - Université Bordeaux Montaigne

Philosophie de la connaissance et des sciences

Crédits ECTS : 5

Volume horaire CM : 24

Volume horaire TD : 24

Code ELP : LEP5U3

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 5

Description

Introduction à la théorie des actes de parole: lecture de Quand dire, c'est faire de John L. Austin

Le double présupposé selon lequel dire consiste fondamentalement à décrire un état de choses, et agir, à mouvoir son propre corps, est au principe du partage traditionnel entre le langage et l’action. Or, le régime "performatif" caractérisant les énoncés dont le propre est d'accomplir, en vertu de certaines conventions, l’action qu’ils mentionnent (tels "Je te promets de venir", "Je te parie dix euros qu’il pleuvra ce soir", "Je baptise ce bateau le Queen Elizabeth"), et plus généralement la dimension « illocutoire » qui échoit à tout énoncé (fût-il descriptif) en tant qu'il est évaluable sous l'angle de ce qu'il produit conventionnellement, conduisent à mettre en cause ce partage entre le dire et le faire, ainsi que son corollaire immédiat, la dichotomie entre fait et valeur. 

TD: "John L. Austin en confrontation"

Parallèlement à l'étude de la théorie des actes de parole de John L. Austin dans le cadre du cours, on abordera en TD un certain nombre de débats et controverses autour de cette théorie. On lira des textes de D. Hume, P. Strawson, E. Benvéniste, J. Derrida, J. Searle, S. Cavell, E. Anscombe, D. Davidson, V. Descombes, C. Travis.

Bibliographie

Ouvrage à se procurer:

Ambroise B. (éd.) Philosophie du langage, volume 2, Paris, Vrin.

< Liste des matières

footer-script