Philosophie générale 4 - Université Bordeaux Montaigne

Philosophie générale 4

Volume horaire CM : 24

Volume horaire TD : 24

Code ELP : LEP4Y2

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 4

Description

"La négation"

Comment peut-on penser ce qui n'est pas le cas ? 

 Premièrement, comment peut-on penser ce qui, de fait, n'est pas le cas (c'est le problème du faux)? Quand je juge que la maison est en feu et que ce n'est pas le cas, aucun fait ne correspond à mon jugement faux. Mais alors, pourquoi mon jugement faux n'est-il pas un non-sens? En quoi juger ce qui n'est pas diffère-t-il de ne rien juger, c'est-à-dire de ne pas juger du tout? Dès lors que ce que juge (que la maison est en feu) n'est pas, qu'est-ce qui peut bien rendre faux le jugement positif que la maison est en feu, vrai le jugement négatif que la maison n'est pas en feu? Faut-il conférer quelque être au non-être?

Deuxièmement, comment peut-on penser quelque chose comme n'étant pas le cas (c'est le problème de la négation stricto sensu). Si je nie p, et qu'il est possible que p ne soit pas le cas (par exemple, il est possible que la maison ne soit pas en feu), alors il se peut que ce que je nie ne soit pas. Mais alors, comment puis-je le nier? En quoi mon jugement négatif est-il assuré de ne pas être un non-sens? Et s'il est impossible que p ne soit pas le cas (par exemple, il est impossible que 2+2 ne soit pas égal à 4), alors comment cela peut-il avoir un sens de nier p? Faut-il conférer quelque sens au non-sens?

On reviendra sur ces embarras classiques, qui ont préoccupé la philosophie depuis Platon jusqu'à Wittgenstein et au-delà. Le concept de négation apparaîtra comme le centre de gravité du triangle constitué par les trois concepts du faux (i.e. du non-vrai), du non-être, et du non-sens.

Informations complémentaires

Cours + TD

Lundi 14h30 - 18h30

Bibliographie

Aristote                    De L'interprétation.

Frege G.                  "La négation", in Ecrits logiques et philosophiques.

Platon                      Le sophiste.

Wittgenstein L.        Tractatus logico-philosophicus.

Wittgenstein L.        Les cours de Cambridge, 1932-35.

Wittgenstein L.        Le cahier bleu et le cahier brun.

< Liste des matières

footer-script