Langue et littérature médiévale 3 - Université Bordeaux Montaigne

Langue et littérature médiévale 3

Crédits ECTS : 3

Code ELP : LDR5U5F

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 5

Formes d'enseignement : Accessible à distance

Mobilité d'études : oui

Description

 Le Roman de Renart, branche 1

Intervenants : Pascale MASSÉ-ARKAN, Florence PLET-NICOLAS

PROGRAMME 2018-2019

Le L3 permet d’approfondir la connaissance de la langue et de la littérature du Moyen Âge acquise en deuxième année, tout en accueillant les étudiants débutants (un stage est d’ailleurs prévu pour eux, les premières séances ayant lieu dès la semaine des réunions de pré-rentrée. Voir sur votre espace étudiant, ou l’affichage sur la porte i 104 ¾, ou contactez la responsable de l’UE).

À partir de l’étude d’une œuvre, la visée de l’UE est triple :

1. Montrer comment l’état de la langue médiévale s’insère dans une évolution du système linguistique, de manière à pouvoir lire pleinement l’ancien français, tout en comprenant mieux l’élaboration de la langue moderne en diachronie.

2. Mettre en œuvre les compétences littéraires et stylistiques des étudiants de lettres pour l’analyse des textes médiévaux.

3. Asseoir les bases pour les épreuves d’ancien français des futurs candidats aux concours.

 

À partir de l’œuvre au programme :

- Un programme de traduction de 250 à 300 vers environ sera préparé en semi-autonomie par les étudiants.

- En diachronie et synchronie : morphologie, phonétique et graphie, syntaxe, sémantique.

- Commentaire composé.

 

Textes de référence : lectures obligatoires

 

1- Œuvre au programme (à se procurer rapidement) :

Le Roman de Renart, tome 1, édition bilingue par Jean Dufournet et Andrée Méline, Paris, GF Flammarion, 1985. L’étude portera sur la branche 1 (p.42-207). Il est recommandé de lire l’introduction, les autres branches du volume et d’utiliser le lexique final.

Attention, d’autres éditions existent, mais, basées sur d’autres manuscrits, elles présentent de fortes différences. Notre édition de référence est obligatoirement celle-là.

 

2- Manuel au programme (à se procurer rapidement) :

G. Hasenohr, G. Raynaud de Lage, Introduction à l’ancien français, Paris, Sedes, 1995.

 

3- Les livres au programme de deuxième année sont à conserver et à consulter, en particulier pour les introductions, le lexique final et les références du Roman de Renart à la littérature de son temps :

 

La Littérature française du Moyen Âge, anthologie élaborée par Jean Dufournet et Claude Lachet, 2 volumes, Garnier-Flammarion, 2003.

 

 

 

 

Contrôle des connaissances

1ère session :

Régime général : Contrôle continu

Dispensés : Écrit de 4 h : Traduction sur programme (et hors-programme en bonus) ; questions de langue ; commentaire composé partiel.

 

2e session : régime général et dispensés 

Écrit de 4 h : Traduction sur programme (et hors-programme en bonus) ; questions de langue ; commentaire composé partiel.

Informations complémentaires

Un stage destiné aux étudiants grands débutants en ancien français (en particulier aux élèves des CPGE) est organisé dès la semaine de pré-rentrée. Si les informations n’apparaissent pas sur l’espace étudiant, voir l’affichage sur la porte i 104 ¾ .

Bibliographie

J. Greimas, Dictionnaire de l’ancien français, Paris,Larousse (nombreuses rééditions depuis 1979 à aujourd'hui).

A. Rey (dir.), Le Robert. Dictionnaire historique de la langue française, Paris, Dictionnaires Le Robert, 1998 (3 vol.) ou 1992 (2 vol.)   À consulter en bibliothèque ou à se faire offrir.

Littérature :

M. Gally et E. Pinto-Mathieu, Le Roman de Renart, Neuilly, Atlande, coll. « Clefs concours », 2007. Cet ouvrage synthétique contient une bibliographie p.210sq.

D’autres titres pourront être indiqués en cours.

< Liste des matières

footer-script