Notions et problèmes philosophiques 3 - Université Bordeaux Montaigne

Notions et problèmes philosophiques 3

Volume horaire CM : 24

Code ELP : LEP3T5

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 3

Description

Choix, consentement et volonté.

A partir d’une réflexion sur les questionnements éthiques et politiques contemporains autour de la notion de consentement, nous poserons la question de savoir à quelles conditions et selon quelles modalités le choix peut constituer un critère de liberté (d’un point de vue moral) et de légitimité (d’un point de vue politique). Il s’agira de se demander dans quelle mesure il suffit de choisir ou du moins de consentir, pour être libre. Nous serons ainsi amenés à questionner le statut hybride de cette faculté de choix qu’est la volonté qui comme principe d’initiative semble irréductible à la raison mais qui, dès lors qu’elle veut assurer sa légitimité et se constituer comme principe de responsabilité semble ne pas pouvoir s’en autonomiser totalement. Nous questionnerons aussi les conditions d’extériorisation de cette faculté « privée » qu’est la volonté, et notamment le passage du point de vue des volontés particulières au point de vue collectif de la volonté générale.

Pour éclairer notre enquête, nous reviendrons dès les premiers cours sur les théories antiques de l’acte volontaire et sur les conditions d’émergence des notions fondamentales de boulésis (volonté), prohairésis (choix ou résolution) et uoluntas (volonté).

Bibliographie

La bibliographie indicative sera complétée à la rentrée :

Aristote, Ethique à Nicomaque, traduction J. Tricot, Paris, Vrin, livre III.

Epictète, Manuel, introduction de L. Jaffro, traduction d’E. Cattin, Paris, Flammarion, 1997.

P. Ricœur, Philosophie de la volonté. Tome I : le volontaire et l'involontaire, Paris, Aubier, 1949.

B. Bourgeois, « L’idée de volonté générale », in La raison moderne et le droit politique, Vrin, 2000.

< Liste des matières

footer-script