Histoire contemporaine - Université Bordeaux Montaigne

Histoire contemporaine

Volume horaire TD : 24

Code ELP : LBH3Y4

Lieu(x) d'enseignement : Bordeaux et agglomération

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 3

Description

 La France de 1814 à 1870

Programme de la Licence d’Histoire :
L’enseignement se propose de brosser un large panorama de cette période matricielle de la France contemporaine. Les années séparant la première chute de Napoléon à la proclamation de la Troisième République représentent le temps de la « Révolution inachevée » (S. Aprile). La France connaît alors de multiples expérimentations politiques (monarchie censitaire, république, empire). La recomposition de l’empire colonial français tout comme la présence de la France dans les relations internationales seront des objets privilégiés pour écrire une histoire transnationale de la France. Les transformations culturelles sont tout aussi fondamentales et s’incarnent, notamment, au travers du Romantisme et du réveil religieux que connaît la France postrévolutionnaire. Enfin, si l’industrialisation impose discrètement sa marque, l’empreinte rurale de la société demeure prééminente. Une première partie du semestre sera consacrée à l’analyse des transformations politiques et idéologiques de la période. Au cours de la seconde partie, une approche thématique sera privilégiée et permettra d’aborder les évolutions sociales, démographiques, religieuses, culturelles et économiques.

Programmes des autres Licences :
Cet enseignement offrira un panorama des transformations politiques nées de
l’expérience de la Première Guerre mondiale qui conduisirent dans de nombreux pays à une
remise en cause des principes des démocraties libérales, qui apparaissaient pourtant
triomphantes au sortir de la Grande Guerre, et à la mise en place de régimes autoritaires ou
totalitaires durant l’entre-deux-guerres. Intégrant les acquis les plus récents de la recherche
historique, il s’agira de réfléchir notamment à la nature des régimes politiques, leur
fonctionnement, leurs spécificités en interrogeant les notions de démocratie, de modèle
totalitaire et de modèle autoritaire.

Compétences visées



Bibliographie

Programme de la Licence d’Histoire :

Synthèses :

Aprile Sylvie, La Révolution inachevée, 1815-1870, Paris, Belin (Histoire de France, dirigée par Joël Cornette), 2014 (1e éd., 2010), 670 p.

Barjot Dominique, Chaline Jean-Pierre et Encrevé André, La France au XIXe siècle, Paris, PUF (Quadrige Manuels), 2014 (3e éd. mise à jour ; 1e éd., 1995), XV-656 p.

Démier Francis, La France du XIXe siècle, 1814-1914, Paris, Le Seuil (Points-Histoire), 2000, 602 p.

Fureix Emmanuel, Le siècle des possibles, 1814-1914, Paris, PUF (Une histoire personnelle de la France), 2014, 240 p.

Gildea Robert, Children of the Revolution : the French, 1799-1914, Cambridge (Massachusetts), Harvard University Press, 2008, XX-540 p.

Pour une approche renouvelée des débats historiographiques :

Fureix Emmanuel et Jarrige François, La modernité désenchantée. Relire l’histoire du XIXe siècle français, Paris, La Découverte (Écritures de l’histoire), 2015, 390 p.

Des sources :

La lecture des Rougon-Macquart (Émile Zola), des romans ou des nouvelles de La Comédie Humaine (Honoré de Balzac) comme certaines œuvres de Stendhal (Le Rouge et le Noir Lucien Leuwen) ou de Flaubert (L’Éducation sentimentale) est vivement conseillée mais n’est pas limitative.

Programme des autres Licences :


Synthèses sur le premier XXe siècle :
Bernard Mathias, Introduction au XXe siècle, t. 1, 1914-1945, Paris, Belin (Belin Atouts), 2003, 269 p.
Berstein Serge et Milza Pierre (dir.), Histoire du XXe siècle, t. 1, 1900-1945. La fin du « monde européen », Paris, Hatier (Initial), 1996, 501 p.
Droz Bernard et Rowley Anthony, Histoire générale du XXe siècle. Jusqu’en 1949, t. 1, Déclins européens et t. 2, La naissance du monde contemporain, Paris, Éd. du Seuil (Points-Histoire), 1986, 370 p. et 284 p.
Hobsbawm Eric J., L’Âge des extrêmes. Histoire du court XXe siècle (1914-1991), Bruxelles, Complexe (Historique), 2003, 810 p.
Traverso Enzo, À feu et à sang, De la guerre civile européenne, 1914-1945, Paris, Stock (Un ordre d’idées), 2007, 370 p.-8 pl.
Régimes et idéologies politiques
Berstein Serge, Démocraties, régimes autoritaires et totalitarismes de 1900 à nos jours. Pour une histoire politique comparée du monde développé, Paris, Hachette supérieur (Carré-Histoire), 2013 (4e éd. revue et augmentée), 267 p.
Bruneteau Bernard, Les totalitarismes, Paris, A. Colin (U), 2014 (2e éd.), 317 p. [accessible sur le portail Cairn]
Burrin Philippe, Fascisme, nazisme, autoritarisme, Paris, Éd. du Seuil (Points-Histoire), 2000, 315 p. 

Chapoutot Johann, L’âge des dictatures : fascismes et régimes autoritaires en Europe de l’Ouest, 1919-1945, Paris, PUF (Licence), 2008, 262 p.
Chapoutot Johann, Fascisme, nazisme et régimes autoritaires en Europe (1918-1945), Paris, PUF (Quadrige), 2013, 312 p. [accessible sur le portail Cairn]
Droz Jacques, Histoire de l’antifascisme en Europe, 1923-1939, Paris, La Découverte/Syros, 2001 (1e éd. : 1985), 318 p. [accessible sur le portail Cairn]
Forlin Olivier, Le fascisme, Historiographie et enjeux mémoriels, Paris, La Découverte (Écritures de l’Histoire), 2013, 405 p.
Gentile Emilio, Qu’est-ce que le fascisme ? Histoire et interprétation, Paris, Gallimard (Folio-Histoire), 2004, 528 p.
Kershaw Ian, Qu’est-ce que le nazisme ? Problèmes et perspectives d’interprétation, Paris, Gallimard (Folio-Histoire), 1997, 560 p.
Milza Pierre, Les fascismes, Paris, Éd. du Seuil (Points-Histoire), 2001 (1e éd. : 1985), 612 p.
Pasteur Paul, Les États autoritaires en Europe, 1919-1945, Paris, A. Colin (Cursus), 2007, 215 p.
Rousso Henry (dir.), Stalinisme et Nazisme. Histoire et mémoire comparées, Bruxelles, Complexe (Histoire du temps présent), 1999, 387 p.

< Liste des matières

footer-script