Récit mythiques, contes et nouvelles - Université Bordeaux Montaigne

Récit mythiques, contes et nouvelles

Code ELP : LDL1M65

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Automne

Formes d'enseignement : Accessible à distance

Mobilité d'études : oui

Description

Récits mythiques, contes et nouvelles (Groupe 5)


Ce programme est proposé en présentiel et à la FAD


Intervenant : Anne Defrance
                 (programme de l’année universitaire 2018-2019)


                              Féeriques métamorphoses :
      Le motif de l’époux monstrueux dans les contes merveilleux
      (La Fontaine, Perrault, Mme d’Aulnoy, Mme de Villeneuve)


Les Métamorphoses d’Ovide, fréquemment illustrées par les peintres, ainsi que l’histoire de Psyché insérée dans L’Âne d’Or d’Apulée (IIe s.), ont donné naissance à un motif très répandu dans les contes : celui du fiancé-animal (et de sa version féminisée).
L’histoire de Psyché, dans la réécriture de Jean de La Fontaine (Les Amours de Psyché et de Cupidon, 1669) constituera le point de départ d’une comparaison avec plusieurs contes merveilleux. Le motif de l’époux monstrueux ne peut manquer de faire surgir à l’esprit le célèbre conte de Charles Perrault « La Barbe bleue » (paru en 1697 dans son recueil Histoires ou Contes du temps passé). Nous nous intéresserons aussi au conte de « Serpentin vert » publié la même année par sa contemporaine Marie-Catherine d’Aulnoy et inséré dans ses Contes des fées. Elle y adapte à son tour le modèle antique, qu’elle subvertit pour défendre une position féministe à une époque où la question du mariage forcé suscitait de vigoureux débats. Nous nous intéresserons enfin au conte La Belle et la Bête dans la version originale, peu connue, qu’en a donnée Mme de Villeneuve en 1740. Mme Leprince de Beaumont la remaniera pour les enfants peu de temps plus tard et c’est cette dernière version que Jean Cocteau adaptera deux cents ans plus tard dans un film culte. Nous le projetterons en fin de semestre.
Les étudiants seront également invités à s’intéresser à l’illustration de ces différents contes merveilleux des XVIIe et XVIIIe siècles dans leurs éditions et rééditions, pour envisager non seulement comment elle complète et accompagne le texte, mais comment elle peut même en constituer une relecture à chaque fois différente.


Textes de référence : lectures obligatoires


- LA FONTAINE, Jean de, Les Amours de Psyché et de Cupidon, éd. Françoise Charpentier, G.F, Flammarion (1e éd. 1669). Attention : les autres éditions n’offrent pas un texte identique. Seul le conte est au programme, non le texte narratif qui l’encadre.
- AULNOY, Marie-Catherine, « Serpentin vert » (publié dans ses Contes des fées, 1698). Ce conte sera distribué aux étudiants à la rentrée.
- PERRAULT, Charles, « La Barbe bleue » (diverses éditions de poche).
- Madame de VILLENEUVE, La Belle et la Bête, éd. Martine Reid, Folio.

< Liste des matières

footer-script