Traduction et intermédialité 1 - Université Bordeaux Montaigne

Traduction et intermédialité 1

Crédits ECTS : 2

Volume horaire TD : 18

Code ELP : LJO1U3

Composante : UFR Langues et Civilisations

Langue d'enseignement : français et italien

Période de l'année : Semestre 1

Formes d'enseignement : Non accessible à distance

Mobilité d'études : oui

Description

Traduction et intermédialité 1

Groupe 1 : Mounira Chatti

Le Collier de la Colombe d’Ibn Hazm : traduction et adaptation cinématographique

 

Ibn Hazm, « le philosophe de Courdoue » (994-1064) fut l’un des plus brillants auteurs de l’Espagne musulmane (Andalousie). Paradoxalement il est passé à la postérité essentiellement grâce à ce livre, Tawq al-hamâma, une oeuvre originale en son genre au sein de la littérature arabe. Dans ce Collier de la Colombe, livre de confession et traité sur l’amour et les amants, Ibn Hazm discute la théorie de Platon et s’oriente vers une analyse psychologique, théologique et sociale de l’amour. Sa méthode consiste à relater des histoires vécues et à les analyser par la suite. Le quotidien de  la société arabo-musulmane de la péninsule ibérique est amplement décrit, notamment par l’intermédiaire des diverses histoires d’amour des personnages andalous (princes, ministres, savants, étudiants) que l’auteur rapporte. Ibn Hazm cherche à éduquer tout en distrayant le lecteur. « S’il est un traité d’amour que le mythe des “sphères divisées”oriente et domine du début à la fin, c’est bien Le Collier du pigeon de l’andalou Ibn Hazm. Plusieurs aspects de cette épître montrent l’importance de ce mythe dans sa pensée, mais aussi dans son écriture amoureuse » (Raja Ben Slama, « Les sphères divisées. D’Aristophane à Ibn Hazm », Anales del Seminario de Historia de la Filosofía, Vol. 19, 2002, pp. 39-51). Le texte du Tawq al-hamâma a été édité par D. K. Pétrof à Leyde en 1914. On compte deux traductions françaises de ce livre, celle de Léon Bercher parue en 1949 et rééditée sous le titre : Les Affinités de l’amour dans la tradition musulmane : Le Collier de la colombe ; et celle de Gabriel Martinez-Gros parue en 2009 : Le Collier de la colombe (De l’amour et des amants). En s’appuyant sur des extraits choisis (également en langue arabe), il s’agit de comparer les traductions, tout en s’interrogeant sur les enjeux (poétique, politique et éthique) du « traduire ». 

Par ailleurs, en 1991, le réalisateur tunisien Nacer Khemir a proposé une adaptation cinématographique du Tawq al-hamâma : Le Collier perdu de la colombe. Hassan, jeune étudiant en calligraphie, cristallise sa soif d'absolu dans la recherche d’une image disparue, celle de la princesse de Samarcande. Située dans l’Andalousie du XIe siècle, cette quête brise les frontières entre la réalité et l’illusion, et mène à la découverte d’un paradis où cohabitent diverses cultures et religions. Mais cet âge d’or, ce « collier perdu », depuis longtemps oublié, est menacé par le fanatisme. L’adaptation cinématographique semble fondamentale pour faire survivre un texte littéraire : « le passage du langage littéraire au langage cinématographique permet à l’œuvre adaptée de toucher un public beaucoup plus vaste que l’œuvre originale du fait du média lui-même ». En effet, le cinéma est « le mode de réception privilégié de notre époque » où le visuel occupe un rôle prépondérant (Caroline Fischer, Intermédialtés, Paris, SFLGC/Lucie édition, 2015).

 

Programme (à lire/visionner) :

Ibn Hazm, Le collier de la colombe (De l’amour et des amants), Actes Sud, coll. « Babel », 2009, traduit de l’arabe par Gabriel Martinez-Gros.

Ibn Hazm, Les Affinités de l’amour dans la tradition musulmane : Le Collier de la colombe [1949], Paris, Éditions IQRA, 2015, traduit de l’arabe par Léon Bercher.

Nacer Khemir (réalisateur), Le Collier perdu de la colombe, DVD, 1991.

Une bibliographie complémentaire sera donnée à la rentrée.

 

Groupe 2 : Vérane Partensky

Programme à la rentrée.

Contrôle des connaissances

Session 1 : contrôle continu

Session 2 : Oral (20 mn)

< Liste des matières

footer-script