Théorie littéraire et plurilinguisme 6 - Université Bordeaux Montaigne

Théorie littéraire et plurilinguisme 6

Code ELP : LJB6Y5

Composante : UFR Langues et Civilisations

Période de l'année : Semestre 6

Mobilité d'études : oui

Description

« Langage, langues, culture »

 

Comment penser la langue et, symétriquement, la pluralité des langues ? Quel est le lien entre langue et culture ? Entre langue savante et langue populaire ?  Comment la littérature contribue-t-elle à poser et à formuler ces problèmes ? C’est à ces questions que sera consacré le cours.

L’interrogation sur les possibilités et les limites du langage, la réflexion sur la nature du langage poétique, sur son articulation avec la diversité des cultures et la pluralité des langues, initiées en Allemagne par Schlegel et Novalis, puis diffusées dans toute l’Europe, ont infléchi, voire inventé, ce que nous entendons par « littérature ». C’est dans cette perspective que le volet « littérature générale » proposera d’analyser le roman d’Eichendorff, Scène de la vie d’un propre à rien, qui permettra d’aborder le renouvellement de la notion de littérature à l’époque romantique, la question de la poésie populaire et l’émergence de l’idée de littérature nationale. On fera l’étude de textes théoriques au moyen d’un fascicule fourni par l’enseignant.

Compétences visées

Les étudiants se familiariseront avec la spécificité de l'approche philologique des textes

Contrôle des connaissances

Validation :

Session 1 : Contrôle continu

Session 2 : écrit de 4h

Bibliographie

Corpus :

Joseph von Eichendorff, Scènes de la vie d’un propre à rien, traduction Madeleine Laval et Robert Sctrick, Phénus, coll. Libretto, 2011. Attention : respecter impérativement l’édition indiquée.

Anthologie de textes théoriques : fourni par l’enseignant.

 

< Liste des matières

footer-script