Sciences humaines et sociales 3 - Université Bordeaux Montaigne

Sciences humaines et sociales 3

Crédits ECTS : 5

Code ELP : LDH3U5

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 3

Description

UE histoire et sciences politiques

Responsable de l’UE : Sylvie Lalagüe-Dulac

Intervenants : Sylvie Lalagüe-Dulac, Nathalie Blanc-Noël

 

Programmes : (Dans cet emplacement il s’agira de détailler, s’il y a lieu, les différents programmes de l’UE)

1)       Culture historique (Lalagüe-Dulac)

Le temps est un mot essentiel à l’histoire, mais définir le temps n’est pas une tâche simple. Tout le monde a l’expérience du temps, est confronté au temps qui passe, et pourtant, le temps échappe à la perception directe, puisqu’il ne correspond à rien de matériel : ce n’est ni un lieu, ni un objet… Aussi le travail de l’historien s’appuie-t-il sur un temps « objectivé » – matérialisé par les chronologies, les dates – mais il ne peut ignorer les représentations du temps, du passé, de la mémoire construites par les sociétés qu’il étudie et il n’a pas le monopole du passé. De fait, le discours historique entre en concurrence avec la mémoire collective, qui propose un autre usage du passé, une autre lecture du temps et de l’espace – une lecture que nourrit l’histoire, mais qu’abondent aussi bien d’autres sources. Quelles relations s’établissent alors entre histoire et mémoire ? Les fictions historiques facilitent-elles la compréhension des sujets sensibles ? Permettent-elles de renouveler le dialogue entre le passé et le présent en abordant l’histoire de l’esclavage par des moyens spécifiques ?

      Nous tenterons de répondre à ces questions à partir de l’étude d’une question historique qualifiée de     questions socialement vives, celle de l’histoire de l’esclavage.

2)        

Repères bibliographiques :

-Delacroix Christian, Dosse François et Garcia Patrick (éds.), Historiographies: concepts et débats (I et II), Paris, France, Gallimard, 2010. Voir notamment les articles : « échelle », « mémoire collective », « période, périodisation », « temps ».

Bibliographie actualisée « pour commencer » (histoire de la traite, de l’esclavage et des abolitions, témoignages, fictions, esclavage contemporain)sur le site : http://memorial.nantes.fr/pour-en-savoir-plus/bibliographie/

Falaize, Benoit, (dir.) L’enseignement de l’esclavage, des traites, et de leurs abolitions dans l’espace hexagonal, INRP, rapport de recherche, 2011, mis en ligne : http://www.comite-memoire-esclavage.fr/spip.php?article961

Excellent site  www.u-eurescl.eu sur lequel vous trouverez les résultats de la recherche sur ce thème, des bases de données et un site pédagogique pour enseigner les traites, l’esclavage et les abolitions.

2) Sciences politiques  (N. Blanc-Noël)

 

CONTENU DU COURS :

 

-          La conception westphalienne de la frontière

La frontière élément constitutif de l’Etat-nation en droit international

La frontière cadre de la souveraineté étatique (aspect interne et externe)

Les fonctions politiques de la frontière (citoyenneté, identité, contrôle, autorité)

 

 

-          Frontière et mondialisation : L’évolution du concept de frontière

L’après-guerre : un monde « quadrillé »

Développement des exceptions à la conception westphalienne

L’après-guerre froide : de la frontière barrière à la frontière-contact et à la frontière-réseau

Le 21ème siècle : le retour des frontières ?

 

Bibliographie :

 

Agnew, J. The Territorial Trap : the Geographical Assumptions of International Relations Theory, Review of International Political Economy, 1994, vol. 1, n°1, p. 53-80.

Appadurai, Arjun, Globalization, Durham, Duke University Press, 2001.

Aron, R. Paix et guerre entre les natiolns, Paris, Calman-Lévy, 1984.

Bardonnet, D. Frontières terrestres et frontières maritimes, Annuaire français de droit international, 1989, vol. 35, p. 1-64.

Cohen, S. La résistance des Etats, Paris, Seuil, 2003.

De Senarclens, Pierre, Mondialisation, souveraineté et theories des relations internationals, Armand Colin1998.

Foucher, M. Fronts et frontières, Paris, Fayard, 1991.

Foucher, M. L’obsession des frontières, Paris, Perrin, 2007.

Laroche, Josépha, Politique internationale, Paris, LGDJ, dernière édition.

Postel-Vinay, K. L’occident et sa bonne parole, Paris, Flammarion, 2005.

Roche, Jean-Jacques, Relations internationales, Paris, LGDJ, dernière édition.

Sassen, Saskia, Territory, Authority and Rights, From Medieval to Global Assemblages, Princeton University Press, 2006.

Walker, R.B.J. Inside/Outside, International Relations as Political Theory, Cambridge University Press, 1993.

 

 

 

 Évaluation :

 1ère session : contrôle continu

2e session : oral

 

Matières dispensées

< Liste des matières

footer-script