Lettres 1 - Université Bordeaux Montaigne

Lettres 1

Crédits ECTS : 5

Volume horaire TD : 48h

Code ELP : LDH1U2

Lieu(x) d'enseignement : Bordeaux et agglomération

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Automne

Description

Responsable de l’UE : Jérôme Roger

Intervenants : Jérôme Roger, Françoise Poulet

Présentation de l’UE :  Composée de deux enseignements distincts : Culture littéraire (30h TD) et Approches critiques du Langage (18h TD)

Programmes : (Dans cet emplacement il s’agira de détailler, s’il y a lieu, les différents programmes de l’UE)

PROGRAMME de l’UE « Culture littéraire ». Début des cours, 19 septembre 2016.

1 -Texte de référence à commander au cours de l’été ( lecture obligatoire ) HENRI MICHAUX, ECUADOR,   Edition Gallimard, collection « l’Imaginaire ».

Objectifs

Ecuador est un journal  de voyage écrit (et publié)  en 1929 par Henri Michaux  à l’issue  de son  périple à travers les Andes en  Équateur, et au  Brésil.  Dans ce livre   le corps est sans cesse mis  à l'épreuve, et la nature est vécue comme un obstacle menaçant. Michaux mélange prose, poèmes, anecdotes d'un jour, exploration de l'intériorité. Refusant l'exotisme et le tourisme, Michaux appartient à une  lignée d’ «  écrivains du voyage »  qui irait de   Blaise Cendrars  à  Nicolas Bouvier . On s’efforcera  de comprendre comment  l’auteur  vit doublement la rencontre de cultures étrangères (andines et amazonienne), qui le mène  du voyage réel au voyage imaginaire, en sorte que  Ecuador  ( mais aussi Un Barbare en Asie publié 4 ans plus tard)  bouscule le genre de la relation de voyage en mêlant  écriture de l’Autre et écriture de soi.

2 - Lectures complémentaires pouvant donner lieu à exposé et dossier 

La Condamine, Voyage sur l’Amazone, 1765 ( La découverte, 2002).

Blaise Cendars, Moravagine , 1926 (Gallimard, « Folio ») ainsi que   Feuilles de route (in Du cœur du monde au monde entier, Poésie/ Gallimard).

Paul Nizan, Aden Arabie, 1931(La découverte, 2004)

Henri Michaux, Un Barbare en Asie, 1933 ( Gallimard, « L’Imaginaire », 1967).

 

 Évaluation :

 1ère session : CC oral : exposé ou explication / écrit : dossier

Régime général :

 Dispensés :

2e session : régime général et dispensés 

Informations complémentaires

 

PROGRAMME de l’UE « Approches critiques du Langage ». Début des cours, 19 septembre 2016.

Objectifs :

Qu’est-ce qu’une langue naturelle ? Qu’appelle-t-on une « langue de culture » ? Toute langue est-elle naturellement dotée d’une grammaire ? Ou bien s’agit-il d’une construction culturelle qui se surajoute et s’impose à la langue en contraignant ses locuteurs à respecter des normes qui se heurtent aux usages spontanés ? Pour tenter de répondre à ces questions, nous privilégierons une double approche diachronique et synchronique. D’une part, nous verrons comment le français s’est progressivement doté d’une grammaire, ou plutôt de plusieurs outils linguistiques et lexicologiques, afin de rivaliser avec d’autres langues de culture qui risquaient de le supplanter chez les doctes et les courtisans, comme le latin ou encore l’italien : du « bon usage » de Vaugelas à la rubrique « Dire / Ne pas dire » du site de l’Académie française en passant par le Traité sur l’origine des langues de Rousseau, nous verrons comment la langue française a progressivement élaboré son identité, non sans passer par le rejet d’idiomes et de dialectes (voir l’opposition entre Paris et la province, ou encore la place des langues régionales). D’autre part, nous profiterons de cette approche diachronique pour revenir sur de grands débats actuels, concernant la place du latin dans l’enseignement scolaire, les différentes réformes de l’orthographe, la question des règles et des normes, afin de tenter de comprendre quelle langue nous parlons.

 Évaluation :

 1ère session : CC oral : exposé / écrit : devoir en classe.

Régime général :

 Dispensés : oral.

2e session : régime général et dispensés : oral.

Matières dispensées

< Liste des matières

footer-script