Histoire littéraire 2 - Université Bordeaux Montaigne

Histoire littéraire 2

Crédits ECTS : 4

Volume horaire CM : 18

Volume horaire TD : 18

Code ELP : LBP6U22

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 6

Description

Programme :
La bande dessinée en France, XXe-XXIe siècles. Acteurs, supports, formes.

Format :
18 heures CM/ 18 heures TD.

Crédits ECTS :
4 ECTS.

Enseignant-référent :
M. Nicolas Champ.

Descriptif :
Production culturelle majeure du XXe siècle, la bande dessinée reste pourtant peu étudiée sur un plan académique. Suivant les règles de l’histoire culturelle contemporaine, l’enseignement se fixe pour objectif de dresser un panorama des transformations de cette production qui reflète celles des productions littéraires et artistiques à l’âge des mass media en France.
Les bouleversements de la bande dessinée en tant que forme artistique seront au cœur du programme : comment s’inventent et se diffusent les codes graphiques et narratifs utilisés ? Il ne faut pas non plus négliger les supports de la bande dessinée. Comment journaux hebdomadaires et revues de bandes dessinées fonctionnent-ils ? Quelle est la place de la bande dessinée dans les autres médias ? Quels sont les formats éditoriaux privilégiés (du « canonique » album de 44 p. au blog bd) ? Le monde de la bande dessinée ne peut se comprendre sans réaliser une sociologie historique de ses acteurs : auteurs, éditeurs… mais aussi lecteurs. Quels sont les enjeux politiques et culturels de la production, de la circulation et de la réception de la bande dessinée ?

Suivant une approche chronologique, le cours magistral inscrira les transformations du champ de la bande dessinée dans celles plus large des produits culturels. Les séances de travaux dirigés recourront à une approche tant chronologique que thématique : y seront notamment examinés les discours sur la bande dessinée et la progressive légitimation culturelle de l’objet.
Le développement de genres spécifiques – western, science fiction, heroic fantasy, roman graphique, etc. – ainsi que les phénomènes de transferts culturels – modèle américain ? modèle belge ? modèle japonais ? – seront aussi scrutés.

Bibliographie

La bibliographie académique est presque inexistante.

Sources :
Les collections de la bibliothèque municipale de Bordeaux (site de Mériadeck) comme celles de la Bibliothèque universitaire de Lettres et le Pôle Fictions de la Bibliothèque des Sciences et Techniques sont extrêmement riches et peuvent être consultées. La lecture directe des sources est incontournable.
Outils de travail :
Béra Michel, Denni Michel et Mellot Philippe, Trésors de la bande dessinée : BDM. Catalogue encyclopédique, Paris, Éd. de l’Amateur, pagination variable (volumes édités tous les deux ans : recourir, de préférence, à une édition antérieure à 2010). Renferme des
descriptions bibliophiliques et orientations bibliographiques très utiles.
Gaumer Patrick et Moliterni Claude, Dictionnaire mondial de la bande dessinée, Paris, Larousse (Les grands dictionnaires culturels Larousse), 2001, 880 p.-64 pl.

Synthèses :
Bien que ne portant pas exclusivement sur la France, peut être lue :
Martin Laurent, Ory Pascal et Venayre Sylvain (dir.), L’art de la bande dessinée, Paris, Citadelles & Mazenod, 2012, 586 p.
La collection « Esprit BD » dirigée par Ph. Delisle chez Karthala contient des volumes,utiles pour appréhender certains des imaginaires véhiculés dans la bande dessinée.

Revues :
Les revues suivantes peuvent être consultées avec fruit :
Le Collectionneur de bandes dessinées, 1977-2008 (consultable à la bibliothèque municipale de Bordeaux).
Comicalités, 2011- (en ligne : http://comicalites.revues.org/).
Neuvième art. 2.0 (en ligne : http://neuviemeart.citebd.org/), faisant suite à Neuvième art. Les cahiers du Musée de la bande dessinée, 1996-2009 (revue papier, disponible à la
bibliothèque universitaire de Lettres).

< Liste des matières

footer-script