Histoire des idées - Université Bordeaux Montaigne

Histoire des idées

Crédits ECTS : 2

Code ELP : LBG5E46F

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 5

Formes d'enseignement : Accessible à distance

Mobilité d'études : oui

Description

Programme 6 : Histoire des idées (époques moderne et contemporaine) (M.Guillaume Hanotin).

Cet enseignement aura pour objectif d’approfondir les connaissances des étudiants en matière d’histoire économique à travers l’étude des ses grands courants de pensée et les principes qui la structurèrent à l’époque moderne.

Entre la « première mondialisation » du XVIe siècle, marquée l’établissement de nouveaux liens commerciaux (avec l’Asie, l’Afrique et l’Amérique), et l’essor du libéralisme caractéristique des économies européennes au XVIIIe siècle, l’économie européenne est inséparable des conceptions dont elle fait l’objet. En d’autres termes, la compréhension des débats, des querelles et des évolutions des pensées économiques offre des clés d’analyse l’histoire des sociétés. Le néo-platonisme eut par exemple des effets indéniables sur le développement de l’idée de « bien commun » à la Renaissance. Plus tard, au XVIIe siècle, le mercantilisme et la compétition économique apparaissent des courants de pensée inséparables des mutations économiques (afflux de métaux précieux, commerce colonial). Pour le XVIIIe siècle, il s’agira d’étudier les origines du libéralisme (et ses corollaires politiques et sociaux), la physiocratie et les débats sur la nature contractuelle de la société.

Bibliographie

Grenier Jean-Yves, Histoire de la pensée économique et politique de la France d’Ancien Régime, Paris, Hachette (Carré Histoire), 2007, 288 p. [essentiel].

Perrot, Jean-Claude, Une Histoire intellectuelle de l’économique politique (XVIIe-XVIIIe siècles), Paris, Éditions de l’EHESS, 1992, 496 p.

Skinner, Quentin, Les Fondements de la Pensée politique moderne, Paris, Albin Michel (Bibliothèque de l’Évolution de l’humanité), 2001, 923 p.

< Liste des matières

footer-script