Genres cinématographiques : le mélodrame - Université Bordeaux Montaigne

Genres cinématographiques : le mélodrame

Crédits ECTS : 2

Volume horaire TD : 18

Code ELP : LAC5E22

Composante : UFR Humanités

Période de l'année : Semestre 5

Mobilité d'études : oui

Description

Ce TD, en lien avec le cours magistral sur les genres cinématographiques, s’attache à explorer les spécificités du mélodrame, tant du point de vue de sa forme que des stratégies commerciales auquel il répond. Après une introduction sur les origines théâtrales de la forme mélodramatique, nous voudrions interroger les spécificités, les permanences et les grandes mutations du genre dans le cinéma classique et moderne hollywoodien et européen

Objectifs

À travers un corpus de films incontournables, il s’agira d’illustrer les connaissances acquises lors du cours magistral en explorant un genre spécifique, le mélodrame. Les étudiants seront invités à présenter et discuter des exemples spécifiques et ainsi à éprouver leurs outils d’analyse formelle et historique

Contrôle des connaissances

Session 1 :  contrôle continu – exposés et écrits en cours

Bibliographie

Bibliographie indicative

Jean-Loup Bourget, Le Mélodrame hollywoodien, Paris, Stock, 1985.

Peter Brooks, L’imagination mélodramatique : Balzac, Henry James, le mélodrame et le mode de l’excès, traduit de l’anglais par Emmanuel Saussier et Myriam Faten Sfar, Garnier, Paris, 2011 [1976].

Robert Lang, Le Mélodrame américain : Griffith, Vidor, Minnelli, traduit de l’américain par Noël Burch, Paris, L’Harmattan, « Champs Visuels Étranger », 2007 [1989].

 

< Liste des matières

footer-script