Preparation Agregation externe de Lettres modernes - Université Bordeaux Montaigne

Preparation Agregation externe de Lettres modernes

Programme

Les UE suivies du sigle FAD sont également enseignées à distance.

Informations supplémentaires

Consulter les bibliographies dédiées à la préparation de ce concours constituées à partir des collections des bibliothèques universitaires.

Bibliographie: Télécharger le fichier «2018AgrégationBibliographie_générale_Langue_ElisePavyGuilbert-1.pdf» (107.2 KB)

Télécharger le fichier «2018AgrégationBibliographieLangueChénier_ElisePavyGuilbert.pdf» (105 KB)

Télécharger le fichier «Agrégation-Eléments de bibliographie générale.docx» (22.2 KB)

Télécharger le fichier «BIBLIO ACACIA.doc» (59 KB)

Télécharger le fichier «biblio chénier A Gaillard-1.doc» (67 KB)

Télécharger le fichier «Biblio Lobo Antunes.docx» (24.9 KB)

Télécharger le fichier «Bibliographie Conrad.doc» (31.5 KB)

Télécharger le fichier «Biblio_selective_agregation_2018_Flaubert_PELLEGRINI.docx» (18.3 KB)

Télécharger le fichier «Bibliographie sur Nicolas Bouvier.pdf» (300.3 KB)

Télécharger le fichier «LGC-action poétique-bibliographie.docx» (34.3 KB)

Télécharger le fichier «Yvain_Bibliographie_Agrégation.pdf» (145.3 KB)

Correspondance des routes croiséesNicolas Bouvier, L’oeil qui écrit,

Littérature comparée

Programme « Romans de la fin d’un monde »

 

Cette bibliographie a été réduite au minimum pour une préparation estivale, la suite des autres ouvrages sera présentée à la rentrée. L’essentiel est de bien connaître les œuvres au programme, ainsi que le contexte des œuvres ; s’il vous reste du temps, vous pouvez alors vous plonger dans les études critiques présentées ici.

I- Bibliographie primaire

Œuvres au programme (à lire et relire, en les savourant)

NB : Il est  vivement conseillé de commencer à travailler dans l’édition au programme, tout en lisant, dans la mesure de vos capacités linguistiques, les œuvres étrangères en langue originale.

- Marcel Proust, Le temps retrouvé (1927), éd. P. L. Rey, établie avec P.E. Robert, J. Robichez, B. Rogers, Paris, Gallimard, « Folio », n°2203, 1990.

- Joseph Roth, La Marche de Radetzky (1932), trad ; Blanche Gidon,, revue par A. Huriot, présentation S. Pesnel, Seuil, « Points-Grands romans », 1995.

- Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Le Guépard (1958), trad. Par J.P. Manganaro, postface de Gioaccino Lanza Tomasi, Seuil, « Points-Grands romans », 2007.

Autres œuvres

Joseph Roth, La légende du saint buveur : nouvelle, trad. D. Dubuy, Paris, Seuil, 2009.

Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Le professeur et la sirène, trad. L. Bonalumi, Seuil, 2007.

Stefan Zweig, Le monde d’hier, souvenirs d’un Européen, trad. S. Niémteez, Le Livre de Poche, 1993.

 

 II- Bibliographie secondaire

NB ; Sont présentés en gras les ouvrages qu’il faut bien maîtriser car ce sont des outils de base des études littéraires.

Benedict Anderson, L’imaginaire national, trad. P. E. Dauzat, Paris, La Découverte, 1996.

Delphine Bechtel, La renaissance culturelle juive, Belin, 2002.

Philippe Chardin, Le roman de la conscience malheureuse, Droz, 1982.

Gérard Cogez, Le Temps retrouvé, Gallimard, 2005.

Antoine Compagnon, Proust entre deux siècles, Paris, Seuil, 1989.

Dorrit Cohn, La transparence intérieure, trad. A. Bony, Seuil, 1981.

Dorrit Cohn, Le propre de la fiction, Seuil, 1999.

G. von Cziffra, Joseph Roth, le saint buveur, édition du Rocher, 2003.

Gilles Deleuze, Proust et les signes, PUF, 1964.

Sophie Duval, L’ironie proustienne, la vision stéréoscopique, Champion, 2004.

Sigmund Freud, L’inquiétante étrangeté et autres essais (Gallimard, 1985).

Sigmund Freud, « Deuil et mélancolie » ( Œuvres complètes, vol. 13, PUF, 1988.)

Gérard Genette, Figures III, Seuil, 1972.

Stéphanie Génin, Le Guépard ou la mélancolie du prince, L’Harmattan, 2009.

Philippe Godoy, Le Guépard ou la fresque de la fin d’un monde, L’Harmattan, 2009.

S. –A. Goldberg, La clepsydre : essai sur la pluralité des temps dans le judaïsme, Albin Michel, 2000.

Julia, Kristeva, Le temps sensible. Proust et l’expérience littéraire, Gallimard, 1994.

Jacques Le Rider, Modernité viennoise et crise de l’identité, PUF, 1990.

Jacques Le Rider, Les Juifs viennois à la Belle Epoque, Albin Michel, 2013.

Claudio Magris, Le mythe et l’empire dans la littérature autrichienne moderne, Gallimard, 1991

Brigitte Mahuzier, Proust et la guerre, Champion, 2013.

C. Mathew, Ambivalence and Irony in the Work of Joseph Roth, Peter Lang, 1984.

S. Morgenstern, Fuite et fin de Joseph Roth, Liana Levi, 1997.

Guillaume Perrier, La mémoire du lecteur, Classiques Garnier, 2011.

Stéphane PEsnel, Totalité et fragmentarité dans l’œuvre romanesque de Joseph Roth, Peter Lange, 2000.

Jean-Pierre Richard, Proust et le monde sensible, Seuil, 1974.

Paul Ricoeur, Temps et récit, Seuil, 1983-1995.

Paul Ricoeur, La mémoire, l’histoire, l’oubli, Seuil, 2000.

Thomas, Pavel, La pensée du roman, Gallimard, 2003.

Edward Saïd, Du style tardif, trad. V. Tran Van Khai, Actes Sud, 2012.

Anne Simon, Proust ou le réel retrouvé, Champion, 2011.

Jean-Yves Tadié, Proust et le roman, Gallimard, 1971.

Jean-Christophe Valdat, Culture et figures de la relativité : Le temps retrouvé, Finnegans Wake, Champion, 2004.

 

 

Comment s'inscrire ?

< Formation

footer-script