Professeurs invités 2017/2018 - Université Bordeaux Montaigne

Les conférences des professeurs invités en 2017 / 2018

  1. AMERIBER
    1. Le romantisme, la peinture de Rugendas
  2.  AUSONIUS
    1. Les grands carrefours des communications romaines dans des Balkans centraux
  3. CEMMC
    1. Reconstruction historique de la divagation du lit de la rivière Mur et ses conséquences sur les aménagements urbains riverains
  4. CLIMAS
    1. William Golding’s Scepticism
    2. Archive and Affect
  5. HISTOIRE DE L'ART
    1. Art and Architectural History on a Global Scale : comment tracer les trajectoires de l’architecture entre l’Asie et l’Europe … aller et retour ?
  6.  IRAMAT - CRP2A
    1. On dirt and time - the role of sedimentary archives and their chronologies for Quaternary science
  7. MICA
    1. “Power to the People – Citizen Participation in Urban Planning From Art to Gaming 
  8. SPH
    1. Histoire Hantée : pour une approche déconstructiviste du passé
  9. TELEM
    1. La littérature francopone de Tunisie : histoire et perspectives
    2. Predrag Matvejevic' (1932-2017). Une pensée minoritaire : Balkans, Méditerranée, Europe

S'inscrire aux formations

AMERIBER

  • mercredi 15 novembre - 15h00-17h00 - MSHA salle 2
    Organisé par Isabelle Tauzin

Le romantisme, la peinture de Rugendas

Il s’agira d’étudier l’exaltation des montagnes dans la peinture et la chronique de voyage, la projection dans les paysages des états mélancoliques (hyperesthésie/dépression) et dans la valorisation sociale des poètes entre glorification et dégradation à l'époque romantique.

Invité : Efren Ortiz DominguezProfesseur de la Universidad Veracruzana (Mexique)

Efrén Ortiz est spécialiste de poésie, en particulier de l’histoire de la poésie mexicaine. Ses recherches les plus récentes portent sur la relation entre littérature et art, avec des travaux sur le peintre voyageur M. Rugendas et le stridentisme mexicain. 
M. Ortiz est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Lecturas y texturas (1992), Cronicas, cuentos y decires de Apazapan (1996), La rosa en fuga (2000), Liberalismo y utopía (2007), Las paradojas del Romanticisimo (200ç), JM Rugendas. Mmemorias de un hombre apasionado (2013), Agustín F. Cuenca. Obra literaria (2014) et Estridentopolis: ensueño vanguardista (2015).

 AUSONIUS

  • mardi 28 novembre - 13h30-15h30 - MLR001
    Organisé par Jérôme France

Les grands carrefours des communications romaines dans des Balkans centraux

La Serbie couvre un territoire sur lequel se trouvaient des portions de cinq provinces romaines : la majorité de la superficie de la Mésie supérieure, l’est de la Dalmatie, le sud-est de la Pannonie (le Srem actuel, entre la Save et le Danube), la Thrace occidentale (les contrées autour des villes modernes de Pirot et de Dimitrovgrad) et le sud-ouest de la Dacie (Banatska Palanka et ses environs).

Cette communication traite des agglomérations et des communications romaines sur le territoire de la Serbie centrale, qui correspond plus particulièrement aux Balkans centraux. Elle aborde en particulier leur ancienneté et leur caractère, leur localisation moderne ainsi que l’état de l’exploration archéologique. Elle a pour cadre chronologique l’époque de Principat, une période qui a duré de son établissement sous Auguste au règne de l’empereur Dioclétien qui changea le système politique de l’Empire romain en introduisant, entre autre, la Tétrarchie.

Il s’agit, en fait, d’une tentative pour relier, de manière spécifique, deux sujets hodologiques importants des provinces romaines en Serbie, les communications principales enregistrées dans les sources historiques (les itinéraires), aux vastes agglomérations situées aux grands carrefours des voies romaines, tel que Singidunum (Belgrade), Viminacium (Kostolac), Horreum Margi (Cuprija) et Naissus (Niš). L’approche méthodologique utilisée est fondée sur l’analyse comparative de matières différentes, depuis les sources littéraires, les données épigraphiques jusqu’aux résultats de la recherche archéologique.


Vladimir Petrovic
Invité : Vladimir Petrovic

CEMMC

  • mardi 14 novembre - 10h30-12h30 - MLR001
    Organisé par Frédéric Hoffmann

Reconstruction historique de la divagation du lit de la rivière Mur et ses conséquences sur les aménagements urbains riverains

Invité : Gabor Toth

Enseignant-chercheur depuis 16 ans à l'Université Eötvös Lóránd de Budapest (Faculté des Sciences, Institut de Géographie et des Sciences de la Terre, Campus de Savaria), ses recherches et ses enseignements portent principalement sur des questions développées en géographie physique, notamment en géomorphologie karstique et fluviale. Ces thématiques ont permis de développer un partenariat de longue durée (depuis plus de 10 ans) avec plusieurs enseignants-chercheurs de l’Université Bordeaux-Montaigne, de l’UFR STC et du Centre d’Etudes des Mondes Moderne et Contemporain (CEMMC) en particulier.

CLIMAS

  • Mercredi 8 novembre - 13h30-15h30 - MLR001
    Organisé par Nathalie Jaëck
    Conférence en langue anglaise

William Golding’s Scepticism

William Golding is among those modern British novelists who effectively realize in their writing sceptical thinking of various forms, however, remain open to truth-claim that the intellect can make.
I will examine how the sceptical perspective shapes the writer’s novel of 1979, Darkness Visible. Putting Ancient Greek theory into dialogue with the contemporary text is highly relevant inasmuch as it is both the doctrine and the method of Socrates that are applicable in Golding’s operations of scepticism as regards to his most enigmatic novel. The Socratic dialogue as intellectual frame and poetical instrument suits the narrative projections of the author’s scepticism as well as sets its limits. Furthermore, the suggested reading of the novel takes us away from what has become the authoritative interpretation, grounded on the textual evidence of opposition associated with the two key protagonists.

Invitée : Lilia Miroshnychenko
Lilia Miroshnychenko is an Assistant Professor of World Literature in the Department of Foreign Literature at Taras Shevchenko National University of Kyiv. She has published over forty articles on British writers including William Golding and Doris Lessing. She is also one of the authors of History of Dutch Literature (2002). Her research and teaching interests include history of literature, contemporary British novel, relations between literature and philosophy, Dutch literature. Her latest project is postdoctoral thesis, Projections of Scepticism in Modern British Novel (2015).  

  • mercredi 28 mars - 13h30-15h30 - MLR001
    Organisé par Jean-Rémi Lapaire
    Conférence en langue anglaise

Archive and Affect

This talk will bring together my interest in spectatorship, ephemerality and queer memory. There is now a book which collects examples of "affective archives" - a term that synthesyzes many of my strands of research.
 I am attaching a possible image to go with the talk, taken from the Lexicon for an Affective Archive ( Palladini & Pustianaz, 2017). It features one of Joseph Cornell's boxes).

Cette conférence (en anglais) se situe à la confluence de mon intérêt général pour l’expérience spectatorielle, l’éphémère et la mémoire queer. Il exsite désormais un ouvrage collectif (Lexicon for an Affective Archive, Pallaidini et Pustianaz 2017) qui rassemble des exemples « d’archives affectives ». Ce terme opère pour moi l’union des différentes branches de ma recherche. L’image ci-jointe est extraite de ce « lexique ». Il s’agit d’une des boîtes du sculpteur américain Joseph Cornell.

Invité : Marco Pustianaz




Professeur à l’Université du Piémont Oriental, Vercelli, Italie
Spécialités : théories du spectateur, théorie queer
Domaines : monde anglophone et italophone

HISTOIRE DE L'ART

  • mardi 5 décembre - 13h30-15h30 - MSHA Salle Jean Borde
    Organisé par Sabine Du CREST

Art and Architectural History on a Global Scale :
comment tracer les trajectoires de l’architecture entre l’Asie et l’Europe … aller et retour ?


(à paraître en 2018)
Pour introduire les concept de l’ « Histoire de l’Art Globale », et de la « transculturalité » dans les études sur le patrimoine culturel en échelle mondiale, Michael Falser présentera quelques éléments de son livre sur le temple d’Angkor Wat au Cambodge (12e siècle) et s'entretiendra de sa double carrière – dite « transculturelle », relative aux expositions coloniales et universelles en France (1867-1937) ainsi que son expérience du  « Parc archéologique d’Angkor » au Cambodge (créé en 1907 et aujourd’hui inscrit dans la liste de Patrimoine mondiale de l’UNESCO).

Article écrit en 2011 : « Krishna and the plaster cast. Translating the Cambodian temple of Angkor Wat in the Colonial Period »,


Michael FALSER

Formé comme architecte et historien de l’art à Vienne, Paris et Berlin, Michael Falser travaille dans l’histoire de l’art et l’architecture contemporaines. Il est spécialiste de « Global Art/Architectural History » et de « Cultural Heritage Studies ».

Entre 2009 et 2017 il exerce en tant que « project leader » à la Chaire de l’Histoire de l’Art Globale dans le Cluster of Excellence ‘Asia and Europe in a Global Context. The Dynamics of Transculturality’ à l’Université de Heidelberg/Allemagne.

En 2014 il  passe son HDR intitulée « Heritage as a Transcultural Concept. From Plaster Casts to Exhibition Pavilions: Translating Angkor Wat for the French Colonial métropole (1867–1937)”.

En 2017 sa candidature au programme des professeurs invités de l’Université Bordeaux Montaigne est présentée par l'Unité de Recherche Centre Francois-Georges Pariset (Histoire de l’Art)
En Décembre, dans le cadre de l'UR Centre François Pariset,  il initie, en collaboration avec Sabine Du Crest (UR Centre Pariset), une journée d’études  prévue au Musée d’Aquitaine dont le sujet portera sur le rôle des musées d’art et d’archéologie dans la mondialisation "Des musées pour expliquer le monde ? Concepts - Espaces - Objets".

 IRAMAT - CRP2A

  • mardi 12 - 13h30-15h30 - MLR001
    Organisé par Sebastian Kreutzer
    Conférence en langue anglaise
On dirt and time - the role of sedimentary archives and their chronologies for Quaternary science


Christoph Schmidt
Christoph Schmidt
(Université de Bayreuth, Allemagne). Géomorphologue, physicien et expert en datation par luminescence, actuellement professeur assistant et bénéficiaire de la Chaire de Géomorphologie à l’Université de Bayreuth (Allemagne). Christoph Schmidt a été diplômé en 2008  en Physique et Géographie à l’Université de Bayreuth. Il prépara son doctorat à l’Université de Cologne (Allemagne) et présenta en 2012, une thèse intitulée « Datation par luminescence de silex chauffés – Possibilités d’accroissement de la justesse et la précision, et application à des sites paléolithiques ».  Son travail est centré sur l’étude de la production de lumière dans les minéraux naturels, sur les mécanismes associés (ex. thermochronométrie à basse température) et il s’intéresse également aux questions de reconstruction des paléoenvironnements et à leur interaction avec l’Homme. A ce jour, Christoph Schmidt a publié ou co-publié plus de 28 articles dans des journaux nationaux ou internationaux. Il est aussi porteur principal de plusieurs programmes de recherche internationaux et est, entre autres, membre du réseau des jeunes chercheurs portant sur l’analyse des données de luminescence sous R.

MICA

  • mercredi 21 mars - 13h30-15h30 - MLR001
    Organisé par Soufiane Rouissi
    Conférence en langue anglaise

“Power to the People – Citizen Participation in Urban Planning From Art to Gaming 

L'objectif de cette conférence est de présenter l'importance des méthodologies de recherche dans le domaine de l’art et des humanités, ainsi que les innovations dans les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour la compréhension et la lecture des villes contemporaines en constante évolution. Un accent particulier est mis sur le rôle actif des citoyens non seulement comme usagers et habitants, mais en tant que concepteurs et participants. Ceci est vu à travers de nombreuses situations urbaines artistiques et sociales allant de l'art de rue et des graffitis à l'utilisation des médias sociaux et des technologies numériques s’appuyant sur les données numériques massives ou de type métadonnées dans l'urbanisme. La conférence couvre un certain nombre d'exemples réussis d'engagement communautaire dans ce domaine. Leur analyse souligne l'importance des pratiques participatives dans le développement du «droit à la ville» et de la qualité de vie pour tous, ainsi que la compréhension des modes de vie culturels et durables en tant que principes fondamentaux de démocratie.


Milica Kostres
Invitée : Milica Kostres




SPH

  • mardi 13 mars - 15h30-17h30 - MLR001
    Organisé par Christophe Bouton

Histoire Hantée : pour une approche déconstructiviste du passé

Sa conférence portera sur le thème de son dernier livre, qui défend une approche déconstructiviste de l'histoire à un moment où les formes disponibles pour l'écriture de l'histoire subissent une transformation radicale. Il critique la persistance de ce qu’il appelle le «réalisme ontologique» comme mode de pensée dominant chez les historiens, et étudie les façons dont ce mode de pensée réaliste est renforcé par certaines pratiques actuelles de publication. Contre cette tendance, il propose une réflexion sur l'histoire qui s’inspire du travail de Derrida, à partir des concepts de « trace », de « différance » et de « spectre ». Dans cette perspective, le passé est considéré comme à la fois présent et absent, disponible et limité, plutôt que comme une photo instantanée statique d'un moment du temps. Cette compréhension polysémique du passé multiple et conflictuelle est ce qui rend l'approche déconstructiviste du passé particulièrement bien adaptée aux nouvelles formes numériques d'écriture historique.

Invité : Ethan Kleinberg
Ethan Kleinberg est professeur d’Histoire et de Littérature à Wesleyan University (USA). Ses domaines de spécialité sont l’histoire intellectuelle de l’Europe au XXe siècle, l’histoire de la philosophie française contemporaine et la théorie de l’histoire. Sa thèse portait sur la réception d’Heidegger en France (Generation Existential: Heidegger’s Philosophy in France, 1927-1961). Parue en 2005 chez Cornell University Press, elle a reçu le prix Morris D. Forkosch “for the best book in intellectual history published in 2005”. Il a également publié un ouvrage collectif Presence: Philosophy, History and Cultural Theory for the 21st Century (co-edited with Ranjan Ghosh, 2013, Cornell University Press) et un livre récent intitulé Haunting History: For a Deconstructive Approach to the Past (Stanford University Press, 2017). Il est l’éditeur de la revue internationale History&Theory, l’une des revues phares de la « theory of history ».

TELEM

  • vendredi 27 octobre- 10h30-12h30 - MLR001
    Organisé par Mounira Chatti

La littérature francopone de Tunisie : histoire et perspectives

La littérature francophone de Tunisie émerge dans des conditions assez différentes des autres littératures du Maghreb, en particulier de la littérature algérienne. Cosmopolite à ses débuts, elle se compose de plumes très diversifiées qui s’essaient aussi bien au témoignage qu’à la fiction, comme en atteste l’écriture d’auteurs judéo-tunisiens, italiens ou français. Avec l’Indépendance nationale, apparaît une autre génération de poètes, romanciers et essayistes qui dessinent un profil littéraire singulier au patrimoine culturel de la Tunisie. Pratiquant tantôt la polémique sociopolitique et la célébration poétique, ils n’hésitent pas à allier quête existentielle et refondation du sentiment identitaire dans une perpétuelle soif d’altérité (Memmi, Ghachem, Houssi, Meddeb, Bécheur, Zouari, etc.).


Samia Kassa-Charfi
Invitée : Samia Kassa-Charfi

 

 

 

 

 

  • mercredi 22 novembre- 13h30-15h30 - MLR001
    Organisé par Delphine Gachet

Predrag Matvejevic' (1932-2017).
Une pensée minoritaire : Balkans, Méditerranée, Europe

La mort de Predrag Matevegevic, qui survint à Zagreb, alors qu’il avait 85 ans, le 2 février 2017 (il était né à Mostar, ville du pont qui a été détruit et reconstruit en 1932, fils d’un père russe et d’une mère croate), devra être accompagnée d’un bilan adéquat de son œuvre littéraire et de sa pensée politique. Je remets à une prochaine occasion cette tâche, qui demande de remettre en ordre le grand nombre d’écrits, d’interventions hétérogènes et dispersées dans l’horizon multi-littéraire qui était propre à l’auteur, et je me limiterai aux considérations peut-être les plus évidentes mais les plus importantes du point de vue ceux qui l’ont connu et de ceux qui l’ont considéré comme un maître. Un premier aspect est celui éponyme, que je viens à peine de souligner : le cosmopolitisme anormal de Matvejevic’. Terme désuet et mis de côté par la globalisation, le cosmopolitisme était ce style de vie qui permettait de parcourir des itinéraires transnationaux sur la base de compétences linguistiques et culturelles, patrimoine d’une éducation reçue ou d’une préparation prédéfinie. Fait individuel, donc, et non pas de masse, qui survécut à la désagrégation de la Mitteleuropa, chez Matvejevic’ le cosmopolitisme est cause et conséquence d’une hétérodoxie sincère et désintéressée

Alessandro Scarsella (Università Ca’ Foscari di Venezia). Critique littéraire, né à Rome, il enseigne actuellement la littérature comparée à l’Università Ca’Foscari de Venise. Il est auteur d’essais portant sur l’histoire et la théorie de la littérature, des auteurs humanistes aux écrivains contemporains. Parmi les ouvrages qu’il a publiés : Del mondo fuori, la ricerca del fantastico (Venezia, 2016) ; Venise  (avec D. Gachet, Paris 2016), Alessandro Baricco (Firenze, 2003), Giambattista Vico: A Short Introduction (Milano, 2008). Traducteur de Giovane poesia inglese (Venezia 1996; en co-édition avec G. Dowling), il s’occupe de traduction poétique et de théorie et histoire de la traduction. Il a également mené et publié des recherches sur Bierce, Borges, Burroughs, Buzzati, Calvino, le Poliphile, Cervantes, Kadare, Wharton, Zanzotto. Il a rédigé un nombre important d’articles de l’Encyclopedia of Italian Literary Studies. Ed. by Gaetana Marrone Puglia, New York : Routledge, 2006. En 2008, il a publié l’anthologie Leggere la Costituzione, avec des textes du Président de la République italienne Giorgio Napolitano et du Maire de Venise Massimo Cacciari.

 

S'inscrire aux formations

footer-script