Appellation de nos bâtiments : 2 figures féminines liées à Bordeaux - Université Bordeaux Montaigne

Vie institutionnelle - Campus en commun

Appellation de nos bâtiments : 2 figures féminines liées à Bordeaux

Dans le cadre de l'Agora#2 du projet campus en commun, l'université dévoile les prochains noms qui permettront de désigner les deux grands ensembles de bâtiments qui sont au cœur de l'Université Bordeaux Montaigne à Pessac.

Rosa Bonheur (1822 - 1899)

Artiste peintre et sculptrice originaire de Bordeaux

Fille d’un peintre, elle est encouragée dès son plus jeune âge dans la voie artistique et révèle rapidement ses capacités dans le domaine, en particulier dans la représentation des animaux qui deviendront sa spécialité.
Elle obtient rapidement de nombreux prix et devient une artiste à la réputation internationale.
Aujourd’hui ses œuvres sont conservées dans les plus grands musées, d’Orsay au Metropolitan Museum of Art, en passant par le Musées des Beaux Arts de Bordeaux.
Au tournant du XXIe siècle, elle est redécouverte pour être associée aux débuts du féminisme du fait de la vie émancipée qu’elle a menée, peu courante pour l’époque.

En savoir plus sur Rosa Bonheur via Bordographe

Flora Tristan (1803 - 1844)

Femme de lettres, militante socialiste et féministe française

D’origine franco-péruvienne, Flora Tristan compte parmi les figures majeures du débat social et du socialisme utopique qui s’inscrit à l’origine dans une perspective de progrès et de confiance dans l’homme et la technique.
Elle est aussi considérée comme une des premières féministes. Femme de lettres, ouvrière militante, fille rejetée, mère battue, elle semble avoir vécu et couvert toutes les facettes de la condition féminine dans ce qu’elle a de plus dur.
Elle a ainsi toujours revendiqué ces deux aspects de sa personnalité et se qualifiait elle-même d’aristocrate déchue, femme socialiste et ouvrière féministe.
Elle meurt à Bordeaux en 1844.

En savoir plus sur Flora Tristan

Consulter l'article en espagnol rédigé par Isabelle Tauzin-Castellanos (isabelle.tauzin @ u-bordeaux-montaigne.fr) dans le Carnet Hypothèse concernant Flora Tristan.

Une rénovation de la signalétique débutera en 2019

C'est à l'occasion d'une étude de conception signalétique menée par l'université qu'un diagnostic a révélé la nécessité de faciliter le repérage dans les deux principaux ensembles de bâtiments de l'université qui abritent respectivement les ailes allant de A à G et de H à M.

Pour y remédier, dans le cadre de "Campus en Commun" un appel à idées a été lancé auprès de la communauté des étudiants et des personnels de l'université. Parmi près de 200 suggestions, un processus démocratique a permis de faire le choix de ces deux personnalités. Ainsi,

  • le bâtiment qui abrite les ailes A-B-C-D-E-F-G portera le nom de Flora Tristan
  • le bâtiment qui abrite les ailes H-I-J-K-L-M portera le nom de Rosa Bonheur

La signalétique de l’université sera rénovée progressivement à partir de 2019. Ces deux nouveaux noms pourront dès lors être utilisés.

#À nos illustres

Bibliothèques, salles et amphithéâtres  portent leurs noms, découvrez-les !
C'est l'occasion pour l'université de remettre à l'honneur tous les illustres qu'elle a choisi pour désigner certains lieux emblématiques de son patrimoine immobilier. Il était temps d'y ajouter des femmes !
De nouveaux portraits seront diffusés tout au long des prochaines semaines.

Une collaboration Direction de la communication, Service commun de la documentation (recherche documentaire), Pôle de production imprimée (illustrations : Ludivine Martin).

footer-script