Sociabilités et pratiquesde la démocratie en Grande-Bretagne (1760-1850) - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Sociabilités et pratiques de la démocratie en Grande-Bretagne (1760-1850)

La Révolution française puis les soubresauts de la révolution industrielle et du nationalisme irlandais suscitent de nouvelles formes de sociabilité, qui sont autant de laboratoires d'idéologies et de pratiques démocratiques.

Journée d’études internationale jeudi 5 octobre 2017, salle des thèses de la Maison de la Recherche. Télécharger le programme.

Dans le cadre de l’axe "Puissance du mode mineur" du laboratoire CLIMAS, on s’interrogera en particulier sur la force de proposition, d’exemple, de dissémination que peuvent constituer des groupes "mineurs ", extra-parlementaires, et volontairement ou involontairement exclus des processus de décision officiels.

  • Comment ces groupes ont-ils utilisé leur position minoritaire ?
  • Ont-ils cherché à établir des sociabilités alternatives ou exclusives, ou au contraire à sortir de la minorité et à influencer les formes " majeures" de la représentation politique ?

Organisation et contacts
Rémy Duthille (remy.duthille @ u-bordeaux-montaigne.fr), Magalie Fleurot (magalie.fleurot @ u-bordeaux-montaigne.fr)et Laurence Machet (laurence.machet @ u-bordeaux-montaigne.fr), équipe de recherche CLIMAS

M/reas