Res publica. Quelques réflexions romaines sur la chose publique - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Res publica. Quelques réflexions romaines sur la chose publique

Le carnet de recherche de la Revue des Études Anciennes invite Claudia Moatti, professeure d’histoire romaine, (Université Paris 8), pour une conférence le mardi 4 avril 2017 à 18h.
Amphi Renouard – Université Bordeaux Montaigne.

Qu’est-ce que la “chose” publique, la res publica ? Et qu’est-ce que l’indétermination originelle de la “chose”, puis sa substantialisation à partir du IIe siècle avant notre ère, disent de la conception du politique dans la Rome républicaine ? Nous nous proposerons dans cette conférence de montrer quelques déplacements qui affectent la notion jusqu’au début du principat, d’analyser les enjeux et les effets du processus de formalisation qui reflète, chez une partie de l’élite, une volonté de mettre un terme au mouvement de l’histoire. 

Professeure d'histoire romaine à l'Université Paris 8, Claudia Moatti étudie l’État romain à travers deux approches : la construction du concept de res publica et la capacité administrative de l’État à contrôler le peuple et les territoires. Pour cette dernière question, elle s’est concentrée sur le développement des archives et leur rationalisation à la fin de la République romaine. Ces travaux l’ont conduite à s’intéresser au contrôle de la mobilité humaine dans l’Empire.

Actualités des études anciennes est un carnet de recherche consacré aux études anciennes, limitées au monde grec et romain. Il souhaite proposer un support nouveau offert aux passionné-e-s d’histoire et d’archéologie, étudiants et professeurs pour promouvoir les études anciennes par l’apport de ressources de vulgarisation/valorisation et de recherches. Dans ce cadre, des conférences sont organisées régulièrement à l'université  Bordeaux Montaigne. 

Contact : Severine Garat (severine.garat @ u-bordeaux-montaigne.fr)

footer-script