Rencontre avec Maurice Fréchuret, conservateur - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Rencontre

Rencontre avec Maurice Fréchuret, conservateur

Il viendra parler de son dernier ouvrage "Effacer, paradoxe d’un geste artistique", publié aux Presses du réel et pour lequel il a reçu le Prix Pierre Daix 2016, lundi 11 décembre 2017 à l'auditorium de la Maison des Étudiants de 10h30 à 12h30.

Effacer est un geste par lequel on tente de supprimer une erreur, de corriger ce qui n’est pas conforme à ses propres attentes ou à celles des autres.
Dans le domaine artistique, ce geste, assez courant, s’appelle un repentir et témoigne de la méprise ou de la maladresse.
Dans d’autres domaines – en particulier dans le champ politique – effacer est synonyme de falsification, de mensonge, de réécriture de l’histoire.
Ainsi, la disparition des photographies officielles de certains dignitaires du régime nazi trouve son pendant dans les clichés de la propagande soviétique ou maoïste sur lesquels, de la même façon, étaient gommés ceux tombés en disgrâce. Dans tous les cas, le geste d’effacer présente toujours une lourde charge négative.

Contact : Marie Escorne (marie.escorne @ u-bordeaux-montaigne.fr) (équipe de recherche CLARE), enseignante au département des arts.

Maurice Fréchuret a été conservateur au musée d'Art moderne de Saint-Étienne de 1986 à 1993, puis conservateur du musée Picasso à Antibes de 1993 à 2001 et directeur du CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux de 2001 à 2006. Il est nommé conservateur des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes (2006-2014). Parallèlement à son travail de conservateur, de commissaire d'expositions et d'enseignant, il a publié de nombreux ouvrages.

footer-script