Preuve/épreuve : démonstration de la vérité en péninsule ibérique (XIV-XVIe siècles) - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Colloque

Preuve/épreuve : démonstration de la vérité en péninsule ibérique (XIV-XVIe siècles)

La preuve, tout comme l’épreuve, sont les outils du surgissement de la vérité à la lumière de la raison. Elles révèlent, montrent et démontrent, authentifient ce qui, sans elles, demeure douteux.

Colloque les 22 et 23 novembre 2018, salle 3 de la MSHA et institut Cervantès. Télécharger le programme.

C’est un indice ou un argument qui offre à la raison le support nécessaire pour tirer une conclusion quant à la vérité ou la fausseté. Le jugement est alors construit, élaboré, sur la preuve qui nécessite une interprétation, un décodage de sa signifiance, et son expression au travers d’une argumentation.
Cette administration de la preuve relie, dans leur pratique spécifique de l’enquête, le scientifique, le juriste, le théologien et l’historien.

  • Quelle confiance peut-on avoir dans la construction de la preuve par ces procédures a priori si dissemblables ?

La question de la preuve nous invite à une réflexion centrée sur le juridique mais dépassant largement ce cadre. En effet, se fonder sur une démonstration sensible est un recours que l’on trouve dans des textes variés, scientifiques, historiographiques et littéraires dont l’exploration devrait nourrir une réflexion comparatiste en offrant un panel de preuves à l’épreuve de l’analyse.

Contact
Julia Roumier (Julia.Roumier @ u-bordeaux-montaigne.fr)(AMERIBER)

footer-script