Les minorités noires à Bordeaux au XVIIIe siècle - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Conférence

Les minorités noires à Bordeaux au XVIIIe siècle

Si le rôle actif de Bordeaux dans la traite esclavagiste commence désormais à être assez connu, une des conséquences de cette implication l’est beaucoup moins : dès le début du XVIIIe siècle, Bordeaux devient également un port de premier plan dans l’immigration plus ou moins forcée des Africains et Afro-descendants.

Cette conférence, qui se déroulera le 14 novembre 2018 à 18h-amphi B 400, se propose donc de jeter la lumière sur ce groupe minoritaire qui croît progressivement tout au long du XVIIIe siècle. Conférencière invitée : Julie Duprat, archiviste/paléographe.
Esclaves, libres de couleur, domestiques et artisans … C’est toute une frange de la population de couleur à Bordeaux qui se dévoile ainsi grâce à une lecture attentive des archives.
Le retour au document s’avère en effet essentiel pour découvrir toutes les potentialités de ce champ d’étude en jetant un nouveau regard sur des sources déjà plébiscitées par les historiens. Loin de se limiter à des apparitions ponctuelles, la présence continue des minorités noires dans des fonds d’archives très différents permet de montrer l’influence de ce groupe qui participe pleinement au dynamisme urbain de Bordeaux à la veille de la Révolution.

Organisation : Guillaume Hanotin (guillaume.hanotin @ u-bordeaux-montaigne.fr), unité de recherche CEMMC.

L'évènement Facebook

footer-script