Le /-m/ final du verbe et l’accord minimum en personne en ikwere, une langue sans système d’accord - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Le /-m/ final du verbe et l’accord minimum en personne en ikwere, une langue sans système d’accord

La prochaine séance du séminaire de linguistique organisé par l'équipe de recherche CLLE-ERSSàB aura lieu jeudi 2 février 2017, salle 01 de la Maison de la Recherche. de 15h30 à 17h30 et Sylvester N. Osu (Université François Rabelais) y présentera son exposé.

Résumé

La langue ikwere (langue igboide, famille benue-congo, parlée au sud-est du Nigeria par environ 1,2 million de locuteurs) n’a pas de système d’accord en genre, en nombre ou en personne. Cependant, l’ikwere marque l’accord de la première personne du singulier avec le verbe au moyen de la consonne nasale /-m/ qui apparaît en position finale du verbe.
Il s’agit dans cette communication de tenter de préciser les conditions d’apparition (ou de non apparition) de cette marque d’accord. Au terme de cette étude, on se demandera si l’accord de la première personne du singulier avec le verbe en ikwere n’est pas le résidu d’un système d’accord en personne qui aujourd’hui est désuet.

footer-script