Le futur et l'asymétrie modale du temps linguistique - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Le futur et l'asymétrie modale du temps linguistique

La première séance du séminaire de linguistique organisé par l'équipe de recherche CLLE-ERSSàB aura lieu le jeudi 13 octobre 2016, amphi du DEFLE de 15h30 à 17h30 et Laurent Gosselin, université de Rouen (laboratoire DySoLa) y présentera son exposé.

L’exposé portera sur le futur simple en français, et, plus précisément, sur les emplois dits "temporels" de cette forme, i.e. ceux dans lesquels le procès se trouve situé, plus ou moins précisément, dans l’avenir.
La question se pose de savoir si des valeurs modales sont attachées à ces emplois temporels, quelle peut être leur nature et par quels mécanismes elles sont construites. La réponse à ces questions ne va sans une réflexion sur le statut modal de l’avenir, tel qu’il est conçu et présenté dans les énoncés, à l’intersection du linguistique et de l’extralinguistique.

footer-script