Le Discours radical en Grande-Bretagne (1768-1789) par Rémy Duthille - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Publications

Le Discours radical en Grande-Bretagne (1768-1789) par Rémy Duthille

Un ouvrage de Rémy Duthille, maître de conférences en civilisation britannique à l’Université Bordeaux Montaigne et membre du laboratoire CLIMAS, paru en novembre 2017.

L’historiographie regroupe traditionnellement sous l’étiquette de "radicalisme" les tenants de la réforme du parlement anglais à la fin du XVIIIe siècle, au risque de placer dans la même catégorie des figures aussi différentes que Richard Price, le pasteur ami du genre humain, et John Cartwright, le réformateur animé par l’amour de la patrie. Qu’ont en commun les divers groupes désignés comme radicaux ? Telle est la question posée par Rémy Duthille dans cet ouvrage qui apporte une contribution originale aux débats actuels sur la nature du radicalisme dans l’Angleterre des années 1768 à 1789.

En se fondant sur les comptes rendus et les publications des deux principales sociétés radicales londoniennes ainsi que sur les écrits de Cartwright et Price, Rémy Duthille décortique les stratégies rhétoriques et politiques du milieu radical qui visaient à limiter l’influence royale et à encourager la participation politique du peuple. Pendant la Guerre d’indépendance américaine, ces hommes sont écartelés entre leur soutien aux insurgés et leur fidélité à la constitution anglaise. À la fois Anglais et citoyens du monde, les radicaux prétendent concilier patriotisme et universalisme: fidélité à une tradition nationale et défense d’idéaux universels. Cette tension constitutive imprègne leur conception de l’identité nationale britannique et leurs rapports avec les réformateurs écossais et les révolutionnaires américains, puis français. Rémy Duthille démontre que la cohérence du discours radical britannique résulte de la tension entre deux traditions philosophiques convoquées conjointement: le droit naturel hérité de Locke et le constitutionnalisme anglais.

Plutôt que d’intégrer les radicaux à un seul courant de pensée, Rémy Duthille analyse le caractère rhétorique et polémique du discours radical dans sa diversité, en montrant comment ces réformateurs transforment les discours et idées de leur temps en armes au service de leur combat politique.

Rémy Duthille est maître de conférences en civilisation britannique à l’Université Bordeaux Montaigne et membre du laboratoire CLIMAS. Ses travaux portent sur le discours politique en Grande-Bretagne entre 1760 et 1832 (radicalisme, conservatisme, utopie et droits des femmes, réactions à la Révolution française) ainsi que sur la sociabilité politique au XVIIIe siècle. 

Rémy Duthille, Le discours radical en Grande-Bretagne, 1768-1789.
Oxford University Studies in the Enlightenment 2017:11 (Voltaire Foundation, 2017). 336 pp.
ISBN 978-0-7294-1204-9

En savoir plus
 (blog de l'auteur)

Commander l'ouvrage

 

 

footer-script