L'information dessinée en Afrique francophone et au Maghreb - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

L'information dessinée en Afrique francophone et au Maghreb

Dans le cadre des manifestations scientifiques conçues par le Réseau de recherche Discours d’Afrique tous les deux ans, le 5ème colloque international est organisé par le CELFA (Centre d’Études Linguistiques et Littéraires Francophones et Africaines) et porte sur "l’information dessinée en Afrique francophone et au Maghreb. Postures auctoriales critiques". Il s’agit d’un thème de réflexion d’actualité en raison du développement des médias, mais très peu exploré pour ce qui concerne les corpus recueillis sur la base des productions discursives médiatiques d’Afrique francophone.

Ce colloque accueillera de nombreux chercheurs africains (Cameroun, Côte d’Ivoire, Algérie, Sénégal, Guinée, Gabon, Togo, …). Des chercheurs de renom, spécialistes de l’analyse du discours et, notamment, de la sémiotique des médias et de la rhétorique de l’image (Patrick Charaudeau, Michael Rinn, Alain Rabatel, Marc Bonhomme, …) ouvriront les séances par des conférences plénières.

Jeudi 17 et vendredi 18 novembre 2016, salle Jean Borde de la MSHA. Télécharger le programme.

Les 5 axes du colloque

L’intericonicité dans les dessins de presse

L’intertextualité iconique permet de suivre en filigrane la migration et le recyclage de faits et événements sociaux, d’œuvres, ou de situations qui sont re-contextualisés par le biais de la parodie, par exemple et qui sont mises en images dans la presse africaine.

Dessins de presse et énonciation politique

Les postures auctoriales du dessinateur sont des prises de positions énonciatives qui peuvent être ironiques, humoristiques, critiques, caustiques, satiriques, etc. On s’intéressera aussi à la manière dont le message politique est porté, détourné, reformulé dans des contextes où la parole publique est plus ou moins libre.

Les dessins de presse au confluent des cultures

La réflexion sur la dimension culturelle de l’information dessinée pose la question de son hétérogénéité. L’analyse permettra de statuer sur la manière dont les représentations françaises et africaines s’arriment ou se confrontent et la part d’africanité dans la manière de moquer, de critiquer, d’ironiser etc. dans la presse africaine francophone et maghrébine.

Rhétorique de la figuralité dans l’information dessinée

Les représentations graphiques que sont les dessins de presse mettent en œuvre les figures de l’exagération, de la comparaison, de l’hyperbole, de l’ironie, de la métaphore, de la déformation, de la parodie, du stéréotype, etc.

Information dessinée et transmission de savoirs

L’usage de la bande dessinée dans les manuels d’histoire et de littérature, par exemple, ou dans la prévention des maladies en Afrique francophone et au Maghreb lui confère une fonction éducative et mémorielle.

Responsable scientifique : Alpha Barry, (alpha.barry @ u-bordeaux-montaigne.fr) professeur en science du langage, directeur du CELFA, fondateur du Réseau de Recherche Discours d’Afrique
Responsable du comité d’organisation : Yamna Chadli Abdelkader (yamna.chadli @ u-bordeaux-montaigne.fr), maître de conférences en lettres, chercheur au CELFA

Au sujet du CELFA
Le CELFA (Centre d’Études Linguistiques et Littéraires Francophones et Africaines), dirigé par  Alpha Barry, est une composante de l'équipe de recherche CLARE. Par-delà la description des langues africaines et l’étude de la littérature francophone d’Afrique subsaharienne et du Maghreb, l’essor que prennent les médias aujourd’hui invite le CELFA à ouvrir son champ de recherche aux pratiques socio-discursives médiatiques et politiques.

footer-script